search-form-close
  • Brent: $56,71+0,39%
  • Taux de change: 1 € = 134 DZD (Officiel), 196,5 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Austérité, amnistie fiscale, migrants, salaires…Les principales prises de position d’Ouyahia

Sidali djarboub / NewPress

Ahmed Ouyahia est de retour au Palais du gouvernement, cinq ans après avoir cédé sa place à Abdelmalek Sellal. Durant ces cinq dernières années, l’homme a pris position sur plusieurs dossiers économiques et sociaux. Il a particulièrement développé sa vision de l’économie et de la société en avril dernier lors de la campagne des législatives.

Hausse des salaires : il était contre

Ahmed Ouyahia a critiqué, le 26 avril dernier, lors de la campagne électorale aux législatives, les augmentations de salaires des fonctionnaires. « Il y avait des demandes d’augmentation de salaires. Moi je disais que les salaires augmentent avec l’augmentation de la production », a-t-il déclaré, en référence aux hausses décidées en 2011 et 2012 après le Printemps arabe.

Privatisations et amnistie fiscale

Durant la campagne électorale, le Secrétaire général du RND s’est prononcé en faveur d’une amnistie fiscale. Il a également plaidé pour la privatisation des petites entreprises publiques.

« Le pays doit revenir aux grands projets et favoriser les exportations. Les petites entreprises publiques doivent être privatisées. Nous ne voulons pas être de nouveau endettés. Nous voulons rester souverains et maîtres de nos décisions ».

« Les hôtels, les moulins, on leur trouvera des acheteurs nationaux, il vaut mieux les vendre tant qu’ils sont en bon état, pour ne pas revivre ce que nous avons vécu durant les années 1990 » a-t-il déclaré en juin dernier lors d’une conférence de presse.

Supprimer les subventions généralisées

À plusieurs reprises, Ahmed Ouyahia a critiqué le système actuel de subventions généralisées. « Notre système de subvention est trop généreux. Il profite à tout le monde. Il ne profite pas aux nécessiteux. L’aide de l’État doit aller à ceux qui la méritent, alors qu’aujourd’hui tout le monde peut acheter un sachet de lait à 25 dinars », expliquait-il il y a moins d’un an, en septembre 2016.

Selon lui, les subventions alimentent la contrebande et font perdre à l’Algérie plus de deux milliards de dollars par an.

Lors de la campagne électorale, Ahmed Ouyahia a proposé de supprimer le couffin du Ramadan et de le remplacer par un chèque postal d’une valeur de 10.000 dinars à distribuer sur les démunis. « De cette manière, nous pouvons éviter le détournement », a-t-il dit.

Endettement extérieur et austérité

Ahmed Ouyahia est hostile au recours à l’endettement extérieur. À plusieurs reprises, il a appelé à « ne pas céder aux appels aux solutions de facilités dont le recours à l’endettement extérieur ».

La suite logique du raisonnement signifie par conséquent qu’Ouyahia suggère d’adopter une politique d’ajustement structurel, basée sur la réduction des dépenses publiques et les subventions afin de ne pas se retrouver contraint à terme de recourir à l’endettement extérieur.

« Il est préférable d’adopter une politique d’austérité que de s’endetter auprès d’institutions financières internationales », a-t-il souligné en avril dernier lors d’un meeting à Sétif.

Relations avec le FLN, parti majoritaire à l’APN

La dernière campagne électorale a été marquée par de vifs échanges entre Ahmed Ouyahia et Djamel Ould Abbes. Le chef du RND n’a pas hésité à accuser le FLN d’utiliser l’argent sale. « Nos listes sont propres, ne sont pas souillées par l’argent sale ni le fruit de la chkara. Le RND soutient le Président de la République depuis 18 ans. C’est un parti novembriste, né dans une période difficile de l’Histoire du pays (…) Aujourd’hui, nous proposons un programme pour contribuer à la gestion du pays », a notamment déclaré Ouyahia lors d’un meeting à Tipaza.

Gaz de schiste

Ouyahia est favorable à l’exploitation du gaz de schiste en Algérie. Il l’a répété à plusieurs reprises ces derniers mois. « Le recul du prix du baril va durer », a-t-il affirmé à plusieurs reprises. À propos de la chute des prix du pétrole, il a prévenu : « La crise va durer plusieurs années. Les Algériens doivent se mobiliser pour s’en sortir ».

Peine de mort

Ahmed Ouyahia s’est dit favorable à l’application de la peine de mort contre les trafiquants de drogue et les kidnappeurs d’enfants.

