search-form-close
  • Brent: $49,03+0,62%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 192.50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Suspension des importations : l’Association des producteurs de boissons dénonce une « décision hâtive »

La décision du gouvernement de suspendre l’importation de plusieurs produits alimentaires et industriels suscite la colère des producteurs de boissons et de jus de fruits. « C’est une décision hâtive qui a été prise sans concertation », dénonce ce lundi le président de l’Association des producteurs algériens de boissons (Apab), Ali Hamani.

« On ne peut pas laisser l’économie nationale entre les mains de bureaucratiques », juge-t-il. « Le ministère du Commerce nous a habitués à plus de rigueur », déplore le président de l’Apab, qui pointe les risques sur l’avenir de plusieurs producteurs. « Certaines filières risquent de s’arrêter à cause d’une décision administrative, prévient-il, les producteurs sont inquiets ».

| LIRE AUSSI : Tebboune exige une application stricte du système des licences d’importation

La décision du gouvernement de suspendre l’importation de plusieurs produits alimentaires et industriels prive en effet les producteurs de boissons de matières premières nécessaires au fonctionnement de leurs usines. Les banques commerciales refusent en effet de domicilier des importations de concentré pour jus de fruits, une matière première destinée à la fabrication de ces boissons.

« Il y a aussi l’interdiction d’importer les bouchons en plastique », ajoute M. Hamani. « Il faut préciser les positions tarifaires et ne pas être évasif », plaide-t-il. « Le ministère du Commerce aurait pu faire appel aux opérateurs », regrette encore M. Hamani, en ajoutant que la décision du gouvernement est intervenue en période de chaleur, durant laquelle la demande sur les boissons et les jus de fruits est forte.

Selon M. Hamani, les producteurs de boissons emploient 22.000 personnes. « Il y a 22.000 emplois directs et 60.000 emplois indirects dans ce secteur », précise-t-il. «Le gouvernement n’a pas bloqué uniquement la production pour le marché national, il a aussi bloqué l’exportation, parce que nous exportons des jus de fruits et des eaux minérales », remarque-t-il, en soulignant que son association a envoyé dimanche une lettre au ministère du Commerce pour « attirer son attention sur cette situation » et qu’ « il attend une réponse. » 

| LIRE AUSSI : Tebboune, premier ministre : une méthode qui montre déjà ses limites

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (40)

    • alinor

      alinor

      On se rend compte malheureseument que tout est importé ,même nos jus , tout est de l’importation déguisée, c’est quoi ces pseudos industriels!!!!!

    • Faycalfouad

      Faycalfouad

      @ zino une chinoise bas de gamme probablement ! Pour une vrai machine injection avec un moule conforme , rajoute un Zéro et pas sur de l’avoir , pour le concentré c’est vraiment un autre long et onéreux processus .
      Le probleme n’est pas là !
      Savez vous que la plupart des emballages importés bénéficient d’une exonération totale , soit 0% de taxe douanière , ca ENCOURAGE la SURFACTURATION et ça DÉTRUIT les entreprises de fabrication d’emballages.
      Là est le problème .

    • ZinoDZ

      ZinoDZ

      La machine pour fabriquer les bouchons en plastique coûte 15.000 $ et celle qui fabrique les concentrés de jus de fruits 110.000 $. Il est ou leurs problème?

    • tournevis

      tournevis

      Pourquoi ne pas laisser les importateurs utilisés leurs propre moyen ? tout en contrôlant .
      du coup,l’état aura qu’a s’occupée des produits de première nécessité.
      du jour au lendemain on bloque des centaines de boulot pour des causes peu clair , sans au préalable consulté les opérateurs.

    • Desalba

      Desalba

      Tant qu’on continue à importer du blé, mais, et autres saloperies génétiquement modifiées, et qu’on continue l’utilisation des pesticides, herbicides etc. dans la production agricole, le nombre de cancéreux, diabétiques et autres malades vont exponentiellement augmenter, et par là même le nombre de décès aussi bien entendu.
      Alors au lieu de nous dire “Allah Yeghleb” Monsieur Boutef qui vous faites soigner à l’étranger, moi je vous dis “Allah Yahdi, et Allah yestar
      Tant qu’on continue à importer du blé, mais, et autres saloperies génétiquement modifiées, et qu’on continue l’utilisation des pesticides, herbicides etc. dans la production agricole, le nombre de cancéreux, diabétiques et autres malades vont exponentiellement augmenter, et par là même le nombre de décès aussi bien entendu.

