search-form-close
Réouverture des frontières de la France : les Algériens non concernés

Réouverture des frontières de la France : les Algériens non concernés

Les Algériens ne pourront pas voyager en France comme il était attendu après l’établissement d’une liste de 15 pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans l’espace de l’Union européenne à partir du 1er juillet.

Le consulat de France à Alger a annoncé ce jeudi 9 juillet dans un communiqué que les personnes résidentes en Algérie ne sont pas concernées par la levée de la restriction.

« Le Gouvernement Français, à l’instar d’autres pays de l’espace Schengen, a décidé le 1er juillet de ne pas faire figurer l’Algérie dans la liste des pays ne faisant plus l’objet des restrictions d’entrée en France motivées par la prévention du risque lié à l’épidémie de Covid-19. Les restrictions d’entrée sur le territoire français depuis une frontière extérieure à l’espace Schengen demeurent donc en vigueur s’agissant des personnes résidentes en Algérie », lit-on dans le communiqué.

Mardi 30 juin, les 27 Etats membres de l’UE ont validé la liste finale des Etats dont les résidents sont autorisés à voyager dans les pays de l’UE et de l’espace Schengen.

Outre l’Algérie, la liste comprend l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay ainsi que la Chine, avec comme condition pour ce dernier pays d’ouvrir également ses frontières aux ressortissants européens.

Le critère retenu était la situation épidémiologique qui devait être « semblable ou meilleure » que celle du Vieux continent, la barre étant fixée à un taux de nouveaux cas de Covid-19 inférieur ou égale sur les 14 derniers jours à 16 pour 100.000 habitants.

La recrudescence du nombre de cas de contaminations en Algérie ces dix derniers jours a sans doute pesé dans la décision prise par les autorités françaises et celles d’autres pays de l’espace Schengen de ne pas ouvrir leurs frontières aux personnes résidentes en Algérie.

Aussi, l’Algérie n’a fixé aucune date pour la réouverture de ses frontières fermées depuis la mi-mars dans le cadre des mesures prises pour endiguer la pandémie de coronavirus.

  • Les derniers articles