search-form-close
Comment adapter ses habitudes de trading au coronavirus ?

Comment adapter ses habitudes de trading au coronavirus ?

En temps de crise, il faut forcément adapter ses habitudes de trading et repenser sa stratégie. Voici quelques principes importants à respecter pour ne pas se laisser surprendre et détecter des opportunités sur des marchés tumultueux.

Réagir rapidement en opérant les ajustements nécessaires

Source : Pikrepo.

Beaucoup d’investisseurs ont été surpris lorsque les marchés financiers ont chuté suite à la propagation du coronavirus. Pourtant, la Chine a fait part du premier décès lié à la maladie le 11 janvier 2020 et les marchés financiers n’ont encaissé le choc qu’en mars. Des records ont d’ailleurs été atteints en février, le Dow Jones affichant un niveau historique de 29 551,42 le 12 février. La crise couvait déjà à cette époque. Les traders qui ont su réagir à temps et remettre en question leur stratégie ont dès lors pu transformer cette crise en opportunité. Certains ont d’ailleurs profité de la chute des marchés en misant sur la baisse des bourses grâce aux CFD. Ces instruments avec effet de levier sont particulièrement efficaces si la volatilité est élevée.

En cas de crise, un trader doit être capable de s’adapter et d’accepter des pertes pour mieux rebondir. Warren Buffet par exemple, véritable gourou des marchés, n’a pas hésité à liquider l’ensemble de ses positions dans les compagnies aériennes. Avant de prendre des décisions importantes, il faut cependant garder à l’esprit ses objectifs initiaux. Un trader qui souhaite une rentabilité à court terme réagira forcément différemment d’un investisseur avec un horizon à long terme.

Prendre en compte le contexte pour adapter sa stratégie

Savoir adapter sa stratégie aux éléments extérieurs et non contrôlables est la clé essentielle pour les traders. Certains secteurs comme les transports ou le tourisme souffrent actuellement. À l’inverse, d’autres entreprises bénéficient fortement des mesures de confinement. Le cours de l’action Zoom Communications par exemple est passé de 68,72 dollars en début d’année à 155,40 dollars le 9 mai 2020.

Dans le secteur pharmaceutique également, le cours des actions de certaines entreprises cherchant un traitement affiche une croissance importante. L’action Gilead Sciences a grimpé de 20% environ depuis le début 2020.

Garder la tête froide et détecter les opportunités

Source : Pixabay.

Une crise comme celle du coronavirus a de quoi ébranler les certitudes et crée une certaine fébrilité. Ces derniers mois, l’or et le pétrole par exemple ont affiché une volatilité nettement au-dessus de la normale. C‘est également le cas d’indices comme le Dow Jones et le CAC 40. Alors que les indices étaient traditionnellement privilégiés par des investisseurs passifs ou averses au risque, on constate que des traders plus agressifs s’emparent du marché, accentuant dès lors sa volatilité.

Pour sortir gagnant d’une telle crise, il faut donc adopter une stratégie plus dynamique. Investir dans un indice général comme le S&P 500 ou le CAC 40 peut être intéressant sur des intervalles courts mais une stratégie plus pointue se concentrant sur certains secteurs peut s’avérer payante. Après le secteur des technologies liées au télétravail, les entreprises de jeux vidéo sont les autres grands gagnants de la crise. Si l’on prend l’exemple de Nintendo, le cours de l’action a gagné près de 5% depuis le début de l’année alors que l’indice de référence japonais, le Nikkei 225, a perdu plus de 15%.

Les investisseurs ayant un horizon à plus long terme doivent quant à eux prendre le recul nécessaire pour ne pas liquider inutilement des investissements et attendre des conditions moins variables. Certaines actions sont d’ailleurs très certainement sous-évaluées actuellement à cause d’un sentiment marché défavorable. Dans tous les cas, il est impératif de prendre le temps d’analyser son portefeuille et d’ajuster ses habitudes de trading si cela semble nécessaire.

  • Les derniers articles