    • Desalba

      Desalba

      Ce qui serait judicieux et bénéfique à la fois aux deniers de l’ état et à la santé publique, ça serait d’interdire tous les produits nocifs à santé publique, tel que toutes les graines et farines transgéniques dont la teneur en gluten est 10 fois plus élevée que des graine naturellement produites, Nutella et toutes ces saloperies chimiques bourrées de sucres, ainsi que tous les pesticides, herbicides fongicides et autres engrais chimique dont les agriculteurs Algérien empoisonnent la nation, leurs terres et nos eaux.
      Les Européens interdisent les pesticides et toutes ces saloperies chimiques, dérivées des stocks d’armes chimique de la 1 ere et 2eme guerre mondiale, mais les vendent à nos abrutis de dirigeants politiques, qui en passant s’en mettent plein les fouilles en rétro-commission, ce qui fait que non seulement toute la chaine alimentaire est contaminée, mais aussi nos eaux souterraines, notre air, tout, absolument tout.

    • nourinette

      nourinette

      bonjour,
      la liste des produits non suspendue vient d’être établie. Elle ne comprends que quelques produits alimentaires. (Surtout ceux qui on fait des réclamations).
      Tout ce qui touche la deuxième liste (aucune nouvelle)

      à suivre
      on attend la publication des tarifs douaniers.

    • Pseudos

      Pseudos

      (suite)…il est temps de laisser notre égocentrisme de côté et de mettre la main dans la main pour assurer un avenir à nos enfants, à nos générations futures. Car si nous ainé pensaient comme font certains maintenant.., on serait toujours khmamssa chez le colon, alors n’oublions jamais les sacrifices de nos aïeux et le serment de bâtir une Algérie fraternelle, l’Algérie de tous les Algériens.
      PS : « celui qui brade ses richesses aujourd’hui, sera obligé d’acheter au prix fort les choses
      les plus dérisoires de demain ». (et « el fahem yafhem » )

    • Pseudos

      Pseudos

      (suit)…un chiffre d’affaire de 30 milliards d’euros de produits agricoles, il est temps de proposer aux Algériens des produits de qualité cueillis dans leurs vergers et transformés dans leurs usines. Car faire ingurgiter aux Algériens des produits chimiques importés, peut être toléré quand c’est un médicament et que le bénéfice/risque soit en faveur du bénéfice, mais est ce qu’on administre du chimique aux millions d’Algériens en bonne santé sans nécessité absolu s’apparente plus à un crime dont le seul but est de s’enrichir peu importe les conséquences sur nos concitoyens. Il est grand temps de se ressaisir et de bâtir notre Algérie sur de vraies valeurs, il est temps de laisser notre égocentrisme de côté et de mettre la main dans la main pour assurer un avenir à nos enfants, à nos générations futures. Car si nous ainé pensaient comme font certains maintenant.., on serait toujours khmamssa chez le colon,

    • Pseudos

      Pseudos

      (suite)…mais en Algérie ces pseudo investisseurs ne se st même pas fichu de développer leur industrie, quand on sait que le plastique est un produit recyclable et que l’Algérie produit l’équivalent de 07milliards de dollars de déchets ménagers, dont le plastique, et que certaines start-up récentes (avec des moyens réduits) ont commencé la production de matières premières en recyclant ce plastique, il est légitime d’être un peu plus exigent envers ces soit disant producteurs (boissons). L’Etat ne semble nullement freiner l’investissement, bien au contraire, il y a une orientation vers son développement et son efficience surtout! Avec 12000 milliards de chiffre d’affaire, l’état est en droit d’exiger, quand même, que le producteur daigne de façonner un bouchon ou une bouteille… !?
      Concernant le concentré de jus, dans un pays de 2,3 millions de km2 de superficie, un chiffre d’affaire de 30 milliards d’euros de produits agricoles,

