search-form-close
Choléra : le ministère de la Santé n’écarte pas l’éventualité de l’apparition de nouveaux cas

Choléra : le ministère de la Santé n’écarte pas l’éventualité de l’apparition de nouveaux cas

Le ministère de la Santé a instruit les Directeurs de la Santé et de la Population de toutes les wilayas d’investiguer tous les cas suspects de choléra, a rapporté ce samedi l’agence officielle.

Le dispositif de veille sanitaire mis en place depuis l’épidémie restera également en vigueur et ce, jusqu’à « l’extinction totale » de l’épidémie, a décidé le ministère de la Santé qui assure que « le degré de mobilisation des équipes de santé restera à son plus haut niveau ».

« Toutes les dispositions pour le traitement de l’oued de Beni Azza, dans la wilaya de Blida, ont été prises, en communication avec les secteurs concernés, afin d’éviter l’apparition d’autres cas », a également annoncé le ministère de la Santé qui a rappelé que le vibrion cholérique Ogawa responsable de l’atteinte des patients par le choléra a été identifié au niveau de ce cours d’eau.

Ces annonces montrent que le département de Mokhtar Hasbellaoui n’écarte pas l’éventualité de l’apparition de nouveaux cas d’atteinte par le choléra « du fait de la mobilité des populations ».

Le ministère de la Santé reste toutefois optimiste quant à l’évolution de l’épidémie, malgré l’apparition de plusieurs nouveaux cas à Ain Taya, dont un cas, un homme âgé de 84 ans et dont la contagion a été confirmée par la direction de la ville qui a annoncé son évacuation vers l’hôpital spécialisé d’El Kettar.

Le nombre de cas suspects hospitalisés a « sensiblement diminué » et l’épidémie est circonscrite à la wilaya de Blida, continue d’assurer le ministère de la Santé.

close