search-form-close
Cinquième vendredi de mobilisation contre le régime et pour la démocratie

Cinquième vendredi de mobilisation contre le régime et pour la démocratie

23h10. Fin de ce direct.

22h46. Cinquième vendredi de mobilisation : ce qu’il faut retenir (Lire)

21h55. Bedoui demande aux ministres de l’ex-gouvernement Ouyahia de poursuivre leur travail (Lire)

20h30. Alger : les rues parfaitement nettoyées. Les sacs de déchets empilés sur les trottoirs en attendant que Netcom les ramasse.

[Crédits photo : TSA]

[Crédits photo : TSA]

20h27. Ce vendredi l’ENTV à consacré 26 minutes de son JT de 20 Heures aux manifestations populaires.

20h16. L’ENTV donne la parole aux manifestants.

20h11.  Des millions dans la rue : les Algériens enterrent définitivement la transition proposée par le pouvoir (Lire)

20h06. À Alger, les manifestants ciblent Ramtane Lamamra et Lakhdar Brahimi (Lire)

20h00. Le JT de 20 Heures de l’ENTV ouvre avec les manifestations populaires. L’ENTV parle de manifestations populaires pacifiques et civiques et des appels à des changements radicaux et la lutte contre la corruption.

19h58. Via le live-tweet Dilem :

19h33. Ain Temouchent : des familles entières participent à la manifestation.

19h32. Après les manifestations, les manifestants nettoyeurs entrent en action

19h26. Le journal de 19h de l’Entv a consacré près de 25 minutes aux manifestations contre le pouvoir.

19h15. Abdelouahab Fersaoui, président de Raj :


19h11. Via le live-tweet de Dilem :

18h51. Alger centre : les manifestants commencent à se disperser.

18h43. Imposante manif contre le système à Bordj Bou Arreridj

18h40. Un hélicoptère continue de survoler Alger-centre.

18h39. À Bordj Bou Arreridj, un bâtiment en construction bien rempli de manifestants.

[Crédits : El Khabar]

18h32. Imposante manifestation contre le système à Constantine.

18h25. Via le live-tweet de Dilem :

18h17. Via le live-tweet de Dilem :

18h15. Regardez comment les manifestants ont laissé passer une ambulance de la Protection civile.

18H04. Devant le siège du RND Annaba, les citoyens ont scandé « Ouyahia dégage » et « lanourid Bouteflika ou Saïd »

17h53. RND : Belkacem Mellah demande à Ouyahia de quitter le parti.

17h45. Tizi Ouzou : les manifestants se dispersent dans le calme.

17h34. À Bechar, les manifestants ont scandé les mêmes slogans scandés dans les autres wilayas.

17h33. Ain Temouchent : »Dégage FLN, Djeich chaab, khawa khawa »

17h32. Imposante marche à Skikda contre le prolongement du mandat de Bouteflika.

17h32. À El Oued, les habitants ont marché pour réclamer le départ du système.

17h30. Sétif : des milliers de personnes dans la rue pour réclamer le départ du système.

17h30. À Alger, la mobilisation est plus importante que vendredi dernier.

17h29. Saida : mobilisation citoyenne contre le prolongement du 4e mandat.

17h19. Alger, rue Hassiba : les manifestations se poursuivent. Des volontaires commencent à nettoyer la ville.

17h19. « Non au FLN et au RND ».

17h17. Alger, place Audin, 5e vendredi de mobilisation contre le système.

17h16. Via le live tweet de Dilem :

17h03. La révolution joyeuse se poursuit à Alger-centre.

17h01. Alger : un peu partout des sages s’interposent entre manifestants et policiers pour éviter les affrontements. Des policiers acceptent même de se prendre en photo avec des jeunes manifestants.

17h00. Des manifestants se prennent en photo au milieu des policiers antiémeute.

[À Bd Mohamed V- Alger, crédits : TSA]

16h58. Alger, la révolution joyeuse

16h52. Alger-centre bien remplie de manifestants.

16h44. Tizi Ouzou : six manifestants interpellés pour des raisons inconnues.

16h43. Khenchela : malgré la neige et le froid, les manifestants sont sortis dans la rue pour réclamer le changement du système.

