search-form-close
Le pouvoir continue de sacrifier ses hommes mais ne cède pas sur l’essentiel

Le pouvoir continue de sacrifier ses hommes mais ne cède pas sur l’essentiel

22h34. Fin de ce direct.

>> Lire sur TSA : Abdelkader Bensalah, seul au monde

22h00. L’association des enfants de chouhadas refusent de participer à la rencontre de lundi avec Bensalah (Communiqué).

21h58. VIDÉO. Les décisions de justice contre deux anciens commandants de Régions militaires annoncées par l’ENTV

21h35. VIDÉO. Aboujerra Sloltani publie une vidéo dans laquelle on le voit discuter avec de jeunes manifestants Place de la République à Paris. Dans une déclaration, il accuse « certains » d’avoir perturbé sa présence à la manifestation pacifique de Paris.

21h20. Le FFS « rejette dans le fond et dans la forme l’initiative du pouvoir qui consiste à organiser une conférence nationale du dialogue » (communiqué).

20h16. Mandat d’arrêt et mandat de dépôt contre deux anciens commandants de Régions militaires (Lire)

20h12. Boujerra Soltani : le président du MSP Abderrazak Makri dénonce et accuse un « mouvement séparatiste », en allusion au mouvement MAK. Dans un communiqué, Makri dénonce « un acte lâche qui ne représente pas la communauté algérienne en France ».

19h30. Dans un communiqué, le club des magistrats algériens dénonce les agissements du général à la retraite Mohamed Mediene, dit Toufik.

>> Lire sur TSA : Dossiers de corruption : Abdelaziz Ziari charge Tayeb Louh
>> Lire sur TSA : Transfert de fonds à l’étranger : la Direction des impôts durcit les contrôles
18h18. Après le MPA, TAJ de Amar Ghoul annonce qu’il ne participera pas à la conférence de dialogue prévue lundi 22 avril sous l’égide du président par intérim Bensalah (communiqué)

18h15. Les Algériens ont manifesté ce dimanche à Montréal

[Photo : DR]


18h13. Bensalah reçoit Larbi Ould Khelifa. Le chef de l’Etat par intérim a reçu ce dimanche au siège de la Présidence de la République, l’ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, rapporte l’agence officielle.

18hH10. Une autre vidéo montre comment Soltani a été chassé par de nombreux manifestants ce dimanche à Paris


17h13. VIDÉO. Aboudjerra Soltani chassé par des manifestants algériens ce dimanche à Paris (près de la Place de la République). Il s’est réfugié dans le métro.

16h53. Me Farouk Ksentini n’écarte pas la convocation par la justice de Said Bouteflika (TSA Arabi). (Lire)

16h49. Visite sous haute surveillance du ministre de l’Énergie au siège de Sonelgaz à Gué de Constantine (Alger). D’importantes forces antiémeute de la gendarmerie ont été déployées pour protéger le ministre, que les travailleurs ont décidé de chasser.

16h33. L’avocat Mohcine Amara chassé par la foule devant le tribunal de Sidi M’hamed

16h29. Le syndicat des travailleurs de l’énergie dénonce l’intervention de la gendarmerie sur le site de Sonelgaz à Gué de Constantine, lors de la visite du ministre de l’Énergie.

15h53. Le PT considère que « la justice indépendante réclamée par la révolution ne saurait être liée à des règlements de comptes ou se résumer à des opérations spectaculaires et encore moins à sacrifier quelques responsables sur l’autel du système en décomposition »

15h52. Convocation d’Ouyahia et de Loukal : le PT « s’interroge sur le dysfonctionnement flagrant dans la procédure adoptée par la justice dans cette affaire car s’agissant de hauts fonctionnaires de l’Etat, c’est à la Cour suprême que revient la prérogative de les juger et non à un procureur de première instance judiciaire ».

15h48. Succession de Sidi Said : le 13e congrès de l’UGTA aura lieu les 21 et 22 juin prochain (Lire)

>> Lire sur TSA : Corruption : nouveau report de l’affaire d’un sénateur de Tipasa

>> Lire sur TSA : Ould Abbes : « La procédure de levée de l’immunité a commencé et elle ne s’arrêtera pas »

14h53. Le MPA d’Amara Benyounes refuse de participer au dialogue avec Bensalah (Lire)

TSA DIRECT avec Abdelaziz Ziari, ancien président de l’APN


14h45. Nouvelles manifestations d’Algériens en Europe, notamment à Paris, contre le système.

TSA Direct reçoit Abdelaziz Ziari, ancien président de l’APN. Un entretien à suivre en direct dans quelques minutes sur notre page Facebook et sur le site www.tsa-algerie.com

>> Lire sur TSA : 

13h30. Le ministre des Finances Mohamed Loukal, convoqué par le tribunal d’Alger, a présidé ce dimanche à 11h la cérémonie d’installation du nouveau directeur général des Douanes.


>> Lire sur TSA : Ouyahia : la chute de l’homme du sale boulot

13h05. Tribunal de Sidi M’hamed : l’avocat Mohcine Amara chahuté par les manifestants qui scandent : « Ya serakin, klitou lebled » (Voleurs, vous avez manger le pays).

>> Lire sur TSA : Ramzy, deuxième martyr de la révolution

12h22. Abdelouahab Fersaoui, président de RAJ appelle à la vigilance.