Migrants subsahariens

Ahmed Ouyahia s’est illustré par une déclaration polémique sur les migrants subsahariens.  « Ces étrangers en séjour irrégulier sont source de crime, de drogue et de plusieurs autres fléaux », a affirmé le directeur de cabinet de la présidence de la République, le 9 juillet.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (40)

    • ElPatron

      ElPatron

      C’est mal , très mal parti , en tout cas avec la composition de ce gouvernement !
      Bien loin du libéralisme national et nationaliste de Mr Ouyahia !

    • Monferratus

      Monferratus

      Ouyahia est au service du président, il lui a juré fidélité .Il est prêt à changer autant de fois de ……………….positions qu’il le faut.

    • samyalg

      samyalg

      je sais pas si c’est vérifier mais on a toujours relié ouyahia à tahkout avec le transport des universitaires. un créneau comme celui là est plus que rentable non ? alors laissez nous manger un pot de yaourt par jour …………

    • Genseric

      Genseric

      La première décision prise dès sa première prise de pouvoir en tant que 1er Ministre, a été la ponction sur les salaires des travailleurs . Ce sinistre personnage est capable de tout . Il est aussi cynique que Machiavel et froid comme un serpent .

    • Genseric

      Genseric

      Entre les paroles ( en l’air) de quelqu’un en tant que responsable de parti ( qui ne gouverne pas ) et celles du même homme devenu responsable du gouvernement , il y a tout un monde de différence .

    • alwatan

      alwatan

      j’éspere que ouyahia nous debarressera des gens de l’est qui sont chez nous,car apres ça la guerre avec le voisin

    • netzer

      netzer

      LE RETOUR DU RACISTE! L ENNEMI NUMÉRO 1 DES TRAVAILLEURS ! MAINTENANT QUE LE PRIX DE L ENERGIE DÉCLINE ,IL VA FAIRE DES PONCTIONS SUR LE SALAIRE DES TRAVAILLEURS ET IMPOSES LES PETITS COMMERÇANTS POUR PAYER L ADMINISTRATION DES ÉNARQUES QU IL A INSTALLES AUPARAVANT walis,cjef de daira ,sg, ……..etc) ! NOUS RAQUETER DE NOTRE ARGENT POUR PAYER DES BUREAUCRATES QUI NOUS MÈNENT LA VIE DURE DEPUIS L EXISTENCE DE OUYAHIA ! voila ce que attent le peuple algérien déjà appauvri !

    • Maghr

      Maghr

      Et surtout, vous allez continuer à semer les troubles et la guerre chez tout vos voisin … une vraie malédiction !

    • Maghr

      Maghr

      Vous allez continuer à faire la queue pour acheter des pommes à terre à un milliard le kilo 😊

      • hommelibre

        hommelibre

        o les algériens si vous refusez la critique la vérité qui blesse alors soyez des hommes qui aimes leurs pays je connais des salauds le mot est faible des milliards pour créer des entreprises ils changent le tout et vivent en France un snack a sandwich c minable

    • Maghr

      Maghr

      Il y a qu’à voir sa déclaration sur les immigrés pour se rendre compte à quel point l’algerie va encore plus dans le mûr avec un homme de ce genre !

    • Maghr

      Maghr

      J’ai regardé le CV de ce monsieur Ouyahya, il n ‘ à jamais travaillé de sa vie, à part des postes dans l’administration algérienne qui est l’une des plus archaïque de la planète ! ! Ça promet !

    • Maghr

      Maghr

      La République algérienne démocratique et populaire c’est a dire soviétique et arriérée continue d’avancer sur la voie de la modernité. Pardon, continue de reculer toutes voiles dehors ! Et génèrent des soviets bien endoctrinés et haineux tels que meteor et LePatriote ou radicaliser le peuple kabyle!

      Le vent d’une nouvelle guerre civile souffle encore sur l’algerie !! Une vraie bombe à retardement pour tout le maghreb ! !

    • ElPatron

      ElPatron

      @kmail
      Le dossier des subventions doit être traité en dehors de toute contingence idéologique.
      D’ailleurs tous les pays du monde , y compris les plus libéraux qui soient tels les Etats-Unis d’Amérique recourent aux subventions directes (pour les producteurs opérant dans les domaines stratégiques)
      Nous devons d’abord et avant tout rationaliser le soutien aux hydrocarbures (plus de 3 milliards de dollars/an) , bien entendu il sera impossible de passer à zéro subvention à la pompe , mais le bon sens doit parler surtout concernant le gasoil !
      Une absurdité économique , sanitaire et écologique .
      Le lait aussi !
      Ce secteur doit être revu de sorte que l’Algérien ait droit à un produit respectable , propre et sain à un prix abordable au lieu de l’infecte sachet de 25 DA .
      Ceci passe par une subvention directe et contrôlée à l’éleveur .