16h41. Pendant que les Algériens manifestent en masse à Alger et dans de nombreuses villes du pays, le MDN publie une vidéo sur Facebook pour vanter les capacités de l’ANP.

16h40. Au centre-ville d’Alger, c’est la fête. Tout se déroule dans de bonnes conditions.

16h38. Alger, Telemly : les policiers antiémeute tirent des bombes de gaz lacrymogènes sur des manifestants pour les disperser et surtout les empêcher de monter vers la Présidence. Le chemin d’El Mouradia est bien gardé par de nombreux policiers.

16h36. Imposante marche à Annaba contre le système.

[Crédits : DR]

16h33. Guelma : foule impressionnante pour réclamer le départ du système.

16h30. À Bouira, les manifestants commence à se disperser dans le calme.

16h28. Via le live-tweet de Dilem :

16h26. « On demande notre liberté »

16h18. Alger, rue Hassiba: infatigables, les manifestants font l’aller-retour entre la Grande Poste et la Place du 1er mai.

16h15. La pêche au cachir :

16h13. Via le live-tweet de Dilem :

16h12. Les médias publics parlent des marches pacifiques. » Des marches populaires pacifiques ont été organisées à Alger et dans plusieurs autres wilayas du pays pour le cinquième vendredi consécutif, réclamant « le changement du système » et appelant à la « préservation de l’unité du pays », ont constaté des journalistes de l’APS.

16h11. Des marches se déroulent aussi à El Milia (Jijel), Souk Ahras et dans de nombreuses du pays.

16h06. Constantine : les femmes toujours en première ligne.

[Crédits ; DR]

16h03. Les supporteurs de l’USMH, du NAHD, du CRB et du MCA participent en force aux manifestations à Alger.

16h00. Constantine : la foule de manifestants continue de grossir. Des bénévoles, munis de sacs, nettoient la ville des déchets laissés par les manifestants.

15h52. Tizi Ouzou : les secouristes du Croissant rouge pour encadrer les manifestations.

[Crédits : TSA]

15h50. M’sila : des milliers de personnes dans la rue pour réclamer le départ du système

15h50. Comme partout en Algérie, les habitants de Ghardaia manifestent contre le prolongement du mandat de Bouteflika.

15h49. À Alger, les manifestations contre le prolongement du mandat de Bouteflika se déroulent dans le calme et la joie.

15h49. Marée humaine à Alger-centre.

15h48. Via le live-tweet de Dilem :

15h44. Alger-centre continue de recevoir des groupes de manifestants. De la Grande Poste jusqu’à la rue Belouizdad, la foule est compacte et il est même difficile de se déplacer parfois. Tout se déroule dans le calme. À Telemly, la situation se normalise, tout est calme, après quelques escarmouches entre des casseurs et des policiers antiémeute.

[Crédis : TSA – Imane Aouimeur]

[Crédis : TSA – Imane Aouimeur]

15h39. Alger-centre remplie de manifestants, les rues sont saturées. Des femmes, des enfants accompagnés de leurs parents, des jeunes et toutes les franges de la société sont présentes.


15h36. Bejaia : grande mobilisation pour le changement.

15h33. Bordj Bou Arreridj: les citoyens manifestent dans une ambiance joviale en chantant des chants patriotiques.

15h32. Mostaganem : des milliers de manifestants dans la rue pour réclamer du changement.

15h31. Imposante marche à Oran pour réclamer le départ du système.

15h30. Malgré la pluie et le froid, les Algériens sont sortis ce vendredi en masse pour dire non au prolongement du mandat de Bouteflika et dire non au plan de sortie de crise du président. La détermination des manifestants est intacte, et la mobilisation est toujours forte.

15h28. El Milia (Jijel) : manifestation contre le prolongement du mandat de Bouteflika.

[Crédits : DR]

15h26. Via le live-tweet de Dilem :

15h25. Alger, la place de la Grande Poste noire de monde (photo El Bilad)

[Crédits : El Bilad}

15h24. Tizi Ouzou : des centaines de milliers de personnes sont dans la rue.

15h15. Biskra : manifestation contre le prolongement du mandat de Bouteflika.

[Crédits : DR]

[Crédits : DR]

15h14. Alger centre noire de monde (Photos Hacen Ouali)

15h12. Alger : retour au calme à Telemly. Quelques manifestants scandent « djeich chaab khawa khawa »

15H07. Manifestation à Boussaada contre le régime de Bouteflika.