12h20. Les étudiants de l’université de Annaba organisent un débat sur la crise politique qui secoue le pays.


11h47. Alger, devant le tribunal de Sidi M’hamed, en attendant l’arrivée de Ouyahia.

[ Photo : TSA ]


11h45. VIDÉO. Convocation d’Ouyahia : une foule impressionnante devant le tribunal de Sidi M’hamed.


11h43. Tribunal de Sidi M’hamed: des citoyens s’expriment sur la convocation d’Ouyahia.


11h40. Alger, le ministre de l’Energie chassé par les travailleurs de Sonelgaz.


11h36. Mokdad Sifi répond à l’invitation de Bensalah : « Je ne reconnais plus à Monsieur Bensalah la moindre légitimité constitutionnelle pour représenter l’Etat ». (Lire)

11h35. Les avocats manifestent à travers plusieurs wilayas du pays pour le changement du système et l’indépendance de la justice.

11h32. Tribunal de Sidi M’hamed : des renforts de la police antiémeute arrivent, les manifestants continuent d’affluer pour assister à l’arrivée de Ouyahia et Loukal.

10h11. Les travailleurs de Sonelgaz de Gué de Constantine s’opposent à la visite du ministre de l’Energie à leur site. Ils sont en grève et ils ont essayé de l’empêcher de passer. Maintenant, il est à l’intérieur du site et les travailleurs veulent l’empêcher de sortir.

10h07. Mohcine Belabbas a reçu, ce dimanche 21 avril, l’invitation de Bensalah datée du 18 avril, soit quatre jours après son envoi. Il ironise sur une présidence qui met quatre jours pour faire parvenir un courrier sur une distance de 4,8 km. « Comment peut-elle gérer un pays; de la taille d’un continent; comme l’Algérie ? », s’interroge le président du RCD.

>> Lire sur TSA : Le pétrole a gagné 33% depuis le début de l’année

10h07. Via le live tweet de Dilem


10h05. VIDÉO. Des Algériens attendent l’arrivée d’Ouyahia devant le tribunal d’Alger. Certains sont venus avec des pots de yaourt pour rappeler à l’ancien Premier ministre ses déclarations blessantes.


08h30. Me Mokrane Ait Larbi : « Vous êtes parfaitement au courant des prêts astronomiques indûment accordés aux membres de la mafia politico-financière. Vous détenez des preuves écrites, aussi bien sur l’identité de ces personnes, que de ceux qui ont transféré de la devise à l’étranger. Le devoir vous impose aujourd’hui de publier les listes de ces personnes. Si vous ne le faites pas, vous serez poursuivis en tant que complices de détournement de deniers publics, conformément à la loi qui sera appliquée tôt ou tard. Faits-le vite. Demain, il sera trop tard. »

C’est une grande figure du régime qui vient de tomber, avec cette fois presque aucune chance de rebondir. Après près de 30 ans au sommet du pouvoir, Ahmed Ouyahia vient d’être sacrifié. A peine un mois après son limogeage de la tête du gouvernement, « l’homme des sales besognes » est convoqué par le juge en compagnie de Mohamed Loukal, le ministre des Finances en exercice. (Lire)

C’est la première fois en Algérie que la justice convoque un ministre des Finances en exercice et un ex-Premier ministre, à peine un mois et demi après son limogeage du gouvernement, dans le cadre d’une enquête sur la corruption.

Le parquet n’a fourni aucun détail sur la nature des faits reprochés à Ahmed Ouyahia et à l’ex-gouverneur de la Banque d’Algérie, et actuel premier argentier du pays. Mais les nouvelles autorités ont tenu à le faire savoir à l’opinion publique. C’est en effet via le très officiel JT de 20 heures de l’ENTV que l’annonce a été faite hier soir. L’enquête de la justice porte sur la dilapidation de deniers publics et octroi d’avantages illégaux.

>> Lire sur TSA : Les principaux enseignements de deux mois de mobilisation populaire

Deux autres anciens ministres, Djamel Ould Abbes et Said Barkat, devraient connaître rapidement le même sort. Ce dimanche, la commission juridique du Sénat va se réunir pour statuer sur une demande de levée de leur immunité parlementaire émanant de la justice. Au regard du contexte actuel, il parait peu probable que les Sénateurs s’opposent à une telle demande surtout que le protecteur des deux anciens ministres, à savoir Abdelaziz Bouteflika, n’est plus aux commandes du pays.

Dans un chapitre plus politique, le nouveau pouvoir s’apprête à sacrifier un deuxième « B ». Après Tayeb Belaiz, qui a démissionné la semaine dernière, c’est Moad Bouchareb qui devrait être mis à l’écart cette semaine. Il serait d’abord évincé mardi de la tête du FLN, avant d’être éjecté de l’Assemblée nationale.

Le régime a donc décidé de sacrifier des hommes, à commencer par les plus impopulaires. Mais sur l’essentiel, à savoir la demande d’une transition démocratique menée par des personnalités indépendantes, il refuse de céder. L’entêtement du président par intérim Abdelkader Bensalah à vouloir mener des consultations politiques cache mal les intentions du régime : tenter d’imposer, comme dans les années 1990, une fausse transition.


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 [email protected]com

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close