search-form-close
Troisième vendredi de manifestations contre le 5e mandat

Troisième vendredi de manifestations contre le 5e mandat

00h00. Fin de ce direct.

23h53. Bedoui a rendu visite aux policiers blessés lors des manifestations à Alger.

23h51. La DGNS dément les rumeurs sur le décès d’un policier dans les manifestations de ce vendredi 8 mars

23h50. Les appels sur les réseaux sociaux pour une grève générale dimanche se multiplient.

 23H50.  Le SG du syndicat CNAS de la wilaya de Skikda démissionne de l UGTA.

23h49.

23h45. VIDÉO. À Alger des policiers célèbrent la réussite de la marche du point de vue de la sécurité.

21h57. Dans son éditorial de l’édition de demain samedi Le Figaro parle de « Sursaut algérien ».

21h55. Une avocate suisse a demandé la mise sous curatelle d’Abdelaziz Bouteflika au nom d’une cliente de nationalité algérienne. Une requête déposée devant un tribunal de Genève, rapporte LCI.

21h34. Communiqué de la DGSN : « La Direction Générale de la Sûreté Nationale informe qu’à la fin de cette journée du vendredi 08 Mars 2019, au niveau des quartiers de Krim Belkacem et Didouche Mourad, un nombre importants de délinquants s’est manifesté dans le but de commettre des actes de saccage et de vandalisme. L’intervention des services de police a permis l’interpellation de 195 individus, objet actuellement d’enquêtes approfondies. Par ailleurs, la Direction Générale de la Sûreté Nationale déplore la blessure de 112 de ses hommes, actuellement pris en charge au niveau des services de santé de la Sûreté Nationale. »

20h46. Abdelouahab Fersaoui, président de l’association Raj : »C’est une mobilisation historique et sans précédant. Le peuple algérien s’est exprimé dans l’unité et la détermination mais surtout pacifiquement contre le 5e mandat et pour le changement. Le peuple algérien a prononcé une autre fois son verdict. Le pouvoir n’a que le choix de répondre aux exigences du peuple à savoir le changement démocratique et pacifique du système. On doit maintenir la mobilisation pacifique. En fin le peuple algérien a recouvert sa souveraineté et sa dignité. Rien ne peut l’arrêter. »

20h25. VIDÉO. Le moment où la police a tiré aux gaz lacrymogènes pour repousser une tentative des manifestants de monter à la Présidence

19h16. VIDÉO. Les manifestations de ce vendredi à l’ouverture du JT de l’ENTV

19h15. Via le Live-Tweet de Dilem :

20h13. Bilan provisoire de la DGSN : 112 blessés parmi les forces de l’ordre et 195 personnes interpellées. Quelques dégâts mineurs ont été enregistrés à Alger.

20h14.

20h00. Le JT de 20H00 de l’ENTV ouvre avec les manifestations contre le 5e mandat. L’ENTV montre des images des manifestations pacifiques qui se sont déroulées ce vendredi à travers le pays. L’ENTV n’a pas évoqué les slogans anti-5e mandat

19h55. Alger : un manifestant explique pourquoi il participe à la marche contre le 5e mandat

19h44. Bejaia : après la marche, le nettoyage

19h45. Marches contre le 5e mandant à Alger : des balcons noirs de monde

19h37. Le président de la JSK parmi les manifestants anti-5e mandat

19h27. Alger : retour sur la marche en photos

Crédits : TSA

Crédits : TSA

Crédits : TSA

Crédits : TSA

Crédits : TSA

Crédits : TSA

Crédits : TSA

Crédits : TSA

19h18. VIDÉO. Alger : une manifestante nettoie les rues de la ville après la marche

19h15.

19h15. Smain Kouadria, député PT: « Le soulagement de voir l’ensemble de la nation se révolter contre un pouvoir agonisant. La rue a voté. Le système Bouteflika est fini. Place à une nouvelle République qui sera défini par le peuple et pour le peuple. Une république des libertés, Une république de la dignité »

19h12. Via le Tweet-Live de Dilem :

19h10. Manifestation à Paris. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce vendredi à Paris pour dire « non » à un 5e mandat de Bouteflika, en soutien aux manifestations en Algérie mais aussi à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, rapporte l’agence AFP.

19h09. Retour sur la manifestation grandiose anti-5e mandat à Alger


19h02. Des manifestants anti-5e mandat nettoient les rues d’Alger

Crédits : TSA

Crédits : TSA

19h02. Les manifestations à l’ouverture du JT de 19h00 de Canal Algérie. Mais aucune référence au 5 mandat. L’Entv évoque une demande de « changement radical pour un avenir radieux ».

