Comment agir lors d'un vol annulé vers l'Algérie ? — TSA
search-form-close
Comment agir lors d’un vol annulé vers l’Algérie ?

Comment agir lors d’un vol annulé vers l’Algérie ?

Dans le cadre d’un voyage en avion, les passagers peuvent être confrontés à de nombreux désagréments. L’annulation du vol en est un exemple. Il n’y a rien de plus rageant que de préparer son voyage dans les moindres détails pour enfin se rendre compte à l’aéroport que son vol est annulé. Que faire lorsque son vol en destination de l’Algérie est annulé ? Découvrez la réponse à cette question dans cet article.


Quels sont les dédommagements possibles vers l’Algérie ?

Peu nombreux sont ceux qui savent qu’il existe une réglementation européenne (Règlement CE n° 261/2004 du 11 février 2004) qui protège les droits des passagers aériens. Ces droits sont pourtant inscrits dans un cadre légal du droit de la consommation. D’après ce règlement, les transporteurs aériens sont dans l’obligation d’informer leurs clients de leurs droits en cas d’annulation de vol. Pour ce faire, chaque passager du vol perturbé doit recevoir de la part du transporteur une notice écrite qui reprend les règles d’indemnisation et d’assistance prévues par la loi.

Le montant de l’indemnisation annulation vol dépend de la distance du trajet effectuée. De plus, seules les compagnies aériennes européennes sont concernées par cette procédure de dédommagement pour un vol à destination de l’Algérie. L’indemnité forfaitaire prévue par la loi se calcule de la manière suivante :

· 250 euros pour un vol dont la distance est de moins de 1500 km (vol Espagne-Alger par exemple) ;

· 400 euros pour un vol dont la distance est comprise entre 1500 km et 3500 km (vol Paris-Adrar par exemple) ;

· 600 euros pour un vol dont la distance est supérieure à 3500 km (vol Berlin-Adrar par exemple).

Il convient de préciser que vous êtes en mesure d’obtenir un remboursement de votre billet d’avion si vous renoncez à votre voyage.

Que faire à l’aéroport en cas d’annulation de vol ?

Lorsque vous constatez que votre vol est annulé, il convient de vous rapprocher du comptoir de la compagnie aérienne. L’objectif est de chercher à savoir si vous aurez droit à un vol de remplacement. Vous pourrez alors prendre la décision qui convient en fonction de votre emploi du temps. Si la compagnie vous propose de signer ou d’accepter une offre qui risque de restreindre vos droits, n’hésitez pas à la refuser.

L’acceptation d’un bon de voyage ou d’une réduction sur votre prochain voyage peut par exemple vous faire renoncer à une éventuelle indemnité vol annulé. Il est par ailleurs important de réclamer à la compagnie aérienne un certificat de non-vol. Vous l’utiliserez plus tard pour soutenir votre dossier de réclamation d’indemnité si vous êtes éligible vers une entreprise professionnalisée dans la récupération de celles ci.


Rechercher les raisons pour lesquelles le vol est annulé

Une annulation vol ne survient jamais par hasard. Elle peut avoir une multitude de causes parmi lesquelles on peut citer :

· Les problèmes techniques imprévus ;

· Les problèmes avec l’équipage (pilote malade, manque de personnel, temps de vol dépassé…) ;

· Les menaces d’insécurité ;

· Les cas de force majeure (mauvaises conditions météorologiques ou climatiques, grève des douanes…) ;

· Les grèves internes ou externes à la compagnie aérienne…

Selon la cause de l’incident de vol, vous pouvez bénéficier ou non d’une indemnité vol annulé. Concrètement, seuls les incidents de vol dont la compagnie est responsable peuvent faire l’objet d’un dédommagement. Autrement dit, vous ne pourrez prétendre à aucune indemnité pour les circonstances extraordinaires ou encore les grèves externes à la compagnie. On note que les problèmes techniques imprévus ne sont pas considérés comme des situations exceptionnelles qui peuvent exonérer la compagnie de son obligation d’indemnisation des passagers.

