search-form-close
  • Brent: $49,03+0,62%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 192.50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Une entreprise française pour créer des commerces dans le métro d’Alger

actualite-algerie.com

La société française Promométro a obtenu de la RATP El Djazaïr, la mission de créer une structure locale en charge de la commercialisation, de la gestion et de l’aménagement de commerces et services dans les stations du métro d’Alger. Promométro est une filiale à 100% de la RATP, qui gère les transports publics parisiens.

Selon le portail français des transports publics et de la mobilité, la surface commerciale du métro d’Alger est de 1.400 m2. L’aménagement des surfaces commerciales sera entamé par les stations de Bachjarah et Bachdjarah Tennis. Promométro gère l’équivalent de 540 commerces en France. Le métro d’Alger est géré par RATP El Djazaïr, filiale de la RATP.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (14)

    • Navigateur

      Navigateur

      Pour les commentaires “”hautement Nationaliste” soyons honnêtes les jeunes Algériens des qu’ il s agit de commerce répertorié,ou on paie taxe et impôt ca ne les intéresse pas ils préfèrent le nomadisme de la rue..quand on tient un commerce en Europe ou ailleurs on paie en plus des impôts ,des taxes pour le nettoyage.les normes de sécurité sont draconiennes.si on dépasse d un demi mètre on casque …Regardez l état de nos marchés (informel) en fin de journée .sales et jonchée de détritus .tout le monde remballe et compte la caisse sans se soucier du reste.

    • netzer

      netzer

      c est le sumum de l apla ventrisme ;nous y sommes arrives ! l algerie n arrive pas a gerer une boutique ?Ils ont ont vendu l Algerie a madame la france une nouvelle fois ,pour la remercier D AVOIR soigner nos malades chroniques . DANS TOUT LE MONDE DE L INFORMEL ON N A PAS TROUVE UN ALGERIEN POUR GERER BOUTIQUES ? Ils sont devenue fous mon dieu ! voila les vrais harkis a l oeuvre !

    • meteor

      meteor

      Lamentable! Il serait pas étonnant que la direction de cette Société mette des Algériens expatriés à sa tête car ils parlent arabe!!

    • Kotama

      Kotama

      Félicitation les incapables. Meme pas foutu de gérer des boutiques et c encore les gouairs qui vont s’en mettre plein les fouilles.

    • Frida

      Frida

      Comment vont fonctionner ces locaux commerciaux et qui va en bénéficier. Surement pas la jeunesse au chômage. Tous ces magasins seront offert par le biais de la tchipa. C’est donnant/donnant.Tu me donne, je te donne et point barre! En plus dans quelques mois ils seront détournés pour d’autres activités plus lucratives (vente sous le manteau de drogue et autres produits illicites). Allez voir du côté de la grande poste. Les commerce en sous-sol sont pratiquement tous fermés et devenus des refuges aux sans-abri . Ça sent pipi à 2 kilomètres.

    • Fouroulou

      Fouroulou

      Logiquement l’Algérie est capable de gérer aisément genre de tâche en recrutant des postulants à la gestion de ces espaces commerciaux sous terrains en fonction d’un cahier des charges bien précis sous peine de résiliation des baux. Maintenant, la RATP française gère ou a géré le petit réseau du métro d’Alger, il se peut qu’il y ait un lien avec un contrat antérieur ou une énième histoire d’€€€ … ? Chers amis, ne perdez pas de vue que ce pays doit s’ouvrir au monde, bloquer les investisseurs nationaux ou étrangers voir les importations dans un pays de 42 millions est une ânerie sans nom, ce pays doit se donner les moyens de créer de la richesse. Ne rêvez pas, la richesse ne viendra pas du régime en place, ni des barbus illuminés qui bâchent les femmes, ni d’un peuple ignorant, paraisseux et haineux !!!! Y a pas d’autres alternatives sinon aller fatalement au casse pipes …

    • Badys

      Badys

      Voilà l’Algérie de l’insignifiant bouteflika ! Ce valet de la france a le mérite de la franchise. Il n’a jamais caché son aplat-ventrisme devant l’ancien colonisateur. Tout le monde sait que ce type est un serviteur de la france.

    • Elbachir

      Elbachir

      Et pourquoi on sait gérer ce genre de commerce ? arrêtons de ce voiler la face même les commerces de quartier on arrive pas a les gérer. Allons, allons, soyons honnêtes avec nous-mêmes. Je parle surtout des gens qui nous gouvernent.

      • dzcirta

        dzcirta

        Mais tout à fait que l on saurait faire cela en Algerie.
        Il suffit que nous choisissions des Algériens compétents comme nous semblons préférer des “talents étrangers”.
        Au lieu de ça,on sélectionne volontairement des ‘bras cassés” ,ainsi en rendant de fait inaptes les Algériens ,on se félicite du recrutement d étrangers aux compétences somme toute classiques….sans plus.

        Alors ceux qui défendent la préférence étrangère,je leur dirai que le mal vient de ceux qui sabordent volontairement notre histoire pays pour mieux ensuite le livrer à ceux que l on sait

    • mimenoune

      mimenoune

      “… et vont même jusqu’à payer des étrangers pour gérer l’eau qu’ils boivent .Un système comprenant des réservoirs, des pompes, des vannes et de la tuyauterie ne présente pourtant aucune difficulté pour être convenablement géré ( donner la gestion de ce système a des étrangers permet peut être certaines facilités « enrichissantes » malgré le code des marchés )…“

    • Tumwater

      Tumwater

      Dans la plupart des stations de métro à travers le monde, il y a des ascenseurs réservés aux handicapés, aux femmes enceintes, aux personnes âgées, à ceux qui ont des bagages lourds lorsqu’ils vont ou viennent d’un aéroport. En Algérie, point d’ascenseurs sur les lignes du métro d’Alger! On devrait y penser avant les boutiques!

    • dzcirta

      dzcirta

      J’imagine les franzosen entrain de se dire:”100% de postulants avec des noms à consonance étrangère” “on est plus chez nous”….

      Ils ont tellement l habitude en France de jeter nos C.V à la poubelle…

      L Algerie est devenue indépendante pour ce résultat là?

  • À la une

    17Quand la campagne contre des hommes d'affaires met à mal la cohésion au pouvoir 
    Il y a 5 heures

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de…

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de sévir contre « les hommes d’affaires qui ne respectent pas les règles et ceux qui transfèrent de l’argent d’une manière illicite à l’étranger ». Parmi les hommes d’affaires visés figure Ali Haddad. Son groupe ETRHB Haddad a notamment reçu plusieurs mises en demeure de la part d’organismes publics concernant des projets en souffrance.

    Le nom de Haddad a été associé au président de la…

  • L'Actualité en temps réel

  • International