search-form-close

Poursuivi pour espionnage, le blogueur Merzoug Touati condamné à dix ans de prison

Le blogueur Merzougi Touati a été condamné à 10 ans de prison ferme et 50 000 dinars d’amende ce jeudi par le tribunal de Bejaia, a-t-on appris de Said Salhi, membre de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH).

Le procureur de la République a requis, ce jeudi 24 mai, la perpétuité contre le blogueur poursuivi notamment pour espionnage « avec des agents étrangers dans l’objectif de porter atteinte à la position diplomatique de l’Algérie », « incitation à prendre les armes » et « incitation à attroupement », selon Saïd Salhi.

Merzoug Touati est détenu depuis janvier 2017.  Ce blogueur «  est inculpé de charges liées à un message publié sur Facebook et à une vidéo publiée sur YouTube qui, selon les autorités, ont encouragé les troubles civils », a rappelé Amnesty international dans un communiqué publié mercredi 23 mai.

close