search-form-close
Répression contre les musulmans ouïghours : des documents secrets révèlent l’implication du président chinois

Répression contre les musulmans ouïghours : des documents secrets révèlent l’implication du président chinois

Le journal américain New York Times a publié ce samedi plus de 400 documents secrets du gouvernement chinois confirmant le caractère répressif et concentrationnaire des camps de détention des musulmans ouïghours dans la région de Xinjiang, rapportent plusieurs médias.

Transmis par un membre de l’appareil communiste chinois, qui a émis l’espoir qu’ils empêchent le régime « d’échapper à sa culpabilité pour les détentions généralisées » dans cette région, un des documents révèle notamment que le président Xi Jinping a appelé dans un discours secret en 2014 à lutter « sans aucune pitié » contre « le terrorisme, l’infiltration et le séparatisme » en recourant « aux armes de la dictature démocratique populaire ».

Plus d’un million de musulmans, principalement d’ethnie ouïghour, sont en détention dans la région du Xinjiang, selon les chiffres d’organisations de défense des droits de l’Homme et des experts de l’Onu. Le gouvernement chinois a réfuté ce nombre, préférant par ailleurs parler de « centres de formation professionnelle » destinés à lutter contre la radicalisation islamiste.

Un discours distribué à partir de 2016 aux hauts fonctionnaires locaux pour justifier la répression donne l’ordre de « rafler tous ceux qui doivent l’être ».

Les documents détaillent également les instructions données aux autorités locales pour expliquer à des étudiants de retour au Xinjiang que leurs proches ont été emmenés dans des camps pour être « formés », et décrit les réticences de certains responsables à appliquer ce programme.

Un document révèle par ailleurs que le président Xi Jinping s’attendait à ce que la politique suivie au Xinjiang soit condamnée sur la scène internationale. « Ne vous inquiétez pas si des forces hostiles pleurnichent ou salissent l’image du Xinjiang », prévenait le président chinois dès mai 2014.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close