19h00. Via le Live-Tweet de Dilem :

18h55.Alger : alors que les manifestants commencent à se disperser, d’autres s’attellent déjà à nettoyer les rues de la ville.

18h54. En France, les Algériens de Lorraine se mobilisent pour soutenir le mouvement de contestation contre la candidature d’Abdelaziz Bouteflika. Un rassemblement est prévu dimanche 10 mars, place Stanislas à Nancy, rapporte France 3.

18h45. La foule est moins compacte, mais toujours du monde dans le centre d’Alger. On défile en voitures. À la rue Didouche Mourad, des jeunes nettoient les trottoirs et la chaussée.

18h36.Alger, place Audin : les policiers demandent aux manifestants de partir.

18h30. À Alger, rue Didouche Mourad, les manifestants sont moins nombreux. Des cambriolages de maisons ont été commis par des voyous.

18h30. Via le Tweet-Live de Dilem :

18h28. Alger : photos des jeunes blessés dans les affrontements avec les forces antiémeute

Photo : Kheira Bouamra – TSA

Photo : Kheira Bouamra – TSA

Photo : Kheira Bouamra – TSA

Photo : Kheira Bouamra – TSA

Photo : Kheira Bouamra – TSA

18h21.

18h21. Les manifestations sont terminées à Constantine et Tizi Ouzou. Aucun incident n’a été enregistré.

18h20. Belle photo prise par El Bilad

Crédits : El Bilad

18h15.


18h10. Les manifestants commencent à se disperser à Alger-centre.

18h06. VIDÉO. Le moment où Rachid Nekkaz se fait interpeller par la police suisse à l’intérieur de l’hôpital de Genève.

18h04. Le maire FLN de Constantine manifeste contre le 5e mandat

18h00. Des manifestants quittent les environs des beaux arts et musée du Bardo. Ils sont remplacés par des jeunes qui continuent à monter visiblement pour en découdre.

17h58. Alger : un blessé grave est évacué au CHU Mustapha.

17H56. Les photos des marches contre le 5e mandat à Tipaza

Tipaza – Crédits : TSA

Tipaza – Crédits : TSA

Tipaza – Crédits : TSA

Tipaza – Crédits : TSA

Tipaza – Crédits : TSA

17h52. Au moins deux blessés graves sont pris en charge par des secouristes à Sacré cœur (Didouche Mourad). Deux jeunes hommes ont reçu des coups sur leur tête.

17h51. Via le Tweet-Live de Dilem :

17h44. Photos de la grande marche contre le 5e mandat à Annaba

Annaba – Crédits : TSA

Annaba – Crédits : TSA

Annaba – Crédits : TSA

Annaba – Crédits : TSA

17h41. Alger, devant le Palais du peuple : de nombreux jeunes blessés, surtout à la tête.

17h41. Frenda (Tiaret): manifestation contre le 5e mandat

17h37. Ça sent beaucoup les gaz lacrymogènes aux alentours du Palais du peuple. Les forces de police ont violemment repoussé une tentative des manifestants de monter à la Présidence.

17h28. Marches contre le 5e mandat : »On le fait pour nos enfants »

17h25. À Alger-centre, la manifestation se poursuit, dans le calme.

17h24. Ghardaia : grande manifestation contre le 5e mandat

17h22. Relizane : les citoyens ont marché contre le 5e mandat

17h20. Via le Live-Tweet de Dilem :

17h18. Sétif : les habitants sont sortis en masse pour dire non au 5e mandat

17H15. Alger, devant le Palais du peuple : plusieurs manifestants blessés par la police. Devant l’école des Beaux-arts, impossible d’avancer. La foule est très compacte.

17h15. Tizi Ouzou : des manifestants scandent « djeich chaab khawa khawa »

17h14. Alger : « Vous êtes mal barré »

Crédits : TSA

17h13. Biskra :manif géante contre le 5e mandat

17h12. Alger, impressionnant, mêmes les balcons sont pleins de monde.

17h10.

17h09. Au cœur de la manifestation contre le 5e mandat à Alger

17h06. Devant l’École des Beaux-arts d’Alger, les manifestants qui descendent sont plus nombreux que ceux qui montent vers la Présidence.

17h05. Jijel : manifestation contre le 5e mandat

Crédits : TSA

17h04. Alger : marée humaine contre le 5e mandat


17h03. Alger : les manifestants cèdent le passage à un véhicule de la police

16h55. Via le live-tweet de Dilem :

16h55.

