search-form-close
La visite de la ministre espagnole des AE reportée à la demande de l’Algérie

La visite de la ministre espagnole des AE reportée à la demande de l’Algérie

Prévu mercredi 26 février, la visite de la ministre espagnole des Affaires étrangères à Alger a été reporté à la demande des autorités algériennes, rapportent ce lundi les médias espagnols.

Arancha González Laya était attendue à Alger pour notamment évoquer la question des frontières maritimes entre les deux pays mais aussi des questions liées à la sécurité et à l’immigration, selon la même source. La visite est « en principe » reportée au 4 mars.

Une première visite de la ministre espagnole, qui était programmée fin janvier, avait été annulée, selon El Pais.

Des sources algériennes ont confirmé à TSA le report de la visite, sans donner d’indications sur les raisons. Officiellement, les deux gouvernements entretiennent de bonnes relations même si des divergences sont apparus ces derniers mois concernant la question du Sahara occidental.

Hier, Arancha González a désavoué le secrétaire d’État chargé des Droits sociaux, Nacho Alvarez, qui s’était réuni vendredi 21 février au siège de son département, avec Souilma Birouk, ministre des Affaires sociales et de la promotion de la femme du gouvernement sahraoui.

Lors d’un entretien téléphonique avec, la ministre espagnole des Affaires étrangères a affirmé à son homologue marocain que « la position de l’Espagne concernant le Sahara n’a pas changé », soulignant d’autre part que « les articles publiés (après cette rencontre) ne reflètent pas la position du gouvernement » espagnol.

  • Les derniers articles