search-form-close
Ligue 1 : l’ex-SNTA, nouvel actionnaire majoritaire du CRB

Ligue 1 : l’ex-SNTA, nouvel actionnaire majoritaire du CRB

Le CR Belouizdad vient d’enregistrer l’arrivée d’un actionnaire majoritaire dans son capital, du groupe public Madar Holding, ex-SNTA (Société nationale des tabacs et allumettes).

“Je suis fier et heureux d’avoir contribué à la réussite de ce partenariat que je qualifie d’historique. Avec cet accord, le CRB est entré dans le vrai professionnalisme. C’est une bouffée d’oxygène qui va permette à l’équipe de retrouver son équilibre sur le plan financier”, a affirmé à TSA le président du club sportif amateur CSA/ CRB Karim Chetouf.

Le CSA qui détenait jusque-là 75% des actions du club, a cédé 67% de ses parts à Madar Holding. Ce groupe n’est autre que l’ex-Société nationale des tabacs et allumettes (SNTA). Elle a été transformée, en 1990, en entreprise publique à caractère économique, avant d’être restructurée en 2017 en groupe et rebaptisée Madar Holding.

“En premier lieu, Madar Holding va s’atteler à redresser le club et restructurer la société qui est déficitaire. Il va également régulariser la situation financière en payant les dettes cumulées dont j’ignore le montant exact. Pour moi, c’est une délivrance de pouvoir conclure cet accord, qui sera sans aucun doute bénéfique pour le Chabab“, a-t-il ajouté.

La signature de l’accord s’est déroulée ce mercredi en présence de Karim Chetouf et du Président directeur général de Madar Holding Charaf-Eddine Amara.

Considéré comme l’un des clubs les plus titrés du pays, le CRB se contente depuis plusieurs saisons de jouer pour la survie en Ligue 1. La crise a atteint son paroxysme lors de l’actuel exercice, suite au forfait déclaré pour la réception de l’AS Aïn M’lila (défaite 3-0 sur tapis vert) lors de la première journée pour dettes impayées.

Un forfait qui lui a valu une défalcation de trois points. Le CRB reste scotché à la 16e et dernière place au classement de Ligue 1 avec 7 points seulement, au moment où sa mission du maintien s’annonce d’ores et déjà compliquée.

close