search-form-close
Autowest : grand engouement des Oranais pour les véhicules ‘’made in Algérie’’

Autowest : grand engouement des Oranais pour les véhicules ‘’made in Algérie’’

L’organisateur du salon de l’automobile d’Oran Autowest comme les constructeurs automobiles doivent être certainement aux anges : ce grand événement, qui a ouvert ses portes hier dimanche 9 décembre au Centre des Conventions et dont la baisse de rideau est prévue pour le 15 décembre, a attiré les grandes foules.

Les portes du salon ne sont pas encore ouvertes que les lieux ont été pris d’assaut par des Oranais, à l’évidence très friands des belles voitures. Et on a du mal à se frayer son travers du salon comme dans certains stands comme ceux de Sovac, Renault, Hyundai, Kia ou encore Peugeot.

Pourtant, à se fier à un exposant, l’entrée est payante, soit 50DA le ticket. N’empêche, ça n’a pas du tout dissuadé les Oranais de venir en masse au salon. Il y a de tous les âges et des deux sexes. Certains y viennent en famille. Visiblement heureux d’être là, certains y prennent place avec joie dans les véhicules exposés.

Et jusqu’à 18h30, le salon n’a pas désempli. C’est dire que côté affluence, l’Autowest a été une belle réussite en ce premier jour. Qu’en est-il du côté offres des constructeurs ? Il y en a plusieurs et chacun y va de ses petites surprises.

Renault mise sur sa Clio

Première à se lancer dans l’industrie du montage en Algérie en novembre 2014, Renault, dont les véhicules sont très prisés par les Algériens, a choisi son cheval de bataille pour la présente édition du salon Autowest : la Renault Clio GT-Line. « 90% des clients recommandent la Clio », a assuré le directeur général de Renault Algérie, André Abboud.

Et d’ajouter, non sans un brin de fierté : « C’est le véhicule le plus riche sur sa catégorie ». Pour booster davantage les ventes de ce modèle qui se vend très bien, les responsables de la marque au losange ont décidé d’accorder une remise exclusive bien généreuse de 230 000 DA à l’occasion du Salon en la cédant à 2 349 000 DA. Mieux : avec livraison immédiate, mais dans la limite du stock disponible, bien entendu.

Sovac : le retour d’Audi et d’autres surprises

Toujours du côté des constructeurs européens, Volkswagen, via son partenaire algérien Sovac, a décidé de frapper un grand coup en présentant pour la première fois trois modèles de la marque de luxe Audi, assemblés dans son usine à Relizane. Il s’agit de l’Audi 3 sportback et berline, et du tout nouveau SUV urbain Q2. “C’est le 2e projet SKD d’Audi dans le monde. C’est une marque très exigeante sur la qualité », s’est félicité Allaeddine Fellahi, Brand manager d’Audi Algérie.

Outre Audi, Sovac a aligné sur les stands de ses quatre marques (Volkswagen, Seat, Audi et Skoda) de nombreux modèles, tous assemblés à Relizane, comme la Leon Cupra et la Seat Ateca ou encore la Polo Beats.

Kia Al Djazair : une remise de 80 000 DA pour la Picanto GT line

« Nous avons ramené trois nouveautés pour ce salon, à savoir deux types du modèle Sorento, la GT line et la Sport line, et la Picanto GT line », a assuré Redouane Soufi, superviseur de la marque KIA Al Djazair. Qu’en est-il des prix ? Y-a-t-il des remises ? Oui, du moins pour la Kia Picanto GT line, la voiture la plus vendue du constructeur, qui est cédée à 1 890 000 DA durant le salon alors qu’avant, elle était vendue à 1 970 000 DA, soit une remise de 80 000 DA. Mais aucune remise n’est faite sur la Sorento GT line comme pour la Sorento GT line 07 places qui sont proposées respectivement à 4 590 000 DA et 6 450 000 DA.

Pour l’année 2019, Kia Aldjazair compte commercialiser la nouvelle Rio à un prix de départ de 1 790 000 DA et peut atteindre les 2 530 000 DA.

La formule crédit de CIMA Motors fait fureur

Hyundai, l’autre marque coréenne, dont les véhicules sont assemblés par le groupe CIMA Motors de Tahkout, est présente en force à ce salon. Les clients ont pris d’assaut son stand dès l’ouverture du salon au public. La raison ? Sa formule de vente à crédit avec une livraison « en 90 minutes chrono » qui a fait fureur. Des chaînes se sont constituées derrière comme à l’intérieur du stand réservé à de nombreuses banques (BNA, BDL, Société Générale, Cnep banque, etc.) qui ont été inondées de demandes.

Falcon Motors : le Mitsubishi Motors en vedette

Pour les véhicules utilitaires, Falcon Motors a mis en vedette, à l’occasion du salon Autowest, son camion Mitsubishi Fuso assemblé dans son usine d’Alger et commercialisé il y a à peine deux mois. « Le Fuso a fait son retour en Algérie. C’est la première fois qu’on l’expose dans un événement organisé chez nous », a confié Riyad Belmouloud, directeur marketing de Falcon Motors. Son groupe a ramené au salon oranais un seul modèle, le Fuso, mais avec ses différentes déclinaisons.

Pour ce qui est des prix de ces différentes déclinaisons du modèle Mitsubishi Fuso, ils commencent à partir de 4 350 000 DA jusqu’à 7 000 000 DA. Pour l’année 2019, Falcon Motors compte diversifier sa gamme en ramenant des camions d’un plus grand tonnage, entre 16 et 18 tonnes.

close