16h54. La Présidence de la République est protégée par un dispositif policier impressionnant.

16h53. Ain Defla : manifestation contre le 5e mandat

16h41. Alger : la police tire aux gaz lacrymogènes. Des flots de manifestants convergent de la Grande Poste vers le bd Telemly en passant par le Bd Mohamed V. Ils sont empêchés par les forces de l’ordre de progresser vers la Présidence (El Mouradia) au niveau de l’École Nationale des Beaux-Arts. Des gaz lacrymogène ont été tirés sur les manifestants peu avant 16h afin de les disperser. Ce qui a créé un mouvement de panique et une petite bousculade. De jeunes manifestants se sont retrouvés à terre, incommodés par les gaz. Solidaires, les manifestants leurs ont porté assistance avec les moyens de bord : vinaigre et parfum.

Crédits : TSA

Crédits : TSA

16h40. Le message des manifestants aux policiers antiémeute.

Crédits ; TSA

16h37. Écoutez ce que dit cette femme aux policiers antiémeute à Alger.

16h36. Marche contre le 5e mandat à Oued Souf

Crédits : TSA

16h32. Une partie des manifestants se dirigent vers la Place Port Said, de la Grande Poste. « Pas d’ingérence étrangère, France et Etats-Unis taisez-vous, le peuple s’exprime » sont parmi les slogans brandis par les manifestants à la Grande Poste. Tout se déroule dans le calme, et la convivialité.

16h31. Les rues d’Alger noires de monde, comme le montrent ces photos de Hacen Ouali

16h27. Tizi Ouzou : la marche se poursuit, des centaines de milliers de personnes dans la rue.

Crédits : TSA

16h26. Toutes les rues et places d’Alger centre sont noires de monde.

Crédits : TSA

Crédits : TSA

16H24. À Bejaia, des parents sont sortis avec leurs enfants pour manifester.

16h19. Skikda: marée humaine contre le 5e mandat.

16h17. Via le Live-Tweet de Dilem :

16h17. Constantine : une grand-mère manifeste une fleur à la main.

Crédits : TSA

16h17. À Alger, de nombreux enfants participent à la marche.

16h15. Oran : grand rassemblement contre le 5e mandat devant le siège de la wilaya.

Crédits : TSA

16H13. Les enfants participent à la marche.

16h12.

16H10. Constantine, les citoyens continuent de manifester.

Crédits : TSA

16h10. Le cordon de police n’a pas résisté à la pression de la foule (entrée du boulevard Mohamed V, Alger)

Crédits : TSA

Si tu promets de partir, pourquoi tu ne le fais pas maintenant ? (Un manifestant à la place Audin, Alger)

Crédits : TSA

Les femmes très nombreuses à manifester dans la joie (Boulevard Mohamed V, quelques minutes avant le début de la marche).

Crédits : TSA

16h06. Les ânes participent à la manifestation

16h05. Annaba : Impressionnante marche contre le 5e mandat.

16h03. Alger-centre est noire de monde, la police est quasiment invisible.

16h01. Le message de ce manifestant est clair : pas de 5e mandat, ni même d’une année supplémentaire pour Bouteflika.

Crédits : TSA

15h59. Sans exagérer, ils sont peut-être des millions à marcher dans les rues d’Alger en ce moment. Du jamais vu. La foule marche vers la présidence depuis 2 heures et le centre d’Alger est toujours noir de monde. Des hauteurs de la rue Didouche Mourad et de la rue Hassiba j’usqu’à la Grande poste, en passant par la place Audin, impossible de frayer un chemin. Aucun incident n’est à signaler.

15h58. À Alger, la manif se déroule dans une ambiance de fête.


15h58. Boulevard Amirouche (Alger), noire de monde.

Crédits : TSA

15h56. Alger-centre : une foule impressionnante de manifestants arrive de la Rue Asselah Hocine vers la Grande Poste. Les manifestants brandissent les slogans habituels.

15h56. À Oran, le nombre des manifestants anti-cinquième mandat qui défilent en ce moment dans les rues a fait explosé le record de vendredi 1er mars. Au centre-ville, il y une marrée humaine incroyable.

15h55. À Sidi Bel Abbès, des milliers de manifestants défilent en ce moment dans les rues pour exprimer leur opposition au cinquième mandat.

15h51. Tizi Ouzou : des militants du FLN du RND dans la marche anti-5e mandat.