15h03. Impressionnant dispositif de sécurité entre l’École des beaux-arts d’Alger, et l’immeuble aérohabitat pour empêcher les manifestants de remonter du boulevard Mohamed V vers la Présidence. Des gilets oranges tentent de convaincre les manifestants de renoncer à marcher vers la Présidence.

[Crédits : DR]

15h01. Les forces de l’ordre utilisent le canon à eau pour éloigner les manifestants (Telemly, Alger)

15h00. Alger centre « noire de monde » pour le 5e vendredi consécutif

14h56. De la place du 1er mai jusqu’à la Grande Poste, en passant par la rue Hassiba, le Bd Amirouche, la foule est compacte. Alger centre est noire de monde. Il y a beaucoup de femmes.
Des slogans anti Bedoui, Lamamra, Brahimi et Ouyahia sont brandis par les manifestants

14h54. Blida : marche contre le prolongemen du 4e mandat

14h53. Alger, devant le Palais du peuple, la situation est toujours calme

14h52. Hassi Rmel ; marche contre le prolongement du 4e mandat

14h51. Les forces antiémeute utilisent le canon à eau pour disperser les manifestants au niveau de Telemly

14h50. Mascara: des milliers de manifestants marchent en ce moment au centre-ville pour exhorter Bouteflika à quitter le pouvoir immédiatement.

14h49. Sidi Bel Abbès : ambiance de fête à la marche contre le prolongement du mandat du Bouteflika

14h45. Via le live tweet de Dilem

14h44. Des centaines de milliers de manifestants remplissent les rues d’Alger centre.

La mobilisation est aussi importante que vendredi passé, malgré le froid et la pluie.

14h42. Oran: La mobilisation est intacte et aussi massive que les vendredi derniers. La rue Larbi Ben M’hidi est noire de monde. « Chaab yourif Isqat el aiissaba (Le peuple veut faire tomber la mafia) », lit-on sur une banderole.

14h41. Alger : malgré le froid, même les enfants participent à la marche, portés par leurs parents

14h40. Bouira : des milliers de manifestants dans la rue

14h38. Constantine : des slogans anti FLN et RND

14h37. Les forces antiémeute tirent aux gaz lacrymogènes contre les manifestants à Telemly. Les policiers font barrage pour empêcher la marche à la présidence

14h35. Constantine : des manifestants pour le départ du système

14h32. Oran: Afflux massif des manifestants sur la place des victoire au centre-ville. « Errahil, Errahil, la tamdid la tamdid (pouvoir dégage, pas de prolongation de mandat », scandent la foule en chantant. Le temps est nuageux mais il n’y a pas de pluie.

14h32. Les manifestants sont bloqués à Tlemly par les policiers antiémeute, fortement présents

14h23. Alger : les manifestent demandent le départ du système et répondent à Bouchareb, qui est désormais indésirable

14h18. Via le live tweet de Dilem

 

14h13. A place Audin, Alger, la police n’a pas pu contenir la foule. Le cordon de CRS ont cédé et les manifestants remontent le boulevard Mohamed V, direction la présidence de la République.

14h11. Début de la manifestation à Relizane

14H10.   Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer
📩 [email protected]

14h09. Oran: Les manifestants affluent en ce moment sur la place du 1er novembre (ex-place d’arme) où devait s’ébranler la marche prévue dans un instant pour appeler Bouteflika à se retirer de la Présidence pour que le peuple organise la transition démocratique.

14h09. Le PDG d’Alliance assurances Hassen Khelifati manifeste à Alger pour le changement

14h07. Bejaia : des milliers de personnes dans la rue pour dire non au prolongement du mandat de Bouteflika, et réclamer le départ du système

14h06. Alger : une femme avec sa fille venues manifester malgré la pluie

14h00. Alger : les manifestants ont réussi à forcer le barrage des policiers à Boulevard Mohamed V et marchent vers la Présidence

13h58. Des manifestants tentent de forcer le barrage dressé par les policiers au boulevard Mohamed V pour monter à El Mouradia

13h55. Des policiers du Gosp, unité d’élite de la police, viennent de prendre position devant la Présidence de la république

13h54. Boumerdes : début de la manifestation contre le prolongement du mandat de Bouteflika