    • Pseudos

      Pseudos

      @floukamosta, parlant franchement (économiquement), je vous donne un chiffre : « 12000 milliards ». Oui 12000 milliards est le chiffre d’affaire, en Algérie, de cette industrie des boissons non alcoolisées en 2016. Quand on voit ce budget on croirait que c’est une industrie de navettes spatiales…lol!? Alors que c’est juste pr la production de “pipi de chat” voire de produits cancérigènes et diabétogènes. Je ne suis pas contre cette industrie mais quand je vois la rentabilité pour la santé de l’économie nationale et du citoyen, il est difficile de ne pas porter un regard, du moins, reversé! Je m’explique, en dehors de tt préjugé, faisant une critique objective, avec 12000 milliards (rien qu’en prononçant le chiffre on a le vertige lol) par ex ça correspond à 1/10 ieme du budget de toute la Tunisie qui aspire à un développement de 2,3% en 2017, mais en Algérie ces pseudo investisseurs ne se st même pas fichu de développer leur industrie

    • akchich

      akchich

      Quand on travail seul sans concertation et dans la précipitation il ne faut pas s étonner des dégâts des décisions prises ! Peut on réaliser juste un projet de canalisation Haute pression sans importer de robinetterie industrielles ??? c juste un petit exemple ! c un gouvernement de bricoleur ! Ma pauvre Algérie ton cauchemar continu et nous avec ..

      • akchich

        akchich

        Avoue que c pas les millions d euros qui t ont dérangé !? c juste la bière ! On ne va pas aller tous au Paradis comme même ??? Alors a ta Santé !!!

    • floukamosta

      floukamosta

      Esce que c’est mon cerveau qui me fait défaut ou c’est bien vrai, interdire l’importation des concentrés de fruits, donc il faut fermé toutes les usines de fabrication de jus et boissons non alcoolisé, et quadruplé l’importation des alcools, est bières.

      • akchich

        akchich

        il y aura moins de Diabétique et de cervelles d oiseau !!??

    • ZinoDZ

      ZinoDZ

      Donc si je comprends bien, on importe du concentré de jus de fruits, on le mélange a de l’eau et on le vends…. hmmm ça me rappelle étrangement un certain gonfleur de pneu.
      Je ne commente même pas le fait que ses pseudo industrielles pleurnichent parce-que ils ne sont plus autorisé a importer des bouchons en plastique…. le drame !

      Conclusion: on ne sais pas faire de jus de fruits et encore moins des bouchons en plastique et on continue a essayer de nous faire croire qu’on a les meilleurs, ingénieurs, médecins, architectes, informaticiens, chirurgiens …..du monde ! Rien que ça !

      • floukamosta

        floukamosta

        Au lieux d’interdire les Alcols, les bières, ils interdisent au Algériens de consommer les jus, est boissons non alcoolisé.

    • Coeurdelionne

      Coeurdelionne

      Pauvre algérie, c’est tout le monde qui veut sa part pour laisser passer la production, sinon rien ne marche , même pour gagner de l’argent et oui le bouchon ! puissance en production pétrolière on exporte a travers des pipes des produits interminable pour les racheter plus après transformation حي نندب على هدي البلاد و اللي حاكمينها

    • AiglRoyal

      AiglRoyal

      Si c’est pour mieux contrôler ces cochonneries cancereuses importées a coup de devises, que l’Algérien consomme aveuglément, a côté d’autres produits louches, super emballés, qui causent des dégâts de santé. Pour que ensuite les citoyens se voient amputer leurs tubes digestifs, leurs seins, et autres organes, par cette maladie du siècle qui est le CANCER. Cette maladie qui provoque des pertes chiffrées en milliards de dollars pour le trésor public.
      Quant au médicament, c’est un long feuilleton.

    • IamLaic

      IamLaic

      Le régime de Bouteflika va t-il interdire aussi aux Algériens de voyager à l’étranger!!? Ces prises de décisions sont irréfléchies, ce n’est nullement ça qui va permettre de stopper l’inflation. Sellal aussi dès sa désignation au pseudo poste de 1er ministre chantait la même chanson. Le pays fonctionne au hasard. Pour gérer tout un pays c’est une chose qui n’est pas facile surtout lorsqu’on a un peuple qui ne demande qu’à manger et s’adosser contre le mur. Nous avons assez d’assistanat. Sous le règne de Boutelfika le pays a connu plusieurs pseudo-gouvernements et pour rien… 20 ans de règne, 20 ans de misère!!