    • meteor

      meteor

      Verso 16 Août 2017 à 12:27
      “En effet, je me souviens de toi. Tu tenais le plateau à champagne dans ton costume de serveur trop large pour toi”.
      Dites-moi à quelle occasion, vous m’auriez vu en bougnat servir du champagne?
      De plus, je porte à votre connaissance que j’ai sauvé la tête d’une anti-monarchiste marocaine en contractant une union conjugale en blanc et ce faisant, ses parents, malgré que je sois athée m’avait requis de respecter la religion musulmane qui interdit la consommation d’alcool (ce qui est erroné). En bref, j’avais effectué le même effort que le génial Maurice-tariq Maschino qui lui aussi avait respecté une tradition afin d’épouser une Algérienne en respect à ses beaux-parents.
      – Ils se sont convertis à l’islam pour pouvoir se marier avec une Marocaine (TÉMOIGNAGES)-
      http://www.huffpostmaghreb.com/2017/08/15/islam-conversion-amour-maroc-temoignages_n_17725178.html?utm_hp_ref=maghreb

      • MAKELELE

        MAKELELE

        Inchallah que sa Pete chez ces mange merde née dans les maisons close franco turc 😂

    • Verso

      Verso

      @meteor
      16 Août 2017 à 10:36
      “Lors d’une rencontre avec M. Ouayhia, je l’avais qualifié du “Maurice Papon” algérien et il n’avait guère apprécier ma remarque…”
      .
      En effet, je me souviens de toi. Tu tenais le plateau à champagne dans ton costume de serveur trop large pour toi.
      Suite à ta remarque (déplacé) qui à ta décharge était dû aux vapeurs d’alcool, on t’a balancé dans le bassin aux crocodiles, on a bien ri ce fameux soir !!
      Il nage vite le bougre…

      • MAKELELE

        MAKELELE

        Une salgechienne
        😂 comme ta mère la pute

    • ElPatron

      ElPatron

      Les prises de positions paraissent logiques (avec quelques réserves sur les subventions) ..
      Leur’mise en oeuvre c’est autre chose !!!

      • Navigateur

        Navigateur

        Exactement je suis d accord avec toi cela dis nous Algériens on deteste qu on nous dise la verite en face c est la Drame¡¡¡

      • kmail

        kmail

        tu as raison pour la mise en oeuvre mais tout de même si on te donne les chiffres de subventions c’est énorme et profitent à la mafia qui utilisent la poudre de lait pour faire fromage et yaourts non subventionné et les farines pour des gâteaux, etc… c’est déjà bien que la question soit posée.
        la réalité amère mais elle nous conduira à bon port inchallah

    • meteor

      meteor

      DUPIPO 16 Août 2017 à 11:07
      “L’homme de l’austerite ….!!?lui et ses semblables ils doivent d’abord donner Des lors , qu’est ce qui justifie leurs “parasitismes” institutionnel synonyme d’impot colonial ????”
      L’Algérie appartient à 700 000 privilégiés! Mais dans la mesure où ces voleurs restent cloîtrés dans leur tour “d’argent” que sont le Club des Pins, Zeralda, Sidi Ferruch, Etc; pour ma part, cela ne me dérange guère. Le pire serait qu’ils en viennent à “polluer” d’autres régions algériennes par l’acquisition de propriétés.
      En Algérie, donc c’est le Soweto sud-africain à l’envers (par le luxe des nantis).

    • meteor

      meteor

      L’unique avantage représenté par Ouyahia est qu’il soit l’un des rares diplomates algériens à n’avoir pas été instruit par l’école coloniale (puisque né en 1952) et qu’en soit, il reflète le futur de l’Algérie dispensée de “l’écolage” français. Pour le pire ou le meilleur?

    • DUPIPO

      DUPIPO

      L’homme de l’austerite ….!!?lui et ses semblables ils doivent d’abord donner l’exemple et commencer par eux meme…quitter les residences de luxes, club des pins et autres, occupes en vacances perpetuels aux frais du contribuable Algerien. D’abord chacun d’eux percoit au bas mot en moyenne 1 salaire de 100 menages, tout est bunks chez eux ..!! En plus ils nous chantent la securite a tout instant .. !!! Des lors , qu’est ce qui justifie leurs “parasitismes” institutionnel synonyme d’impot colonial ????

    • melouk

      melouk

      de qui parlons nous de bouteflika ou d’ouyahia,on nous a toujours dit que le premier ministre est la pour appliquer le programme du président de la republique,alors on s’en balance qu’il soit contre la hausse des salaires ou favorable au gaz de schiste,c’est un regime presidentiel,et il est la pour executer les ordres qui viennent “d’en haut”sinon……………..