15h50. À Mostaganem, plusieurs villes et villages de cette wilaya côtière abritent en ce moment des manifestations anti-cinquième mandat de l’actuel chef de l’État.

15h50. Batna : des milliers de personnes manifestent contre le 5e mandat

15h50. Via le Tweet-Live de Dilem :

15h41. Crise au FFS : Mehenni Hadadou remplace Hadjilani à la tête de l’instance présidentielle. La décision a été prise à l’issue d’un Conseil extraordinaire houleux. Un compris a été trouvé : limoger Hadjilani et nommer Haddadou Mehenni, avec pour mission d’organiser rapidement un conseil national extraordinaire. La crise au FFS a été provoqué par la décision du parti de retirer ses parlementaires du Parlement.

15h41. Alger : le message d’une manifestante

Crédits : TSA

15h40. Rachid Nekkaz interpellé par la police en Suisse. En milieu d’après-midi, la police a confirmé l’interpellation de l’ancien candidat. « Je vous confirme l’interpellation de M. Nekkaz qui est actuellement auditionné dans les locaux de la police puisqu’il fait l’objet d’une plainte pour violation de domicile », a déclaré la porte-parole de la police genevoise, expliquant qu’il avait pénétré dans l’hôpital « alors qu’on lui avait dit ne pas le faire ».

15h34. Alger-centre, marée humaine rue Pasteur, en bas du Palais du gouvernement

15h33. Bejaia : marche contre le 5e mandat

15h31. Marches contre le 5e mandat : ambiance de fête à Alger

15h30. Des marches se déroulent aussi à Ghardaia, Chelghoum El Aid et Hassi Messaoud.

15h28. Plus de 100 000 manifestants contre le 5e mandat à Tizi Ouzou.

Crédits : TSA

15h27. La rue Larbi Ben M’hidi, principal boulevard d’Oran, est noire de monde. La mobilisation est massive. L’ambiance est festive. Beaucoup de femmes et des familles entières marchent en ce moment pour réitérer leur rejet de la candidature pour la cinquième fois consécutive de Bouteflika.

15h26. Constantine : des centaines de milliers de personnes manifestent dans le calme.

15h24. Alger-centre, noire de monde. Toutes les rues, tous les boulevards sont occupés par des manifestants. C’est quasiment impossible de marcher, la foule est très compacte.

15h20. Via le Tweet-Live de Dilem :

15h17. Tizi Ouzou: manifestation contre le 5e mandat

15h16. Alger : un manifestant participe à la marche contre le « système pourri »

15h15. Marée humaine à Bejaia. Tous contre le 5e mandat et le système qu’incarne Bouteflika. Tous veulent du changement.

Crédits : TSA

15h. À la place Audin, Alger, la police tente de nouveau d’empêcher les manifestants de remonter le Boulevard Mohamed V. Le blocage ne dure que quelques minutes. La foule fonce et le cordon de sécurité cède facilement. La manifestation avance très lentement.

15h09. Constantine : marche contre le 5e mandat.

15h05. Alger-centre est saturée de manifestants. Rue Didouche, Place Audin, Hassiba, Boulevard Amirouche, place de la Grande Poste, place du 1er mai, sont pleines à craquer, mêmes les ruelles avoisinantes sont pleines.

14h58. Place Audin, Alger.

14H56. À Guelma, les citoyens sont aussi sortis massivement dire « non au 5e mandat »

14h56. Annaba : grande marche contre le 5e mandat.

14h55. La Moudjahida Djamila Bouhired participe à la marche.

14h53. Une foule impressionnante de manifestants, à la Grande Poste, plus que vendredi 1er mars. Marée humaine à Alger-centre

14h51. À Alger, les slogans brandis par les femmes manifestantes

Crédits : DR

14h48. Constantine : les femmes nombreuses à manifester contre le 5e mandat.

Crédits : DR

14h47.Au centre-ville d’Oran, des milliers de manifestants scandent en ce moment « makach el khamssa ya Bouteflika »
14h45. Tipaza : grande manifestation contre le 5e mandat

Crédits : TSA

14h44. Une grand-mère encourage l’union entre manifestants et policiers. « Le policier, c’est notre enfant », scande-t-elle, reprise par la foule.

14h44. À Boumerdes, la foule scandent « hna machi souria, (« l’Algérie n’est pas la Syrie »)


14h45. Via le Live-Tweet de Dilem :

14h44. Internet fortement perturbé à Alger-centre.