      • Pseudos

        Pseudos

        @IamLaic : “le pays fonctionne au hasard”
        au moins vous avouez qu’il “fonctionne”, c un bon début… ça prouve que vous gardez un certain optimisme en vous, et c’est de cela dont on a besoin, en ce moment, afin de mettre la main ds la main et corriger le tir. “il n’est jamais trop tard pour bien faire”, on voit bien les prémices d’un changement, ne luttons pas ds le mauvais sens! nos ainés ont écrit une partie de notre histoire, il serait temps, peut être, de leur prouver qu’on est apte à reprendre le flambeau en ayant comme valeur leur respect, comme doctrine fidélité à notre patrie, et comme objectif une Algérie Forte et Fraternelle.
        Enfin pour le “hasard” Pasteur disait: ” le hasard ne favorise que les esprit préparés”.

    • bibou

      bibou

      au pays du petrole on importe toujours les bouchons en plastique, ce sieur ferai mieux de se taire… aucune dignité, el mekla we lekhr…

    • anoureddine

      anoureddine

      honte à vous, on importe encore des bouchons en plastique, voila ce que cherchent ces industriels : faire sortir de la devise.

    • Desalba

      Desalba

      Mise à part ses politiques court-termistes et inefficaces de cet état moribond, ces producteurs de boissons devraient se pencher plutôt sur comment améliorer la qualité de leurs produits, et comment se passer des additifs chimiques cancérigènes, ainsi que les taux de sucre élevés de leurs produits, responsables de l’explosion du diabète même chez les enfants, c’est cela l’innovation et le développement.

    • EAEAEO

      EAEAEO

      Mais c’est une décision qui a été prise avec concentration
      Que ces pseudo investisseurs investissent dans des unités de fabrication de concentré de jus de fruit
      L’Algérie est un pays producteur de très bonnes orangers de très bons raisins sans compter les autres fruits prune pêche abricot fraise grenade ect

      • ZinoDZ

        ZinoDZ

        Exactement, avec les milliards qu’ils empochent chaque année il n’ont qu’a en investir une partie dans des unités de productions de concentré de jus de fruits et de fabrication de bouchons en plastique.

    • Fouroulou

      Fouroulou

      Suite et fin … Des fois je me dis moi le kabyle, pourquoi nos grands parents se sont mis dans une telle galère pour que nous subissions nous autres aujourd’hui ??? N’y avait-il pas d’autres solutions ? Ont-ils manqués de discernement et de clairvoyance nos valeureux nationalistes ? Ce que dont je suis sur c’est qu’il est grand temps de dire les choses et les exposer au grand jour, on doit plus se taire et faire semblant. Ouvrons le débat avec nos compatriotes des 4 coins de ce pays. Personnelement, je ne me reconnais pas dans le cheminement de ce pays, je le dis car c’est la vérité et si tout doit se casser la gueule, nous ferons avec.

    • Fouroulou

      Fouroulou

      Suite … Ça se passe comme ça dans le monde entier sauf ici !!! A l’inverse de cette logique on a eu le droit à un bricolage économique généralisé et la corruption qui va avec. Mais, ce pays est la risée du monde et si ce n’était pas grave on pourrait en rire ! Vous, vous rendez compte, ils instaurent de nouvelles licences d’importation en 2017 ? Ça veut dire que tout à foirer depuis 62 et que ce pays n’a aucune capacité de réaction mis à part le replis … C’est grave pour un pays dont la démographie se rapproche des 50 millions d’habitants. Et, je ne parle même pas des options arabisantes complètement nazebrouk qui ont été adoptées pour ce bon peuple algérien. Tristesse et chagrin, je le répète à seulement 45 minutes de Massyllia.

    • Fouroulou

      Fouroulou

      Il n’y a qu’un seul pays au monde ou plutôt deux avec la Corée du Nord qui ferme et bride autant son développement économique c’est l’Algérie avec son économie bidon et son régime incapable et corrompu !!! Y a vraiment rien à ajouter. Ce pays a besoin d’ouverture dans tous les domaines pour créer de la richesse en s’appuyant sur le potentiel humain et matériel qu’il possède. Je ne comprends pas comment et pourquoi la société civile reste et demeure inerte et spectatrice de cet immense gâchis … Punaise, ce pays est à 45’de l’Europe, il pourrait développer un tourisme formidable, attirer plein d’investissements industriels, développer une agriculture très pointue, exploiter les nombreuses richesses minières, exploiter le potentiel solaire, exploiter ses richesses halieutiques, promouvoir sa riche culture et beaucoup d’autres choses … Tout cela permettrait d’importer (comme partout dans le monde) les produits manquants afin de répondre aux besoins.

