search-form-close
L’Algérie en bas du classement annuel des démocraties

L’Algérie en bas du classement annuel des démocraties

L’Algérie occupe la 126e place sur 167 pays évalués dans le classement annuel des démocraties établi par The Economist Intelligence Unit, dévoilé ce mercredi 9 janvier.

L’Algérie, qualifiée de régime autoritaire par l’étude, arrive 9e dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient. Elle est devancée par la Tunisie (63e) et le Maroc (100e). Elle fait presque jeu égal avec l’Égypte (127e) du dictateur Al Sissi.

Dans le détail, l’Algérie obtient 2,58 points dans la catégorie « processus électoral », 2,21 au niveau du « fonctionnement du gouvernement », 3,89 dans « la participation politique », 5 au niveau de « la culture politique » et 3,82 au niveau des « libertés civiles ».

Une consolation pour le pouvoir algérien : seulement 20 pays ont un régime démocratique dans le monde, d’après l’étude. Il s’agit, entre autres, de ceux qui se trouvent à la tête du classement comme la Norvège, (9,87 points), l’Islande (9,58), la Suède (9,39), la Nouvelle-Zélande (9,26), le Danemark (9,22), le Canada (9,15), l’Irlande (9,15), la Finlande (9,14) et l’Australie (9,09).

L’Italie, qui pointe à la 33e place (-11 places à cause du gouvernement d’extrême-droite), et la France sont considérées comme des « démocraties imparfaites ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close