14h42. VIDÉO. Marche à Jijel

14h41. Boumerdes : « makanch el khamsa ya Bouteflika » (« pas de 5e mandat pour Bouteflika »)

Crédits : DR

14h40 Alger-centre: la manif se déroule dans le calme et la convivialité avec la présence de femmes et des familles.

14h39. La foule de plus en plus importante à Alger-centre.

14h39. Tizi Ouzou : les femmes en force.

Crédits : DR

14h38. Tizi Ouzou : un manifestant à dos de cheval.

Crédits : DR

14h36. Abderrazak Makri participe à la marche à Alger : « Nous sommes avec le peuple », »Non au 5e mandat », « non aux élections ».

14h36. À Tiaret, une imposante marche est organisée en ce moment par des manifestants qui réclament à Bouteflika de restituer le pouvoir au peuple en renonçant au 5e mandat .

14h35. À Alger, la place Audin est toujours noire de monde, la rue Didouche et la Grande poste aussi. La foule continue à remonter le boulevard Mohamed V. Elle avance lentement, à cause du nombre impressionnant de manifestants. Ils sont encore plus nombreux. Beaucoup arpentent les ruelles adjacentes, comme la rue Valentin et la rue Mulhouse. La police est débordée.

4h35. Les marches contre le 5e mandat gagnent de nombreuses wilayas à travers le pays. À Alger, des milliers de personnes défilent dans le centre-ville, entre la Grande Poste, place Audin, et place du 1et mai.

14h34. À Mascara, des citoyens sont sortis massivement dans la rue en ce moment en scandant des slogans hostiles à Bouteflika.

14h29. Bab El Oued (Alger), les femmes scandent : « klito el bilad, ya serrakine, vous avez pillé le pays, voleurs ».

14h27.

14h26. Bejaia : impressionnante marche contre le 5e mandat.

14h24. Bordj Bou Arreridj : les manifestants scandent les habituels slogans contre le 5e mandat.

14h23. Boumerdes : les commerces sont fermés, les manifestants continuent d’arriver au centre-ville.

14h23. À place Audin, la police échoue à contenir la foule qui remonte maintenant le boulevard Mohamed V. Direction la présidence de la République.
14h21. M’sila : marche contre le 5e mandat.

14H20. Manifestation à Tipaza : « Djeich chaab, khawa khawa… »

14h18. Constantine : des groupes de manifestants dont de nombreuses femmes convergent vers le centre-ville, des quartiers de la ville.

Crédits : DR

14h17. Via le Tweet-Live de Dilem :

D’importantes forces de police bloquent tous les accès à la Présidence

14H15. Mostaganem: les femmes en force dans la marche contre le 5e mandat
14h15. Bagarre générale au siège du FFS à Alger, entre les membres du conseil national
L’intervention est intervenue pour les séparer
14h16. Tizi Ouzou : déferlement humain qui dépasse de très loin celui de vendredi dernier

14h12. Rachid Nekkaz sème la pagaille à l’hôpital de Genève. Après avoir organisé un rassemblement devant l’établissement où est hospitalisé Bouteflika, Nekkaz se dirige vers l’intérieur de l’hôpital, relate La Tribune de Genève. « Il se dirige rapidement vers l’hôpital, prend de court la police, pourtant très nombreuse. Et passe la porte de l’accueil. Les autorités l’arrêtent à ce moment, elles l’auraient plaqué contre un mur, menotté et il aurait crié. Non pas de douleur, mais pour le spectacle. Entre-temps, des policiers lourdement armés ont bloqué le passage devant les HUG pour empêcher les autres manifestants de pénétrer dans l’enceinte. Au 8e étage, où la Tribune de Genève a pu se rendre, c’était calme, même s’il y avait plus de policiers et d’agents de sécurité des HUG que durant les jours précédents », relate le média suisse.

Tizi Ouzou – La foule scande « echab yourid iskat enidham » « Tizi Ouzou makache el cachir »

14h10. Rachid Nekkaz sème la pagaille à l’hôpital de Genève. Après avoir organisé un rassemblement devant l’établissement où est hospitalisé Bouteflika, Nekkaz se dirige vers l’intérieur de l’hôpital, relate La Tribune de Genève. « Il se dirige rapidement vers l’hôpital, prend de court la police, pourtant très nombreuse. Et passe la porte de l’accueil. Les autorités l’arrêtent à ce moment, elles l’auraient plaqué contre un mur, menotté et il aurait crié. Non pas de douleur, mais pour le spectacle. Entre-temps, des policiers lourdement armés ont bloqué le passage devant les HUG pour empêcher les autres manifestants de pénétrer dans l’enceinte. Au 8e étage, où la Tribune de Genève a pu se rendre, c’était calme, même s’il y avait plus de policiers et d’agents de sécurité des HUG que durant les jours précédents », relate le média suisse.