Pour les vols annulés, les passagers aériens ne sauraient être indemnisés dans deux autres cas. Lorsque le transporteur vous a informé de l’annulation du vol au moins deux semaines avant le jour du voyage, vous ne pouvez plus prétendre à un dédommagement. Seul le prix de votre vol vous sera remboursé. Si la compagnie vous informe de l’annulation dans un délai inférieur, mais vous propose un vol de remplacement dont l’horaire se rapproche de celui du vol initial, vous n’êtes plus également éligible pour recevoir une compensation.

Demander à être pris en charge par la compagnie

Lorsque vous devez attendre un vol de substitution, la compagnie aérienne a l’obligation de vous prendre en charge. Cette assistance prend en compte la fourniture des boissons et des repas. Vous avez aussi droit à des communications pour contacter vos proches afin de les informer de votre situation (2 appels ou 2 messages électroniques).

Lorsque le vol de remplacement est repoussé pour le lendemain, la compagnie aérienne se doit aussi de prendre en charge les frais de votre chambre d’hôtel et ceux de votre déplacement aller-retour entre le lieu d’hébergement et l’aéroport. Si la compagnie ne vous fournit pas cette prise en charge, vous pouvez engager les dépenses de votre poche. Gardez tout de même les factures pour vous faire rembourser plus tard.

Comment obtenir l’indemnisation lorsque votre vol vers l’Algérie est annulé ?

Si votre vol en destination de l’Algérie est annulé, vous devez conserver votre carte d’embarquement. Le cas échéant, vous devrez garder tous les autres documents sur lesquels figure le code de confirmation de votre réservation. Si vous choisissez de prendre un vol de remplacement, rassurez-vous de noter l’heure d’arrivée effective de votre avion en Algérie.

Toutes ces précautions vous permettront de formuler une requête solide dans le cadre de votre réclamation vol annulé. En pratique, vous devez adresser à la compagnie par mail ou par courrier recommandé avec accusé de réception une lettre de demande d’indemnisation. Cependant, il faut avouer que les compagnies aériennes rejettent souvent les demandes d’indemnisation individuelles. Si le transporteur aérien répond aux abonnés absents ou vous notifie son refus d’indemnisation vol annulé, sachez qu’il existe d’autres solutions pour avoir gain de cause.


Que faire si vous n’obtenez pas un retour positif de la compagnie ?

Vous pouvez effectuer une seconde tentative de demande de remboursement vol annulé auprès de la compagnie. Notez que plus votre demande sera justifiée et motivée, plus vous avez de chance d’obtenir votre dédommagement. Néanmoins, si vous souhaitez éviter ces tracasseries, vous pouvez recourir aux services des plateformes spécialisés dans la réclamation d’indemnité. Il s’agit de sociétés qui disposent de l’expertise et de l’expérience nécessaires pour obtenir un vol annulé indemnisation pour le compte des passagers aériens.

Ces plateformes spécialisées représentent en effet le meilleur moyen de se faire indemniser rapidement par les compagnies aériennes. Ces dernières prennent en charge gratuitement votre dossier jusqu’à ce que le transporteur accepte de vous dédommager. Ce n’est qu’après ce service que vous rétribuez la société qui vous a servi d’intermédiaire pour mener à bien votre vol annulé remboursement. En cas d’échec de la procédure, vous n’aurez généralement rien à payer à la plateforme spécialisée qui vous a aidé.

On retient de ce guide qu’en cas de vol annulé vers l’Algérie, il convient de prendre plusieurs précautions à l’aéroport afin de conserver vos droits. La première consiste à vous rassurer que la compagnie vous propose un vol de substitution. Vous devez également réunir les documents nécessaires pour faire valoir vos droits à une indemnisation. Au même moment, il est important de vous rassurer que votre droit à l’assistance n’est pas bafoué. Quant à l’indemnisation forfaitaire prévue par la loi, la meilleure façon de l’obtenir consiste à passer par une plateforme spécialisée pour en faire la demande.

 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close