search-form-close
Qui sont les nouveaux députés de l’APN ?

Qui sont les nouveaux députés de l’APN ?

La nouvelle Assemblée populaire nationale (APN) issue des élections législatives sera installée le 23 mai prochain. Qui sont les nouveaux élus de la chambre basse du Parlement ? De nombreux d’entre eux feront pour la première fois leur entrée dans l’hémicycle du boulevard Zighout Youcef. Parmi eux figurent des ministres du FLN et du RND, des anciens ministres, des anciens militants, des hommes d’affaires et quelques personnalités connues.

Pour ce qui est du FLN qui a obtenu 164 sièges, il s’agit notamment de Boudjema Talaï qui a quitté le département des Transports et des Travaux publics pour mener la liste FLN Annaba. Il y a aussi Ghania Eddalia qui était en charge des Relations avec le Parlement. Abdelkader Ouali qui était ministre des Ressources en eau et Tahar Hadjar qui était à la tête du ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique en font également partie.

Viennent ensuite les anciens ministres du FLN à l’image de Sid Ahmed Ferroukhi qui était à la tête du département ministériel de l’Agriculture. Il s’agit aussi de Nadia Labidi, ancienne ministre de la Culture, Mohamed Djellab, ex-ministre des Finances ou encore de Tahar Khaoua qui était ministre des Relations avec le Parlement. Au RND, qui a gagné 100 sièges, Tayeb Zitouni qui était à la tête du ministère des Moudjahidine a été élu à Oran.

Au niveau de l’alliance du MSP, c’est l’ancien-ministre de l’Industrie et de la Restructuration, Abdelmadjid Menasra, qui a été élu.

Dans cette nouvelle assemblée siégeront aussi des personnalités connues en Algérie et à l’étranger. Salima Ghezali (Salima Belkessam) est sans doute la plus célèbre. Ancienne conseillère de feu Hocine Aït Ahmed et militante des droits de l’Homme, cette journaliste était tête de liste du FFS à Alger.

Au RND, le nom de Abdelkader Taieb Ezzeraïmi figure également parmi les nouveaux députés de l’APN. Propriétaire du groupe agroalimentaire SIM, il a été élu à Blida. Elu à Skikda, l’ancien porte-parole du FLN, Said Bouhadja, pourrait être le prochain président de l’APN. Des personnalités font leur retour à l’assemblée après avoir boycotté les élections de 2012. Il s’agit de Mohcine Belabbas, président du RCD ou encore de Nourdine Aït Hamouda, dissident du même parti qui s’est présenté sur une liste indépendante alternative citoyenne.

Des chefs et cadres de partis politiques ont été réélus encore une fois à l’image de Louisa Hanoune, Secrétaire général du PT, Seddik Chihab, porte-parole du RND, Mohamed Nabbou, ex-premier secrétaire du FFS, Baha Eddine Tliba, vice-président de l’assemblée sortante, Ahcène Aribi, cadre du parti Adala de Abdellah Djaballah.

Mais l’assemblée accueillera d’autres élus moins connus du grand public. C’est le cas de Mohamed Nmamcha par exemple. Candidat sur la liste du FLN, ce nouvel élu est le recteur de l’université de Guelma. Il s’agit aussi de Amar Abed, l’ancien président de l’APW de Bouira ou encore de Ferhat Chabekh du RND. Directeur d’un établissement scolaire, ce député est également un cadre de l’UGTA. Toujours au RND, on peut citer Houaria Khenas, élue à l’APW d’Alger et responsable de la commission des affaires sociales. Au TAJ, parti de Amar Ghoul, on retrouve Abdelghani Ouicher qui est président de l’APC des Eucalyptus ou encore Nouassa Mustapha, cadre du même parti. Au FFS, on trouve Nacer Abdoune, maire FFS de la commune d’Ait Smail à l’est de Bejaia, qui a été élu député.

close