search-form-close
19e vendredi : les principaux événements

19e vendredi : les principaux événements

22h45. Fin de ce direct.

>> Lire sur TSA : 19e vendredi : les Algériens maintiennent la mobilisation

19h35. Jalal Mokrani, le militant du RAJ « porté disparu » avait été interpellé par la police. Il a été relâché en fin de journée, annonce l’association.

18h19. Le RCD dénonce l’arrestation de l’une de ses militantes à Alger

>> Lire sur TSA : Le FFS exige « l’arrêt immédiat de cette opération répressive contre le peuple algérien »

17h23. L’association RAJ alerte sur la disparition de l’un de ses militants

17h21. Sidi Bel Abbès : des milliers de manifestants sont sortis ce vendredi dans la rue pour réclamer « un État civil, seul garant de toutes les libertés et de la démocratie ».

17h20. Tlemcen : la capitale des Zianides a renoué ce vendredi avec la protesta pour réclamer  la « restitution du pouvoir au peuple ».

17h03. Bouira : la foule s’est dispersée dans le calme.

17h03. Chlef : malgré la forte canicule qui sévit, les manifestants ont été nombreux à investir la rue pour réitérer leurs revendications pour « un changement démocratique à travers l’application des articles 7 et 8 de la Constitution ».

16h25. Aïn Témouchent : en dépit de la forte canicule, la mobilisation a été forte aujourd’hui dans la rue qui a été investie massivement par des manifestants déterminés à faire aboutir leur mouvement visant « l’instauration d’une République démocratique ».

16h22. Les manifestants se dispersent dans le calme à Tizi Ouzou. Des dizaines de milliers de manifestants ont pris part au 19e vendredi du mouvement populaire.

16h04. A Tiaret, malgré une forte chaleur, les manifestants ont battu le pavé pour réclamer l’instauration d’un Etat de droit, la récupération de l’argent volé, la liberté de la presse et le départ de la îssaba (bande).

[ Photos : Hamzaoui Benchohra ]


15h52. Alger : un policier arrache un drapeau berbère accroché sur un lampadaire, sous les huées des manifestants (Berbère Télévision).


15h50. El Tarf : les citoyens manifestent comme dans de nombreuses villes du pays.

15h46. Tizi Ouzou : les manifestants se demandent où sont les médias ?


15h44. Constantine : les manifestants entonnent un chant patriotique.


15h48. Alger : les manifestants brandissent une banderole de drapeaux algériens.


15h12. Constantine : les manifestants scandent : « Ça y est, c’est bon, chaâb président ».


15h10. Relizane : malgré une forte chaleur, les manifestants ont marché massivement dans la rue ce vendredi pour réclamer l’instauration d’un Etat de droit et la démocratie.

15h09. Constantine : une manifestante rend hommage au président Mohamed Boudiaf, assassiné le 29 juin 1992 à Annaba.

[ Photo : TSA ]


15h07. Alger : un journaliste et une députée interpellés, puis relâchés.


15h05. Tizi Ouzou : la foule scande : « la bhar la tehwas koul djemaa massira (Ni mer, ni vacances, une marche chaque vendredi ».

15h02. Alger : les manifestants réaffirment leur détermination à rester mobilisés.


15h01. Constantine : des manifestants réclament le départ de Bensalah et Bedoui.

14h48. Des dizaines de milliers de manifestants marchent au centre-ville de Tizi Ouzou malgré la température qui affiche 47 degrés.

14h47. Mascara : les manifestants scandent des slogans hostiles au FLN.

14h43. Oran : « Djazair hora Démocratia (pour une Algérie libre et démocratique) », crient les manifestants. L’emblème national est brandi à côté du drapeau amazigh.

14h39. Mostaganem : les manifestants sont au rendez-vous et scandent des slogans hostiles au pouvoir.

14h39. Bejaia : de l’eau minérale distribuée gratuitement aux manifestants.


14h28. Bejaia : imposante marche pour le 19e vendredi consécutif.


14h26. Oran : « Makanch jihawiya, khawa khawa (Il n’y a pas pas de régionalisme, nous sommes tous des frères) », scandent les manifestants dans les rues.

14h19. Constantine : les manifestants scandent « FLN khawana » (FLN traître).


14h15. Constantine : des centaines de personnes manifestent pour le 19e vendredi

14h12. Oran : les manifestants affluent en ce moment sur la place du premier novembre 1954 (ex-place d’armes) en vu de la mobilisation ce vendredi. Le temps et clément, il ne fait pas chaud.

14h10. Bouira : les manifestants sont dans la rue pour réclamer le changement.

14h07. Alger : malgré la chaleur, les manifestants sont au rendez-vous pour le 19e vendredi consécutif depuis le 22 février. Le centre-ville de la capitale est quadrillé par un important dispositif policier.

11h20.

11h20. 


Les Algériens s’apprêtent à manifester pour le 19e vendredi consécutif depuis le début du mouvement populaire du 22 février. Tout au long de la semaine, les appels à sortir massivement ont été lancés sur les réseaux sociaux. Les Algériens réclament le départ des symboles du système pour engager le pays sur la voie de la démocratie.

A Alger où les premiers manifestants commencent à se rassembler au centre-ville un important dispositif policier a été déployé dès les premières heures de la matinée. Les policiers procèdent à des fouilles mais, pour l’heure, aucune arrestation n’a été signalée.


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 [email protected]

🎞 Suivez nos live Streaming en direct sur notre page facebook

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close