search-form-close
  • Brent: $51,79-0,08%
  • Taux de change: 1 € = 117,16 DZD (Officiel), 189 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Les prix de la banane repartent à la hausse

Les prix de la banane sont repartis à la hausse. Ce mercredi, le kilogramme se vendait pas moins de 450 DA à Alger. « Nous l’avons acheté à 380 DA le kilogramme au marché de gros », jure un marchand de fruits et légumes du centre-ville de la capitale.

Selon un importateur de fruits et légumes, c’est la spéculation, pratiquée par certains « opérateurs », qui est à l’origine de cette augmentation des prix de la banane. « C’est la spéculation qui a fait que le prix du kilogramme (de la banane) a atteint les 380 DA au marché de gros. Malgré l’octroi des licences le prix reste élevé », déplore-t-il.

| LIRE AUSSIQuand les licences d’importation révèlent les divisions au sein du gouvernement

Ce constat est d’ailleurs partagé par un autre professionnel du secteur. « En effet, aujourd’hui il y a beaucoup de spéculations », remarque-t-il. Selon lui, les spéculateurs ont profité d’une baisse de l’offre sur le marché du gros pour imposer leur diktat.

« Les revendeurs sont au courant de tout. Ils savaient qu’il y avait un manque (de l’offre), donc ils ont spéculé », explique-t-il.

Toutefois, les prix de ce fruit exotique devront connaître une nette baisse à partir de jeudi 20 avril, promet-il. « Ça va se régler demain », assure-t-il. Et d’ajouter : « deux opérateurs vont mettre de la banane sur le marché et les prix baisseront beaucoup plus que la semaine dernière ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis

  • À la une

    Quand Ouyahia critique indirectement Bouteflika
    Il y a 11 min

    Ahmed Ouyahia a critiqué, ce mardi 26 avril, la politique de hausse…

    Ahmed Ouyahia a critiqué, ce mardi 26 avril, la politique de hausse des salaires accordée en 2012. Évoquant une période « d’opulence financière » à l’époque, le chef du RND a rappelé son caractère éphémère.
    Printemps arabe
    Dans la foulée des printemps arabes, pour calmer le front social, le gouvernement qu’il dirigeait a entamé une revalorisation conséquente des rémunérations de la fonction publique, assortie d’une période de rappel lui donnant ainsi un effet rétroactif.
    Partie de la volonté de l’ancien…

  • Actualité - Politique

  • Économie