search-form-close

Gaz de schiste : Ouyahia dénonce “les agitateurs politiques”

Sidali Djarboub / NEWPRESS

Le premier ministère a dénoncé ce jeudi, les « agitateurs politiques » qui selon lui tentent de manipuler la population du Sud pour s’élever contre le projet annoncé de relance de l’exploration du gaz de schiste.

« L’annonce de la relance du projet d’exploitation du gaz de schiste a réveillé les agitateurs politiques qui tentent de manipuler la population, notamment du sud du pays », écrit le premier ministère sur son site internet.

Il fait allusion à certains partis politiques dont notamment le PT de Louisa Hanoune qui a annoncé que son parti ne « restera pas les bras croisés » face à cette perspective mais aussi à la sortie des membres du groupe dit des « 22 » d’In Salah dans les colonnes de certains journaux.

Ceux-ci qui ont encadré la contestation pendant plusieurs semaines en 2015 ont annoncé qu’ils « préparent la riposte », selon des propos d’animateurs repris par Liberté. Ouyahia assure qu’un dialogue sera engagé avec la population. « Il est donc utile de rappeler que la reprise des tests sera accompagnée d’explications envers l’opinion et de dialogue avec la population des régions concernées ».

« Rien ne sera entrepris en mettant en danger la santé des Algériens. Mais rien n’empêchera l’Algérie d’exploiter ses richesses au profit des Algériens », ajoute encore le premier ministère.

| LIRE AUSSIGaz de schiste : « On va y aller, on doit y aller », affirme Guitouni

close