search-form-close
  • Brent: $49,03+0,62%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 192.50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Le maire d’Alger-Centre claque la porte du MPA et accuse Amara Benyounes

Facebook / Abdelhakim Bettache
Abdelhakim Bettache, président de l’APC d’Alger-centre

Abdelhakim Bettache, coordinateur du bureau de la wilaya d’Alger, a démissionné, ce lundi 17 juillet, du Mouvement populaire algérien (MPA). Dans sa lettre de démission, le président de l’APC d’Alger-Centre évoque des « pratiques malsaines » et des « coups enfantins » dont les principaux objectifs étaient de « semer la zizanie et porter atteinte à la stabilité du parti au niveau de la fédération d’Alger ».

« Vous étiez informé de cette situation. Mais vous n’avez point agi pour mettre fin à une sale campagne menée par des opportunistes. En fin de compte, il s’est avéré que vous étiez le principal instigateur de cette campagne que ces mêmes opportunistes ont mené en dénigrant les militants et les cadres du bureau de wilaya d’Alger, tout en portant atteinte aux structures du parti », lâche Abdelhakim Bettache en direction d’Amara Benyounes.

Le maire d’Alger-Centre accuse Amara Benyounes d’avoir agi en dehors du cadre réglementaire des statuts du parti et de son règlement intérieur. « Vous avez admis, cautionné et validé des pratiques malsaines qui ont porté et qui porteront atteinte au parti », écrit M. Bettache qui ajoute : cette « campagne menée, orchestrée contre ma personne, les cadres et les militants sincères du parti, et préparée dans votre bureau, ne pourra jamais m’affecter ».

Le conflit entre le président de l’APC d’Alger-Centre et le Secrétaire général du MPA ne date pas d’aujourd’hui. En mars dernier, la confection de la liste de candidatures à Alger pour les élections législatives du 4 mai avait suscité une vive tension au sein du parti. Abdelhakim Bettache avait alors déposé sa démission qui a été refusée par le Secrétaire général du parti. Au cœur du problème, les interférences de certains cadres dont le frère d’Amara Benyounes dans les missions du coordinateur.

Le conflit s’est accentué au lendemain des élections législatives, surtout après le limogeage du ministre du Tourisme, assure un proche collaborateur d’Abdelhakim Bettache. « Absent du pays et en déplacement au Canada pour une mission officielle, on a tenté de le déstabiliser à travers des militants qui étaient complètement absents des structures », assure notre source qui affirme que plusieurs d’autres cadres ont déposé leurs démissions après le départ d’Abdelhakim Bettache.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (13)

    • IZUMALS

      IZUMALS

      A l’image de REB – El-DJAIR, ce K.D.S (AMARA BEN) n’est plus en odeur de sainteté en haut lieu, sa mission est terminée, sa trahison pour la Kabylie est consommée, il ne sert plus à rien.
      Ces androides, d’OUJDA, savent comment manipuler les pauvres kabyles pour les jeter par la fenêtre, une fois usés, comme un papier mouchoir,

    • GUERRIER

      GUERRIER

      Mr Amara benyounes ;Le chyaitt professionnel du clan d’oujda veut sa part du gateau;le prix du pétrole ne cesse de baisser et l’augmentation de la population;les banques sont pratiquement a sec;et monsieur tebboune fait le nouveau gendarme;et les vacances arrivent; normal que le toutou du président s’énerve; il fallait faire comme vos amis Messieurs; saidani;chakib;ghoul;béjaoui;ali; H;bouchouareb;et les autres;vous avez ruiné l’algérie et son peuple;tant qu’ils existent des algériens de pure souche; vous serez juger et condamnés un par un;vos tuteurs ont crus comme vous résultat un coup pied au cul

    • kmail

      kmail

      on ose insulter ce peuple et de le traiter d’un “ghachi”. de tous les partis se proclamant de l’opposition qu’ils soient ou se disent démocrates, de gauche, de droite, islamistes, modérés ou salafistes,… tous sans exception , ne se soucient et ne négocient que pour eux mêmes et leurs familles. pauvre peuple que nous sommes , trahis par tous. wallah ya loukane l’opposition est arrivée au pouvoir, wallah fi 3ouhda wahda ibi3ou el djazair .

    • Galileo

      Galileo

      Ne vous demandez pas la raison de la decadence et de la deliquecence de l’etat et du pays. Une classe politique a l’image du peuple, ignare et ignorante, vile , mesquine et puerile. Quel gachis…

    • Badys

      Badys

      Benyounes, l’homme qui retourne sa veste plus vite que son ombre OU l’homme à la brosse à reluire. C’est au choix.

    • floukamosta

      floukamosta

      Des enfants dans une classe de CM 1 entrain de ce chamailler, travail travail camarades après.

    • azouaou

      azouaou

      Voilà la décadence du MPA, après Djamel MAAFA, DG d’Algérie News qui a claqué la porte du mpa c’est au tour du maire de la capitale, quel gâchis pour BENYOUMES qui a voulu propulsé son frère comme député avec un échec cuisant avec aucun siège à Alger. Mais le ridicule ne tue pas, car après ces scandales dont le limogeage de son ministre du tourisme, il doit dissoudre son parti et oublier la politique

    • BIGMASTER

      BIGMASTER

      Incroyable mais vrai, des gens qui adhèrent à des parties qui n’ont aucun principe puis s’étonnent du climat malsain qui y règne et oublient que le climat sain provient des actions saines qui sont soumises à des principes sains … Benyounes a voulu imposer son frère et il a tout perdu …. Il est sorti d’un trou comme un rat … Demain, il changera de discours comme si rien ne s’est passé et certainement il trouvera d’autres naïfs pour les exploiter si bien sûr le cabinet noir lui permet de rejouer … Pauvre Algérie

    • Daawessou

      Daawessou

      Ne donnez pas d’importance chers lecteurs, ce n’est pas une actualité. Bien dit Ader!
      Comme dans le jargon journalistique: Quand le train arrive à l’heure: est-ce une info. Oh que NON!

    • IamLaic

      IamLaic

      Ce parti mpa à sa tête Amara Benyounès kabyle de service créé de toute pièce à pour but de faire barrage au parti rcd, Vous ne devez oublier que amara benyounes était membre influent du rcd, et du jour au lendemain change de cap ainsi que khalida toumi!!

      • unalgerien

        unalgerien

        aderre , du moment que tu es auto-invité sur ce site tu es notre invité et tu dois partager le repas ,c’est l’hospitalité algérienne cher sujet du roitelet M6.

  • À la une

    17Quand la campagne contre des hommes d'affaires met à mal la cohésion au pouvoir 
    Il y a 4 heures

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de…

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de sévir contre « les hommes d’affaires qui ne respectent pas les règles et ceux qui transfèrent de l’argent d’une manière illicite à l’étranger ». Parmi les hommes d’affaires visés figure Ali Haddad. Son groupe ETRHB Haddad a notamment reçu plusieurs mises en demeure de la part d’organismes publics concernant des projets en souffrance.

    Le nom de Haddad a été associé au président de la…

  • L'Actualité en temps réel

  • International