search-form-close
Le président brésilien se moque de l’épouse du président français, Macron réplique

Le président brésilien se moque de l’épouse du président français, Macron réplique

La polémique enfle entre les présidents de la France et du Brésil après que ce dernier se soit ouvertement moqué du physique de l’épouse du président français, entraînant la ferme condamnation de ce dernier, rapporte le site 20minutes.

Le président du Brésil Jaïr Bolsonaro avait réagi sur sa page Facebook à un commentaire public se moquant ouvertement de Brigitte Macron, épouse du président français Emmanuel Macron. On voyait dans la publication une photo peu avantageuse de Brigitte côte à côte avec Michelle Bolsonaro, épouse du président brésilien.

« Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro ? », lit-on à côté de photos des deux couples présidentiels, auquel s’ajoute le commentaire d’un internaute : « C’est la jalousie (…) de Macron, je parie ». « N’humilie pas le type – MDR » (« mort de rire »), a répondu en commentaire le président brésilien, parlant de son homologue français. Un de ses ministres a également traité le chef de l’État français de « crétin opportuniste », toujours selon 20 minutes.

Le président français Emmanuel Macron a réagi ce mardi en affirmant que son homologue brésilien a tenu « des propos extraordinairement irrespectueux à l’égard » de Brigitte Macron.

« Qu’est-ce que je peux vous dire ? C’est triste, c’est triste mais c’est triste d’abord pour lui et pour les Brésiliens », a déclaré le président Macron, ajoutant qu’il espérait « très rapidement » que les Brésiliens « auront un président qui se comporte à la hauteur ». « Je pense que les Brésiliens qui sont un grand peuple ont un peu honte de voir ces comportements », a également déclaré Emmanuel Macron.

L’échange entre les deux présidents intervient alors que les relations entre la France et le Brésil se sont brutalement dégradées, ces derniers jours, après les déclarations de Macron sur les incendies qui ravagent la forêt amazonienne depuis plusieurs semaines.

Le président français avait accusé son homologue brésilien de lui avoir « menti » sur ses engagements en matière d’écologie. Il a fait part de l’opposition de son pays à l’accord de libre-échange entre l’UE et le Mercosur dont fait partie le Brésil.

Le 31 juillet, le président brésilien avait annulé une rencontre avec le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, en prétextant un rendez-vous chez le coiffeur.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close