search-form-close
L’Encyclopédie Algérienne, un coffret fort intéressant

L’Encyclopédie Algérienne, un coffret fort intéressant

Communiqué. L’encyclopédie algérienne est un travail collectif sous la direction de Rachid Benyoub et Abdelhakim Belbati. Elle est conçue et éditée par Kalma communication France, avec la participation de la société mère Kalma communication Algérie.

L’idée de réaliser cette encyclopédie est née de la volonté de poursuivre la publication de la série d’ouvrages sur l’histoire et la mémoire de l’Algérie. Citons : Mémo Algérie, l’Annuaire politique de l’Algérie …

L’Encyclopédie algérienne est disponible de suite sur le site Amazon France, et très bientôt dans les points de vente en France et en Algérie. Elle sera présente également au salon international du livre d’Alger (SIA).

La version arabe de l’encyclopédie est en cours de réalisation.

Les rédacteurs de l’encyclopédie :

Rachid Benyoub, écrivain, chercheur-universitaire et éditeur.

Abelhakim Belbati, journaliste-écrivain.

Hamid Abdelkhader, journaliste- écrivain.

Dr. Abelaziz Boubakir.

Dr. Makhlouf Boukrouh.

Dr. Boumediene Bouzid.

Dr. Abdelkarim Ouzegla.

Dr. Ouiza Gallèze.

Pr. El Hadi Hireche.

 

Cette encyclopédie de trois tomes, très bien illustrée, relate l’histoire de l’Algérie, son patrimoine, sa culture, ses traditions et ses coutumes. Mais également ses élites, ses figures historiques, ses personnalités emblématiques, ses hommes et femmes qui ont fait l’histoire et la fierté de ce pays.

 

La première partie de l’encyclopédie est composée de quatre principaux chapitres.

– Chronologie des grands moments de l’histoire de l’Algérie depuis l’antiquité à nos jours, avec des illustrations et un arrêt sur les grands événements qu’a connus l’Algérie.

-Le patrimoine de l’Algérie, ô combien riche et millénaire. Nous parcourons l’histoire de l’Algérie à travers son patrimoine, un grand héritage répandu sur tout le territoire algérien. Souvenirs du monde punique, vestiges très abondants de la civilisation romaine, grands souffles de l’Islam, des monuments prestigieux hérités des siècles d’or, apport des ottomans ; palais, bains, mosquées…

-Le dossier artisanat est riche est fascinant. La grande variété de l’artisanat résulte de l’enivrante diversité de l’Algérie, un trésor aux mille facettes, que recèlent les quatre coins du pays, façonnés par des mains délicates d’hommes et de femmes passionnés.

Cette partie est clôturée par un retour sur l’histoire de ces hommes est femmes célèbres issus d’horizons différents, qui sont restés très attachés à l’Algérie à travers leurs écrits.

 

La deuxième partie est dédiée à la culture algérienne dans toute sa diversité.

Nous retrouvons ici les portraits, itinéraires, créations artistiques de nos élites, écrivains, romanciers, poètes, chercheurs, scientifiques, philosophes …

La musique algérienne dans son ensemble et ses différents styles, est présente en force à travers ses pionniers : chanteurs, musiciens, paroliers, compositeurs… Dans cette partie de l’encyclopédie nous avons travaillé sur d’autres sujets tels que le théâtre national et ses hommes, les ténors de la poésie populaire tels que Sidi Lakhdar Benkhlouf,

Boumediene Ben Sahla, Mohamed Benguitoun …

La peinture en Algérie, un art très récent. Le patrimoine culturel immatériel, ses éléments classés : l’Ahellil du Gourara, les traditions nuptiales à Tlemcen, les pratiques liées à l’Imzad, les traditions et expressions orales. Les zaouïas en Algérie : naissance et propagation, le soufisme, le soufisme et la torokiya. Le cinéma, en guise de Bilan.

Tous ces dossiers ont été pris en charge par des spécialistes, chacun dans sa discipline.

 

Dans la troisième partie, c’est l’histoire de l’Algérie, de ses hommes et femmes qui ont fait l’histoire de ce pays depuis l’antiquité qui est relatée.

L’Algérie ancienne, l’Algérie des Gétules : (-1250 à 250) au Royaume des Garamantes (-500 à l’an 500), la période durant laquelle se constituaient les royaumes nationaux.

La Numidie occidentale, la Numidie orientale, ses rois berbères. Citons Ailymas, Gaia, Capussa,

Massinissa, Syphax, Jugurtha, Juba 1, Juba 2, la révolte de firmus, l’histoire des villes antiques entre autres ; Igilgili, Iol,Tafza, Thamugadi, Lambèse…

De l’Algérie ancienne, nous passons aux déférentes périodes que l’Algérie a connu ; des comptoirs phéniciens en Algérie avec la fondation de Carthage, aux différentes périodes, romaine, vandale, byzantine, l’avènement de l’islam, et la présence ottomane, pour ne pas dire l’occupation, pour finir avec la colonisation française en 1830.

Le récit du chapitre IV : « la colonisation française, conquête et résistance populaire » est très

intéressent à suivre du point de vue historique. Il relate l’histoire de la résistance algérienne, les grandes dates de cette résistance et ses héros qui ont fait face à une colonisation cruelle.

L’Algérie indépendante : Un dossier très riche est dédié à cette période, de la proclamation de l’indépendance aux grands moments qui ont marqué l’histoire contemporaine de l’Algérie. Citons la crise de 1962, la course au pouvoir, le règne de Boumediene, les années de Chadli, la décennie noire, le retour de Boudiaf, le déchaînement de la violence, la concorde civile, la fin de règne de Bouteflika, la rue qui se soulève, l’Algérie en ébullition.

Un dossier est réservé aux chefs de l’état depuis 1962 et un récit biographique de personnalités, emblématiques et figures historiques, un hommage à ces hommes et femmes valeureux qui ont fait l’histoire de cette Algérie.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close