14h09. Grand rassemblement au niveau de la Place Mauritania à Alger. Des dizaines de milliers de personnes continuent d’affluer.

14h08. A Souk Ahras, des policiers se joignent à la manifestation contre le 5e mandat

14h05. Jijel : les habitants marchent contre le 5e mandat.

14h04. Le live-tweet de Dilem se poursuit :

14h01. Bouira : les manifestants se rassemblent pour marcher contre le 5e mandat

[ Photo : TSA ]

FLN : démission collective et soutien aux marches contre le 5e mandat (Lire)

13h59. Boumerdes : des groupes de manifestants commencent à converger vers le centre-ville.

13h59. Le point après deux semaines de contestation populaire (Lire)

13h57. A Oran, de nombreuses femmes et hommes affluent en ce moment sur le centre-ville en prévision d’une grande manifestation prévue dès 14h pour réclamer l’égalité des droits entre les femmes et les hommes et s’opposer à un cinquième mandat de l’actuel chef de l’Etat.

13h56. Les manifestants, après s’être engagés sur rue Hassiba, rebroussent chemin, en direction de la Grande Poste.

Alger : impressionnant déploiement policier devant la Présidence de la république.

Tizi Ouzou : marche contre le 5e mandat

[ Photo : TSA ]


13h52. Bouira : début de la marche, forte présence des femmes.

13h52. Bejaia : matée humaine, impressionnant. La foule est tellement compacte que les manifestants n’arrivent pas à marcher

13h49. Les manifestants en haut de la rue de Didouche, se dirigent vers le centre d’Alger pour rejoindre les autres manifestants. Un manifestant répond à Ouyahia, dénonce les pressions contre les médias

13h48. Tizi Ouzou : la marche contre le 5e mandat a commencé.

Alger : les femmes en première ligne dans la manif contre le 5e mandat

[ Photo : TSA ]

13h40. Les manifestants démarrent de la Grande Poste, empruntent le boulevard Amirouche. des milliers de personnes sont présentes.

13h40. Les Algérois manifestent en famille contre le 5e mandat.

« J’espère qu’on est beaux sur la photo, il faut que le monde voie qu’on est un peuple beau et pacifique » (le père ) [ Photo : TSA ]

13h39. Place Maurice Audin

Alger, grande mobilisation contre le 5e mandat

[ Photo : TSA ]


[ Photo : Khaled Drareni ]

13h33. Bejaia : début de la marche. Une marée humaine s’ébranle de la place de la Maison de la culture de la ville. Plus de femmes que d’hommes.

13h33. Les femmes présentes en force à la marche contre le 5e mandat à Alger.

13h30. Les marches de ce vendredi commentées par Dilem.


 

13h28. Des milliers de manifestants devant la Grande Poste : « makanch el khamsa ya Bouteflika ».

13h26. A Bejaia, début de la manifestation anti-5e mandat.

Comment la foule a chassé Ali Ghediri de la marche :

13h23. La foule devient de plus en plus importante Rue Hassiba.

[ Photo : TSA ]

13h18. A la Place du 1e mai, beaucoup de familles sont présentes.

[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


13h09. Ali Dilem commente les marches en direct via un Live-Tweet. Suivez tous ses tweets : @dilem_ali

13h05. Marche contre le 5e mandat à M’Chedallah, dans la wilaya de Bouira, aux cris de « pouvoir assassin » notamment.

13h03. Devant la Grande Poste, grand rassemblement des manifestants. Des jeunes préparent les slogans « Non à l’ingérence étrangère », ils demandent à ceux qui observent de rejoindre la manifestation. Meriem Hadjab, figure du mouvement de contestation mené par les médecins résidents est sur place.

13h00. Dans son éditorial, la revue El Djaich (parue ce vendredi) évoque « l’attachement du peuple à son armée, leur cohésion, leur communauté de destin, l’unité de leur vision de l’avenir ». Plus de détails à venir sur TSA.

12h52. Alger, rue Hassiba Ben Bouali, les femmes manifestent, avec des bouquets de fleurs. Même chose à Oran et Bouira et Constantine.

