search-form-close
Éventuel vaccin contre le Covid : l’Algérie prend les devants

Éventuel vaccin contre le Covid : l’Algérie prend les devants

L’Algérie prend les devants afin d’acquérir un vaccin contre la Covid-19 qui sera éventuellement mis sur le marché par l’un des laboratoires mondiaux qui ont entamé la phase des tests.

Selon un communiqué de la présidence de la République rendu public ce dimanche 2 août, le président Abdelmadjid Tebboune a instruit le Premier ministre Abdelmadjid Djerad « d’accélérer les contacts nécessaires avec les États où des recherches scientifiques sont effectuées pour produire un vaccin contre le Covid-19 ». Ceci, précise le communiqué, « afin de pouvoir acquérir le vaccin en quantités nécessaires dès sa mise sur le marché ».

L’Algérie se lance ainsi dans la course mondiale pour l’acquisition d’un éventuel vaccin anti-Covid. Le 18 juillet, le ministre de l’Industrie pharmaceutique Lotfi Benbahmed, avait rappelé la promesse faite par la Chine à l’Algérie de mettre à sa disposition un vaccin que ses laboratoires réussiraient à développer.

« Vous avez vu que la Chine a promis à l’Algérie et au monde entier de mettre à leur disposition le vaccin dans le cas où elle réussira à le fabriquer », a rappelé le ministre délégué à l’industrie pharmaceutique au cours d’une visite à Bouira. Cette promesse a été faite par le président chinois Xi Jinping, lors du sommet Chine-Afrique le 18 juin.

Toutefois, l’Algérie n’est pas le seul pays qui se lance dans cette course. D’autres pays de l’Union européenne, la Chine, la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni tentent de réserver des millions d’unités d’un éventuel vaccin.

Jusqu’à présent, aucun laboratoire au monde n’a réussi à mettre en place un remède contre le nouveau coronavirus Covid-19 alors que plus de 100 vaccins sont actuellement en développement par plusieurs laboratoires.

Hier samedi, la Russie a annoncé qu’elle allait entreprendre à partir d’octobre une campagne de vaccination de masse contre le coronavirus. Selon le ministre de la Santé Mikhail Murashko, l’Institut de recherche étatique Gamaleya, a terminé ses essais sur le premier vaccin russe anti-Covid.

  • Les derniers articles