      • Verso

        Verso

        Et Mister T. n’avait-il pas appliqué la feuille de route de Boutef ???
        (remarquez que je ne mentionne pas de prénom)

    • Fodda

      Fodda

      Ce type c’est un barbouze ZOUAVE au service de ses maîtres de toujour,comme une prostituée au service de son proxénète, y a rien à espérer de système pourri jusqu’à l’os

    • meteor

      meteor

      Une autre hérésie de Ouyahia est le fait de ses critiques envers les mouvements sociaux algériens lorsqu’il déclare: ” En Algérie, il suffit de manifester et faire la grève afin d’obtenir raison contre l’Etat”. Mais n’est-ce pas le but des manifestations et grèves?

    • meteor

      meteor

      Lors d’une rencontre avec M. Ouayhia, je l’avais qualifié du “Maurice Papon” algérien et il n’avait guère apprécier ma remarque. Or, il est exact que comme le sinistre Papon, Ouyahia a survécu à de nombreux gouvernements algériens (de Zéroual jusqu’à Boutef et ce n’est pas un moindre “exploit”).

      • Verso

        Verso

        En effet, je me souviens de toi. Tu tenais le plateau à champagne dans ton costume de serveur trop large pour toi.
        Suite à ta remarque (déplacé) qui à ta décharge était dû aux vapeurs d’alcool, on t’a balancé dans le bassin aux crocodiles, on a bien ri ce fameux soir !!

    • meriemkamel

      meriemkamel

      Ouyahia prendra surement en compte l’effet Teboune. Ouyahia aura à rétablir la cohésion sociale mise à mal par les annonces et les décisions anarchiques de Teboune.
      Il s’agit de rassurer les Algériens meme ci la conjoncture est difficile, en mettant en place des mécanismes concrets et mesurables pour le partage equitables des effets de la crise entre les differentes couches sociales.
      Ce sera tout le contraire de ce qu’a voulu faire Teboune en dressant les Algériens les uns contre les autres.

    • Daawessou

      Daawessou

      L’austérité doit concerner tout le monde y compris ce premier sinistre et tous les élus et fonctionnaire de l’état! Concernant la gestion, il ne peut faire autant que les premiers il fait parti de l’oligarchie. Pas plus que cela.

    • meteor

      meteor

      “Peine de mort
      Ahmed Ouyahia s’est dit favorable à l’application de la peine de mort contre les trafiquants de drogue et les kidnappeurs d’enfants”.
      De ces avanies, ressort le côté facétieux de Ouyahia. En effet, si il déclare et à juste raison, que le Maroc est un cancer qu’il faut éradiquer, ses opinions sur le châtiment suprême sont surannées et inconciliables avec l’Etat de droit algérien.

    • Zeralda

      Zeralda

      Je ne suis pas un fan d’Ouyahia mais reconnaissons lui sa gestion rigoureuse des affaires publiques et son anti-populisme,ce populisme qui a fait de l’Algérie un dépotoir à ciel ouvert.Seuls la rigueur dans la gestion et le travail producteur de richesses peuvent remettre ce pays sur pied.Ces populistes qui brassent du vent et qui abrutissent le peuple pour mieux se servir on les connait que trop.Ils ont mis ce grand pays à genoux et accusent les extra terrestres d’être responsables de leurs échecs renouvelés.

    • kmail

      kmail

      ce qui est sûr nous sommes à la croisée des chemins et j’espère que cette fois-ci ouyahia assumera une responsabilité historique devant le peuple et s’il ne peut pas il n’a qu’à se retirer. en capacités, c’est le seul qui peut mener le bateau algerie et lui éviter la dérive et l’échouage définitif . une longue expérience dans la gestion des affaires de l’état , très conscient des enjeux d’un pays comme l’algérie dans les moments difficiles et surtout ce n’est pas un populiste. reste maintenant aura t-il le courage de s’opposer à ceux qui veulent faire de l’algérie leur propriété privée à savoir said et consorts. opposition inexistante qui ne cherche qu’un privilège pour eux et leur famille , attendons de voir ce qu’il annoncera et fera et surtout soyons vigilants de ne pas tomber dans les pièges de propagande de ceux qui veulent défendre leurs privilèges. vive l’algérie

    • zouzai

      zouzai

      A mon avis les deux derniers Points constituant la vision de Monsieur OUYAHIA constituent les questions vitales pour notre pays et notre peuple.
      Ces deux points (la Contrebande , la Drogue et l’immigration illégale des subsahariens) à lien corrélatif constituent le fléaux le plus redoutable qui peut mettre à tout moment une société en déconfiture.
      le pouvoir politique doit se pencher sérieusement et de manière efficace sur ces deux sujets. Nos enfants sont en danger permanent.

    • Verso

      Verso

      Ce Ouille-Aïe-Aïe a un discours de redneck, de beauf…!!
      Si il souhaite l’austérité pour son pays, qu’il renonce à son salaire de PM, pour l’exemple.

  • À la une

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close
close