search-form-close
  • Brent: $55,71+0,56%
  • Taux de change: 1 € = 133,17 DZD (Officiel), 192,5 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Tebboune exige une application stricte du système des licences d’importation

NEWPRESS
Abdelmadjid Tebboune, Premier ministre

Le premier ministre Abdelmadjid Tebboune a instruit la direction générale des Douanes pour appliquer strictement le système des licences d’importation.

Dans une instruction datée du 12 juillet, dont nous détenons une copie, la DGD demande à ses services de mettre fin à « toute mesure exceptionnelle tendant à déjouer le système de licences. »

« Le Premier ministre nous demande de veiller, avec les autres départements concernés, à assainir le commerce extérieur des pratiques anormales qui sont infiltrées depuis l’institution du système de licences et ce afin d’atteindre l’objectif qui consiste à la réduction davantage de la facture d’importation », écrit la DGD.

La direction générale des Douanes poursuit en demandant aux douaniers « d’exiger pour le dédouanement des produits soumis à la licence la présentation du document en question en rejetant toute mesure exceptionnelle (acceptation de domiciliation exceptionnelle…etc) tendant à déjouer le système de licences ».

 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (6)

    • abbesm

      abbesm

      Mr Tebboune, arrété svp d’harceler les hommes d’affaires, je ne vois pas en quoi il y’à harcelement quand on sait qu’il y’à un peu prés de 13 M USD qui sont logés dans les banques étrangères appartenant au privé, et rien n’empêche dans le cadre du contrôle fiscal de demander la situation des comptes bancaires détenus à l’Etranger ça relève d’un simple contrôle routinier de comptabilité.

    • Desalba

      Desalba

      “des pratiques anormales qui sont infiltrées depuis l’institution du système de licences”, non sans blagues, ça serait les pratiques qui se sont par hasard infiltrées toutes seules, tiens donc…
      On continue à nous prendre pour des idiots, l’attribution illégal et mafieuse des licences devrait faire l’objet d’une enquête parlementaire, et d’un débat national, afin de déterminer démocratiquement les priorités, et les responsabilités afin de combattre la corruption qui gangène ce secteur mafieux. L’ état aurait plutôt intérêt àa encourager, et à faciliter l’octroi de licences d’exportation, et d’interdire l’importation de tous les produits concurrentiels aux produits nationaux.

      • Bilalbilal

        Bilalbilal

        Démocratiquement, loi, j adore ce mot comique en République algerienne démocratique et populaire. Depuis 1962, il vous font croire que vous êtes en démocratie, comme la feux République démocratique d Allemagne lol

      • Desalba

        Desalba

        @Bilalbilal, non mon p’tit gras, ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit, et prendre des airs de quelqu’un qui vient de decouvrir la poudre, tu n’es qu’un défonceur de portes ouvertes, à en lire ton commentaire.

    • Daawessou

      Daawessou

      La note n’étant pas d’ailleurs précise en ce qui concerne les produits de service. A ma connaissance, les produits rentrant dans le cadre de réalisation d’un contrat ne sont pas concernés par cette note… sauf les produits destinés à la revente en l’état. A ne rine comprendre….

    • whatsup

      whatsup

      Rien n’est informatisé, la bureaucratie règne toujours et la corruption comme religion. On connait déjà la résultat des ces “mesures”.
      Le petit importateur sans “épaules” subira de plein fouet ces décisions. Restera les ben 3amis qui rafleront la mise.
      Le pays est riche de ses ressources humaines qualifiées qui font le bonheurs des nations étrangères. Mais l’Algérie elle, n’en a pas besoin! Il est vrai qu’avec Tab Djnanou et Si Gaid nous n’avons rien à craindre…Franchement ça fait mal au cœur de voir l’état du pays ainsi!

  • À la une

    Abdelaziz Ziari : « Honnêtement, je n’exclus pas un cinquième mandat »

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre,…

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre, Abdelaziz Ziari revient dans cet entretien sur les mesures prises par le gouvernement…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

    • Un séisme de magnitude 7,1 a secoué mardi Mexico, provoquant des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d'habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10.000…

close
close