search-form-close
Gérard Depardieu à Alger pour le tournage d’un film sur Ahmed Bey

Gérard Depardieu à Alger pour le tournage d’un film sur Ahmed Bey

La star du cinéma français Gérard Depardieu est à Alger pour le tournage d’un film. L’annonce a été faite par la productrice Samira Hadj Djilani sur sa page Facebook. « Le monstre sacré du cinéma international Gérard Depardieu incarnera le rôle de Dey Hussein (dernier Dey d’Alger) dans le film « Ahmed Bey ». Quel bonheur en perspective » », a-t-elle écrit accompagnant le poste de photos.

Réalisé par l’iranien Jamal Shoorjeh, connu par ses films historiques, « Ahmed Bey », qui retrace la vie et le parcours du dernier Bey de Constantine d’après un scénario de Rabah Drif, est déjà en tournage.

Le tour de manivelle a été donné, début août à Alger, par le ministre de la Culture Azzeddine Mihoubi au Centre algérien du développement du cinéma (CADC) qui produit le film.

Samira Hadj Djilani a parlé à la presse d’une grosse production qui va évoquer « une période importante de l’Histoire du pays, toujours absente à l’image ». Selon elle, le tournage, qui aura lieu à Alger, à Boussaâda (M’Sila), à Tipaza et à Constantine, durera quatre mois. La copie finale du film serait prête vers juin 2019.

L’encadrement technique du long métrage est principalement iranien (Alger et Téhéran ont signé dernièrement un accord de coopération dans le domaine du cinéma). Selon El Khabar, le nom de Gérard Depardieu n’a pas été cité dans le casting, lors du tour de manivelle. Le tournage avec l’acteur français a débuté ce samedi 1er septembre à Alger.

Depardieu veut s’installer à Alger

Exilé en Belgique puis en Tchétchénie, pour raisons fiscales, Gérard Depardieu a pris la nationalité russe en 2013. Il a déclaré à la presse qu’il voulait adopter d’autres nationalités comme la nationalité algérienne.

En février dernier, le journal La Province, qui est édité à Marseille, a annoncé que l’acteur français envisageait de s’installer à Alger. « Je vais bientôt habiter en Algérie, comme Eric Cantona d’ailleurs, qui habite à Oran (le footballeur a aussi une résidence au Portugal). J’ai choisi Alger. C’est un pays splendide (…) Je me suis intéressé à l’Histoire de l’Algérie. C’est un peuple d’une grande intelligence qui a été bousculé par une armée d’analphabètes en 1830 (date du début de l’occupation française) », a-t-il déclaré à La Provence.

À l’hebdomadaire Le Point, il a confié qu’il avait grandi dans une cité proche (à Châteauroux) de celle où vivaient des Algériens « avec des jeunes qui revenaient de la guerre d’Algérie et qui avaient été traumatisés par des ordres de leurs supérieurs ».

En 2016, lors de la sortie du film « Tour de France » de Rachid Djaïdani, Gérard Depardieu a déclaré avoir honte d’être français en évoquant « la souffrance de tous ces Algériens et de tous ces gens qui ont été envoyés en Indochine ».

Enquête en France pour « agression sexuelle »

La présence à Alger de Gérard Depardieu coïncide avec l’ouverture d’une enquête judiciaire contre lui en France pour « agression sexuelle et viol ». Selon l’AFP, une jeune femme, âgée de 22 ans, a déposé plainte contre l’acteur au niveau de Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône.

La plaignante, dont l’identité est encore inconnue, serait une danseuse et une actrice. Selon Hervé Témime, avocat de la star française, Depardieu conteste « toute agression sexuelle, viol ou comportement délictueux ».

D’après l’agence russe Sputnik, les internautes et les professionnels rejettent l’accusation contre l’acteur. Sputnik a cité notamment le producteur français Dominique Besnehard qui, sur son compte Facebook, a dénoncé les « apprenties comédiennes arrivistes » qui profèrent des accusations « pour se faire connaître ».

Gérard Depardieu, 69 ans, est considéré comme le plus grand acteur français après Louis de Funes en terme d’entrées en salle. Il a, à son actif, une centaine de films et téléfilms dont des succès populaires tels « Astérix et Obélix » (quatre films), « Jean de Florette », « La chèvre », « Germinal », « Les Anges gardiens », « La Môme » et « Les Valseuses ». Sur le plan politique, Gérard Depardieu a apporté son soutien et exprimé son admiration pour, entre autres, François Mitterrand, Vladimir Poutine, Fidel Castro, Nicolas Sarkozy.

close