    • EAEAEO

      EAEAEO

      « C’est une décision hâtive qui a été prise sans concertation »
      Mais c’est une décision qui a été prise avec concentration
      Que ce pseudo investisseurs investissent dans des unités de fabrication de concentré de jus de fruit
      L’Algérie est un pays producteur de très bonnes orangers de très bons raisins sans compter les autres fruits prune pêche abricot fraise grenade act

    • Abdoua

      Abdoua

      Au lieu d’interdire quoique ce soit l’état devrait autorise ces produits d’utiliser la devise du marché noire pour le paiement comme ça ils diminue le marché noire l’età en caisse les droits et taxe sans avoir recours au devise de notre pays, au lieu de laisser le marché noire au trafiquants de drogue qui empoisonne nos enfants.

    • Faycalfouad

      Faycalfouad

      @ pseudos tout à fait , les emballages ne sont pas côté en bourse d’où c facile de surfacturer contrairement au autres matières telque le concentré de jus , la poudre de lait , le café , le cacao ….

    • enqueteur

      enqueteur

      Nous avons l’eau le citron l’orange et le sucre pour du jus de fruit pur pulpe.l’abricot de n’gaous – la tomate d’Adrar.alors pourquoi importer?garanti sans conservateur.

    • Pseudos

      Pseudos

      Drôle de remarque :« On ne peut pas laisser l’économie nationale entre les mains de bureaucratiques » (dixit le président de l’Apab)
      Réponse: laissant là entre les mains des pilleurs de la richesse du peuple…!?
      depuis des 10aines d’années ils n’ont toujours pas réussi à diminuer le cout et améliorer la rentabilité. la décision du gouvernement semble plus que nécessaire quand on sait que certains pseudo-producteurs de boisson importent bouteilles plastiques (pour l’EAU hachakoum) et bouchons pour transférer la devise. et puis la santé économique de l’Algérie n’est plus en mesure de financer l’importation de bouchons car à ce rythme là, dans quelques années, les caisses seront vides et le FMI saura bien où nous le mettre ton bouchon en plastique. Je suis fatigué de voir autant de gâchis dans un pays qui aurait dû être leader dans tous les domaines de par sa composante humaine et naturelle riches!

    • Faycalfouad

      Faycalfouad

      “Interdiction de l’importation de bouchons en plastique ” c’est une bonne initiative même si on reconnaît que la qualité des bouchons fait en algerie n’est pas au top tout comme d’ailleurs leurs boissons en jus , on a donné le temps au producteurs de jus d’améliorer leur produit par des taxes et des verrous , pourquoi pas les producteurs de plastiques ?!
      Les grands producteurs algériens en agro-alimentaires , détergent et cosmétiques importent les emballages , paradoxalement les multinationales installées en algerie font tout pour produire leurs emballages en algerie , POURQUOI ???!.
      That’s the question.

      • Bilkabyle

        Bilkabyle

        La grande majorité des bières sont produites au niveau local.

      • Bilkabyle

        Bilkabyle

        Les taxes infligée aux importateur de boissons alcoolisées rapportent énormément pour les caisses de l’état qui les utilise pour bâtir des édifices tel que la grande mosquée.

  • À la une

    17Quand la campagne contre des hommes d'affaires met à mal la cohésion au pouvoir 
    Il y a 4 heures

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de…

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de sévir contre « les hommes d’affaires qui ne respectent pas les règles et ceux qui transfèrent de l’argent d’une manière illicite à l’étranger ». Parmi les hommes d’affaires visés figure Ali Haddad. Son groupe ETRHB Haddad a notamment reçu plusieurs mises en demeure de la part d’organismes publics concernant des projets en souffrance.

    Le nom de Haddad a été associé au président de la…

  • L'Actualité en temps réel

  • International