search-form-close

Vingt jours après la reddition de toute sa famille, un terroriste se rend aux autorités

Il y a 20 jours, le 26 avril dernier, dix membres d’une même famille qui vivaient dans les maquis terroristes de Jijel se rendaient aux autorités. La famille, qui était dans les maquis depuis 1998, se composait de l’épouse du terroriste, de son fils, également terroriste, d’un autre fils et de cinq (05) filles, dont une mère de deux nourrissons.

Aujourd’hui, c’est au tour du père de se rendre aux autorités. « Le terroriste « F.Salah » dit « Abou Oussama », qui avait rallié les groupes terroristes en 1998, avait en sa possession un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, trois chargeurs garnis et une quantité de munitions », annonce le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

« Cette opération (a) permis la réintégration sociale d’une famille et la neutralisation de neuf terroristes dans la région de Jijel depuis le mois d’avril », ajoute le MDN.

close