search-form-close
L’Algérie se lance dans la production de tests de dépistage du Covid-19 : le DG de Vital Care raconte

L’Algérie se lance dans la production de tests de dépistage du Covid-19 : le DG de Vital Care raconte

Dans la lutte contre le Covid-19, l’Algérie vient de franchir un pas important en produisant les tests de dépistage rapide du coronavirus. En effet, la société Vital Care a entamé ce lundi le processus de fabrication de ces tests de dépistage avec de grandes ambitions.

« Notre société, spécialisée dans le diagnostic, a été créée, fin 2016. Nous avons commencé la production de bandelettes de glycémie avec deux partenaires (un Américain et un Sud-coréen). Avant même la survenue de cette crise, nous avons envisagé d’aller vers un autre type de tests rapides », explique Ismaïl Tchikou le DG de Vital Care dans un entretien exclusif au site Santé Algérie.

La pandémie mortelle du coronavirus a agi comme un accélérateur. « Cette crise n’a fait qu’accélérer les choses. Nous nous sommes lancés dans un partenariat avec un Jordanien et un Canadien avec qui nous étions déjà en discussion bien avant cette crise. L’unité devait commencer en septembre, mais avec cette crise, nous avons basculé rapidement dans ce projet de production de tests rapides du Covid-19 », raconte-t-il.

Vital Care, qui a commencé par produire ce lundi « des lots de validation des tests sérologiques rapides du Covid-19 », va passer à la vitesse supérieure dans les prochains jours, selon son DG.

« Dès les prochains jours, nous entrerons en production dite « de routine ». La capacité totale de production peut atteindre 200 000 tests par semaine. Mais tout dépend de la disponibilité de la matière première car il faut assurer l’approvisionnement en intrants nécessaires. Les transports qu’ils soient aériens ou maritimes traversent actuellement une période difficile. Cela dit, malgré le confinement et les tensions sur les transports, nous avons commencé à recevoir les premières quantités de matière première », a-t-il dit.

Pour produire ses tests de dépistage, Vital Car a « reçu toutes les facilitations de la part des pouvoirs publics qu’elles soient administratives ou douanières », assure son DG

La société lancée en 2016 voit désormais grand. « Nous envisageons de lancer des tests rapides pour d’autres types de virus : HIV, hépatite. Nous comptons aussi produire des tests dans l’hématologie, la chimie des urines et l’immunologie. Autant de projets qui seront lancés avec nos partenaires étrangers qui vont nous accompagner pour un transfert technologique intégral. »

En se lançant dans la production de kits de dépistage du coronavirus, Vital Care permet à l’Algérie de devenir le deuxième pays africain, après l’Afrique du sud, à produire ces tests.

  • Les derniers articles