search-form-close
Pour le Pr Bouzid, l’Algérie « n’a aucune raison d’envoyer des malades en France »

Pour le Pr Bouzid, l’Algérie « n’a aucune raison d’envoyer des malades en France »

L’Algérie « n’a aucune raison d’envoyer des malades en France« , assure le Pr Kamel Bouzid, chef du service oncologie médicale au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) d’Alger.

« De mon point de vue, nous n’avons aucune raison d’envoyer des malades en France, c’est aussi simple que ça. En tout cas, dans ma spécialité. C’est d’ailleurs le message que j’ai transmis au directeur général de la CNAS », affirme le Pr Bouzid, qui critique le nouvel accord algéro-français sur la prise en charge des soins des Algériens dans les hôpitaux français, qui a été adopté fin janvier par le Conseil des ministres français.

« Pourquoi le Conseil des ministres de la République française organise-t-il la prise en charge des malades algériens dans les hôpitaux français ? Cela voudrait-il dire que nous n’avons pas d’État ? », s’interroge-t-il.

Selon le Pr Bouzid, la CNAS doit payer les soins en Algérie et s’occuper des hôpitaux algériens. « Si cet accord a été mis en place pour éviter des situations d’impayés, la solution est simple : la CNAS doit payer les soins ici, cela lui évitera de se ridiculiser auprès de la France. Quant à ceux qui souhaitent se faire soigner là-bas, qu’ils règlent eux-mêmes leurs factures ! Mais qu’ils ne se fassent pas payer par la Sécurité sociale des soins qui peuvent être prodigués ici ! »

Pour le chef du service oncologie du CPMC, « plutôt que de régler des factures aux hôpitaux français, il serait plus logique de s’occuper des hôpitaux algériens, et de payer les soins ici ». Et pour réduire les délais d’attente dans les hôpitaux publics pour l’accès à la radiothérapie, le Pr Bouzid réitère sa demande à la CNAS. « Concernant les délais d’attente en Algérie pour l’accès à la radiothérapie dans le public, cela fait longtemps que nous attendons que la CNAS mette en place le remboursement des soins effectués auprès des structures privées ici ».

  • Les derniers articles