search-form-close
Présidentielle : les candidats tenus de déclarer les sources de financement de leur campagne électorale

Présidentielle : les candidats tenus de déclarer les sources de financement de leur campagne électorale

Les cinq candidats en lice pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain sont tenus de déclarer les sources de financement de leurs campagnes électorales, et ce conformément aux dispositions de la loi organique relative au régime électoral, rappelle l’agence officielle.

Les dépenses de campagne d’un candidat à l’élection du président de la République ne peuvent excéder un plafond de cent millions de dinars (100.000.000 DA) pour le premier tour. Ce montant est porté à cent vingt millions de dinars (120.000.000 DA) en cas de deuxième tour, précise l’article 192 du régime électoral.

Aux termes de l’article 193 de la même loi, « tous les candidats à l’élection présidentielle ont droit, dans la limite des frais réellement engagés, à un remboursement forfaitaire de l’ordre de dix pour cent (10%) ».

La campagne électorale débutera officiellement ce dimanche. Cinq candidats vont s’affronter : L’ancien chef de gouvernement et président du parti Talaie el Hourriyet Ali Benflis, l’ex-Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, l’ancien ministre de la Culture et actuel secrétaire général par intérim du RND Azzedine Mihoubi, l’ancien ministre de Tourisme et président du Mouvement el-Bina Abdelkader Bengrina et le président du parti Front Al-Moustakbel Abdelaziz Belaid.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close