search-form-close
Le premier véhicule Nissan assemblé en Algérie sortira de l’usine début 2020

Le premier véhicule Nissan assemblé en Algérie sortira de l’usine début 2020

Le projet de l’usine d’assemblage des véhicules Nissam en Algérie avance. Selon nos informations, trois sites, deux à Oran et un à Ain Temouchent, sont actuellement à l’étude, pour accueillir l’usine de la marque japonaise.

« Le choix du site d’implantation de l’usine sera connu fin janvier. Nous étudions trois sites. Le premier, qui est la priorité du groupe Hasnaoui et de son partenaire Nissan, est situé à Tafraoui, près de celui qui a été choisi pour accueillir l’usine Peugeot, à Oran. Le deuxième site à l’étude est situé à El Kerma, toujours à Oran, pas loin du site ou devait être implanté initialement l’usine Peugeot. Le terrain appartient au groupe Hasnaoui. Le troisième site est situé à Ain Temouchent », détaille à TSA une source proche du dossier.

Outre le choix du site, le groupe Hasnaoui et son partenaire Nissan devraient finaliser la liste des modèles, qui seront assemblés, dans la future usine algérienne du géant japonais de l’automobile. Et selon nos sources, le premier véhicule de la marque nippone qui sortira de son usine algérienne début 2020 est le nouveau Pickup Navara.

Le groupe Hasnaoui, qui était l’importateur de la marque japonaise avant le blocage des importations en 2016 a obtenu en décembre dernier le feu vert du gouvernement pour implanter une usine d’assemblage des véhicules Nissan en Algérie. Cette usine, d’une capacité de 63.500 véhicules nécessitera un investissement de 100 millions de dollars, selon une source proche de la direction du groupe privé.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close