[ Photo : TSA ]


12h53. Edito, dernier numéro de la revue El Djeich : « Les acquis réalisés par notre armée dans nombre de domaines, sa présence inconditionnelle aux côtés de sa nation dans toutes les épreuves endurées par le pays, démontrent l’attachement du peuple à son armée, leur cohésion, leur communauté de destin, l’unité de leur vision de l’avenir ».

12h50. Bir Mourad Rais, la police antiémeute présente en force.

12h49. Alger-centre, rue Hassiba Ben Bouali : des groupes de personnes manifestants, beaucoup de familles, de grand-mère, de femmes…

12h47. Chahuté par les manifestants, Ali Ghediri a quitté la manifestation. Il va peut être revenir, selon son entourage.

12h41. A Place Audin

12h34. Des policiers antiémeute devant l’ambassade de Grande Bretagne.

[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


12h33. Said Sadi dans un entretien au Nouvel Obs ce vendredi : « Nous sommes à la fin d’un cycle historique en Algérie ».

12h30. Alger-centre : Les drapeaux algériens accrochés sur les balcons des immeubles en signe de soutien aux manifestants.

12h27. A Reghaia, dans les mosquées, les imams ont lancé des appels à manifester dans le calme à préserver la stabilité du pays.

12h25. De Telemly, des policiers antiémeute se dirigent vers Alger-centre.

[ Photo : TSA ]


12h23. Le mystère des sacs remplis de pierres découverts à Alger enfin résolu? La société Asrout (Etablissement de Maintenance des Réseaux Routiers et Assainissement d’Alger) a réagi ce vendredi en expliquant qu’il s’agit d’une tache quotidienne de ses travailleurs qui nettoient des canalisations. Asrout a publié une série de photos sur le site de la wilaya d’Alger. 

12h13. Alger : la manifestation contre le 5e mandat se déroule dans le clame, les manifestants sont retournés à la Grande Poste. La circulation n’est pas bloquée.

12h08. VIDÉO. « Dégage, Dégage… », Ghediri chahuté par les manifestants. Le général à la retraite a décidé de maintenir sa candidature  malgré le mouvement populaire hostile aux élections.

المتظاهرون يطردون علي غديري بشارع ديدوش مراد بالعاصمة: « ديكاج ديكاج »

المتظاهرون يطردون علي غديري بشارع ديدوش مراد بالعاصمة: « ديكاج ديكاج »

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 8 mars 2019

12h05. Alger : arrivés à Place Audin et empêchés par les forces de l’ordre de remonter le boulevard Mohamed V, les manifestants se dirigent vers la Grande Poste.

11h57. Ali Ghediri chahuté à Place Audin. « Dégage », « dégage », crient les manifestants à l’adresse du candidat à la présidentielle.

11h55. Bejaia : les manifestants se préparent à marcher

 

11h53. Place Audin, Alger centre.

[ Photo : TSA ]


11h50. Un rassemblement important à Place Audin. Beaucoup de jeunes qui scandent « selmia, selmia ».

11h50. Les manifestants sont arrivés devant le tunnel des Facultés, et se dirigent vers la Place Audin. Ils scandent : « Algérie n’est pas un royaume » et d’autres slogans anti Bouteflika et 5e mandat. Des jeunes en profitent pour vendre des drapeaux et des écharpes aux couleurs nationales.

11h48. Alger-centre, Grande Poste.

[ Photo : TSA ]


11h44. D’importantes forces antiémeute de la Gendarmerie sont positionnées tout au long de la rocade sud d’Alger. Des dizaines de véhicules antiémeute sont stationnés.

11h42. Alger-centre : la marche contre le 5e mandat a commencé. Des milliers de personnes y participent.

11h41. Place du 1er Mai (Alger), les femmes prêtes pour manifester.

11h38. Ali Ghediri participe aux manifestations à Alger.

11h33. Manifestation des femmes à Aokas (Bejaia) contre le 5e mandat dans une ambiance de fête.

11h30. Alger-centre, Grande Poste. Des centaines de personnes scandent des slogans anti-5e mandat.

11h27. Alger-centre, Place du 1er Mai : début du rassemblement contre le 5e mandat.

11h25. Alger-centre : Début du rassemblement contre le 5e mandat à la Grande Poste, quelques centaines de personnes, dont beaucoup de femmes.

11h25. Jean Luc Mélenchon rend hommage au courage des Algériens.

11h22. La Fédération nationale des travailleurs de l’Education nationale annonce une grève générale de 5 jours à partir de dimanche 10 mars, en guise de soutien au mouvement anit-5e mandat.


11h07. Tahar Missoum critique Rachid Nekkaz.

