search-form-close
  • Brent: $51,79-0,08%
  • Taux de change: 1 € = 117,16 DZD (Officiel), 189 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Imposante marche du MAK à Tizi Ouzou pour réclamer l’indépendance de la Kabylie

MAK TSA Algérie
Célébration du Printemps berbère, marche du MAK à Tizi Ouzou

Des milliers de personnes ont pris part à la marche du MAK ce jeudi à Tizi Ouzou pour réclamer l’indépendance de la Kabylie, à l’occasion de la célébration du Printemps berbère.

L’impressionnante foule s’est ébranlée à 11h du portail du campus Hasnaoua de l’université Mouloud Mammeri pour suivre son habituel itinéraire vers l’ancienne mairie du centre-ville de Tizi Ouzou.

Des milliers de personnes ont pris part à la marche du MAK pour réclamer l’indépendance de la Kabylie ( Crédits : TSA Algérie ©)


En empruntant la montée du stade du 1er novembre puis la route longeant le CHU de Tizi Ouzou avant de déboucher sur la grande rue de la ville, les manifestants ont scandé des slogans pour dénoncer la répression qui cible les militants du MAK, et revendiquer l’indépendance de la Kabylie.

Pour l’indépendance de la Kabylie“, lit-on d’ailleurs sur la principale banderole arborée au-dessus des têtes de marcheurs qui occupaient la tête de la marche.

Des milliers de personnes ont pris part à la marche du MAK pour réclamer l’indépendance de la Kabylie ( Crédits : TSA Algérie ©)


Un dispositif policier discret a été mobilisé dans la ville de Tizi Ouzou où une rumeur avait circulé la veille sur un éventuel empêchement de cette marche. Les autorités ont tenté en vain de noyer l’action du MAK, en déployant le drapeau national partout sur l’itinéraire de la marche.

| LIRE AUSSIPrintemps berbère : le pouvoir tente de s’approprier le « 20 avril »

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (1)

    • othman

      othman

      Indépendance? vous dîtes? que représentez-vous?
      et puis vous évoquez sur TSA cette dérive sécessionniste avec un recul intriguant!
      L’Algérie est est restera musulmane arabe et amazigh à jamais.

  • À la une

    Quand Ouyahia critique indirectement Bouteflika
    Il y a 13 min

    Ahmed Ouyahia a critiqué, ce mardi 26 avril, la politique de hausse…

    Ahmed Ouyahia a critiqué, ce mardi 26 avril, la politique de hausse des salaires accordée en 2012. Évoquant une période « d’opulence financière » à l’époque, le chef du RND a rappelé son caractère éphémère.
    Printemps arabe
    Dans la foulée des printemps arabes, pour calmer le front social, le gouvernement qu’il dirigeait a entamé une revalorisation conséquente des rémunérations de la fonction publique, assortie d’une période de rappel lui donnant ainsi un effet rétroactif.
    Partie de la volonté de l’ancien…

  • Actualité - Politique

  • Économie