search-form-close
Louisette Ighilahriz dénonce le 5e mandat et les « vampires » du FLN

Louisette Ighilahriz dénonce le 5e mandat et les “vampires” du FLN

Quelle lecture faites-vous de la situation politique actuelle du pays ?

La politique actuelle n’est faite du matin au soir que du 5e mandat. Mais je me demande pourquoi ce 5e mandat ? Pour faire un 5e mandat, il faut pouvoir l’assumer. Or, ce que nous voyons est que le président est fatigué, très fatigué. Je lui souhaite une santé de fer, mais hélas il ne peut plus le faire.

Durant le quatrième mandat, il avait eu déjà des difficultés à faire son discours d’investiture. Et depuis il n’a plus reçu d’ambassadeurs et de chefs d’Etats et quand il le fait, c’est avec beaucoup de difficultés. Maintenant, son entourage ne vit que pour ce 5e mandat.

Je vous assure : j’ai beaucoup de peine et je suis malade pour mon Algérie. Quant je parle de l’Algérie, je suis un peu possessive. C’est une trahison pour le un million de martyrs. Je me demande de temps en temps, suis-je aveugle ? Suis-je sourde ? Je suis malade de ce qui se passe dans le pays alors que j’ai toutes mes facultés mentales. Nous vivons dans une situation loufoque. Nous somme devenus la risée du monde.

Vous vous positionnez donc contre le 5e mandat ?

Oui, je suis contre le 5e mandat et j’ai même démissionné du Sénat parce que je suis contre ce 5e mandat. Je rêve d’une Algérie sereine, digne et debout. Et aujourd’hui, on est catalogué parmi les derniers des derniers dans une multitude de domaines. Cette Algérie là n’est pas celle du million de martyrs. Nous nous sommes battus pour une Algérie fière et digne mais pas pour cette Algérie qui est la risée du monde. J’ai mal au cœur, j’ai mal pour cette Algérie.

Quelles seront les conséquences d’un 5e mandat pour le pays ?

Justement, il y a tout un staff de médecins qui suivent le président de la République. Sont-ils capables, ces médecins assermentés, de fournir un certificat de bonne santé au président ? C’est une trahison. Ils trahissent le serment d’Hippocrate. Comment peuvent-ils délivrer ce certificat de bonne santé ? C’est là où le problème se pose. Et comment le président va-t-il faire sa campagne ?

Nous vivons dans un monde fou. Je ne sais pas s’ils sont conscients de la gravité du problème. Je vous assure que j’ai mal pour mon Algérie. Aussi, nous remarquons qu’il y a trop de corruption et de chkara dans le pays et trop de harga jusqu’aux médecins qui bradent leurs diplômes pour un monde meilleur que l’Algérie.

Que pensez-vous du FLN et du RND qui insistent et appellent justement à ce 5e mandat ?

Les gens pensent beaucoup plus à leur poche qu’à l’Algérie. Ce n’est pas vrai qu’ils puissent aimer l’Algérie. Je parlerais beaucoup plus d’un groupe qui utilise le président de la République comme le FLN et le RND pour leurs postes et leur bien-être, tout simplement. Demain viendrait un autre, ils seraient avec lui. J’étais au FLN mais je l’ai quitté. J’ai vu que c’était pour le pouvoir, pour la pérennité du système et surtout pour les avantages. Ils sont presque des vampires.

Au FLN, ils sont presque des vampires ?

Je ne peux pas trouver un autre qualificatif. Pour gérer un cinquième mandat dans un pays aussi grand que le nôtre, le pays du million et demi de martyrs, et faire face aux problèmes, il faut avoir une santé de fer. Comment se fait-il que notre président, malade comme il est, on lui impose un 5e mandat, si ce n’est pour l’utiliser. Pour continuer à gérer et à corrompre et surtout à continuer à dilapider le pays.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close