11h06. Abdelwahab Fersaoui : »Pour le moment, c’est un mouvement populaire pacifique, démocratique, c’est un mouvement typiquement algérien ».

11h03. Abdelwahab Fersaoui, président de l’association Raj : « Je pense que ce vendredi, qui coïncide avec la Journée internationale de la femme, il y aura une présence importante des manifestants, pour réitérer le rejet du 5e mandat de la honte et du système. Il faut que le peuple algérien sorte en force, d’une manière pacifique, pour dire non à ce système. Le caractère pacifique est la clé de la réussite de ce mouvement. »

10h58. La section syndicale UGTA de la Radio nationale se prononce contre le 5e mandat de Bouteflika.

 


10h38. Le général à la retraite Hocine Benhadid propose, dans un entretien à El Watan Week-end, l’application de l’article 102 de la Constitution et « annoncer la vacation du poste du président ». Il faut, selon lui, installer « un comité de sages » pour gérer la transition. Il sera composé d’Ali Yahia Abdennour, Ahmed Taleb Ibrahimi et Boualem Benhamouda. Les trois « sages » auront des conseillers comme Mustapha Bouchachi, Fodil Boumala et Chafik Mesbah. Le comité sera coordonné par Lounes Oukaci. « Ce comité de sages doit être installé par le président du Sénat Abdelkader Bensalah. Il aura pour mission de nommer un gouvernement provisoire (….) et préparer les élections (présidentielles) », précise le général Benhadid.

10h31. VIDÉO. A Tichy, une station balnéaire située à l’est de Bejaia, les femmes manifestent ce matin contre le 5e mandat.

10h24. A Alger-centre (Place Audin, Boulevard Victor Hugo, Boulevard Mohamed V, Place du 1er Mai, Grande Poste), le dispositif policier déployé vendredi 1er mars, est reconduit aujourd’hui, selon notre journaliste sur place.

10h23. A Bir Mourad Rais, plusieurs camions antiémeute sont déployés pour bloquer le chemin de la Présidence aux manifestants.

09h52. Les trains de la SNTF ne circuleront pas aujourd’hui.

09h45. Grande Poste (Alger) : d’importantes forces antiémeute déployées.

[ Photo : TSA ]


09h37. A Alger-centre, des camions de la police antiémeute sont déployés devant la Grande Poste. « C’est une journée décisive », affirme Smain Kouadria, député PT, qui est sur place.

09h33. La section syndicale UGTA de l’université de Khenchela soutient le mouvement populaire.


09h26. Des appels à manifester dimanche 10 mars dans plusieurs grandes villes à l’étranger sont lancés : Paris, Berlin, Marseille…

09h23. Communiqué – Le RAJ appelle à une forte mobilisation pacifique pour le 8 Mars.

Le RAJ salue la forte mobilisation des Algériennes et des Algériens, manifestant pacifiquement depuis le 22 Février, exprimant leur refus du statut chaos, du 5ème mandat de la honte et revendiquant le départ du système.

Le RAJ appelle toute la société à la mobilisation pour manifester massivement et d’une manière pacifique le 8 Mars 2019 pour la restitution de la volonté populaire, pour la dignité et pour amorcer le changement democratique exigé par les citoyennes et les citoyens Algériens.

09h07. Le Guide du marcheur pacifique. « Soyez beaux pour l’Algérie » : une vidéo partagée sur les réseaux sociaux donne des consignes et recommandations aux marcheurs.

08h45. Quel rôle a joué Facebook dans le mouvement populaire contre le 5e mandat ? TSA a interrogé un expert en réseaux sociaux. Lisez ses réponses.

08h25. Ramtane Lamamra en mission à Bruxelles. Le nouveau ministre d’Etat, conseiller diplomatique du président Bouteflika, a rencontré jeudi Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité. Rien n’a filtré sur le contenu de la rencontre qui s’est déroulée autour d’un déjeuner.

L’Algérie va connaître ce vendredi 8 mars une nouvelle journée de manifestations contre le 5e mandat de Bouteflika et contre le régime en place. Durant la semaine, l’opposition a appelé à participer massivement au mouvement populaire. Mais pas seulement : des personnalités proches du pouvoir, les anciens moudjahidine, les enfants de Chouhada, des sections de l’UGTA, des membres du FCE ont appelé à manifester. En face, l’Alliance présidentielle adopte un profil bas.

Suivez les événements de la journée en DIRECT grâce à nos journalistes sur le terrain et nos correspondants en régions.

Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer : [email protected]

  • Les derniers articles

close