search-form-close
Hirak : l’ONM répond aux critiques sur la position des moudjahidine 

Hirak : l’ONM répond aux critiques sur la position des moudjahidine 

Le SG par intérim de l’Organisation nationale des Moudjahidine (ONM), Mohand Ouamar Benenlhadj, a répondu ce mardi aux critiques qui visent son organisation.

« Nous avons fait notre guerre et nous savons d’où nous venons. Nous n’avons pas oublié notre parcours », affirme d’emblée Mohand Ouamar Benenlhadj dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, sans préciser les parties à qui il répond.

« A ceux qui nous ont insultés, nous disons que c’est facile de donner des directives de l’étranger. Il y a même certains qui ont demandé à l’ONM d’observer des rassemblements devant les prisons et réclamer la libération des détenus (du Hirak). Ceux qui disent cela se réfugient à l’étranger. Ils nous demandent de faire tout. Il ne leur manque qu’à nous dire de nettoyer les rues du pays, pendant qu’eux se pavanent Place de la République », ajoute-t-il.

Et de poursuivre : « Nous leur disons c’est indigne de votre part. Si vous êtes des hommes venez ici. Qu’ils arrêtent leurs réprimandes, ils n’ont même pas le droit de nous juger. D’abord, nous avons l’âge de leurs pères, et puis c’est nous qui ayons payé le prix pour la libération de ce pays ».

À propos de la présidentielle du 12 décembre, le SG de l’ONM estime que « tout passe par le dialogue », ajoutant : « nous espérons que les élections se passeront dans le calme et que (le président qui en sortira) sera responsable de ce pays ».

Le SG de l’ONM a aussi loué le mérite des jeunes Algériens « instruits et diplômés » et qui participent « au développement d’autres pays ». « A ceux-là nous disons que le changement socio-économique du pays passe par l’instruction et non pas par la violence ».

L’ONM s’adresse aussi « à ceux qui gouvernement le pays pour écouter les revendications des citoyens ». Et ce dans la mesure « où elles sont réalisables ». « Nous sommes arrivés à un stade où peu de gens nous ont écoutés. Nous ne voulons que du bien pour notre pays », a-t-il dit.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close