13h52. Début de la manifestation pour le changement à Constantine

13h51. À la sortie de la mosquée d’El Mouradia, à quelques centaines de mètres de la présidence de la république, d’importants policiers étaient déployés, pour prévenir une éventuelle manifestation des fidèles

13h50. À 14h00, le dispositif de sécurité n’a pas été renforcé devant la Présidence

13h49. Le chanteur Amazigh Kateb, fils de l’écrivain Kateb Yacine, à TSA:  « Je suis venu avant-hier de l’étranger pour participer physiquement au mouvement populaire. Je suis de cœur avec ce mouvement depuis des années. Dès le 22 février 2019, au commencement, j’ai commencé à suivre de près pour mieux comprendre. Personne n’a compris au départ. Nous assistons à un mouvement d’une grande maturité. L’Histoire nous a appris qu’il n’existe pas de mouvement populaire pacifique qui ne dégénère pas. Cela peut venir des manifestations ou des flics ou des baltaguia. C’est un terrain dangereux. Malgré cela, les algériens tiennent au caractère pacifique de leur manifestation. A mon avis, il faut déplacer le combat sur le terrain politique en créant des assemblées constituantes dans chaque mairie d’Algérie et poser tous les problèmes. Il faut tirer au sort des représentants qui vont aller faire le contrôle citoyen dans les institutions de l’Etat. Il faut être partout, pas uniquement dans les rues «

13h47. L’Union arabe des syndicats soutient le mouvement populaire en Algérie

13h42. Alger-centre : les manifestants affluent de tous les autres quartiers de la capitale

(Photo TSA)


 

13h40. Alger-centre : ambiance de fête, de nombreuses familles manifestent. Le centre-ville commence à se remplir

(Photo TSA)


 

13h38. Nouvelle journée de mobilisation à Alger pour la démocratie

13h35. Des manifestants étalent un drapeau national géant à Place Audin (Alger)

13h35. « Nous n’avons pas de fauteuil »

13h34. Début de la marche à Bouira

13h33. Plusieurs milliers de manifestants marchent à Tizi-Ouzou

13h17. Tizi-Ouzou : Malgré le mauvais temps, les manifestants ne sont pas dissuadés. Une imposante foule s’est rassemblée devant l’université

13h15. Abderrahmane Meziane Cherif, ancien condamné à mort et ex-ministre : « Le système militaire depuis 1962, qui doit partir. Zeroual est dépassé. Tout le système. Il faut que les marches populaires continue, c’est toujours le peuple qui décide »

13h14. Abderrahmane Meziane Cherif à TSA : « Lakhdar Brahimi reste impressionné par les fastes des palais royaux de Jordanie et d’Arabie saoudite. C’est pourquoi son langage ne correspondant pas au langage des algériens et c’est un serviteur des monarchies du Golfe et de notre président qui est son ami intime. »

13h13. Abderrahmane Meziane Cherif, ancien condamné à mort : « j’attire l’attenyion de la direction de la chaîne Al Mayadine que leur correspondant à Alger tient le bâton par le milieu et que le FLN est totalement disqualifié. »

13h11. Via le live tweet de Dilem

13h10. Une manifestante a Alger : « on ne veut plus de vous ! »

12h57. L’équipe de la chaîne française TF1  huée à la Grande Poste (Khaled Drareni)

12h53. Un manifestant a Alger : « On ne veut ni d’Ouyahia ni de Bouchareb »

12h52. Alger : un portrait géant de Zeroual est déployé sur la façade d’un bâtiment à Place Audin. Apparemment, les nostalgiques du règne de Zeroual sont de retour. Parmi les partisans du retour de Zeroual figure les derniers généraux janvieristes et leur relais politiques

12h32. Alger, Telemly : important dispositif policier déployé pour empêcher les manifestants de marcher vers la Présidence (photo Adlène Meddi)

 

12h24. Contrairement à vendredi dernier à la même heure, il n’y a pas de déploiement impressionnant des policiers devant la Présidence de la république. On note l’absence des policiers du Gosp, l’unité d’élite de la police. Devant la Présidence, les policiers semblent détendus

12h23. Alger: une femme et ses enfants arrivent de Beni Ourtilane par bus pour manifester

12h13. Alger; les riverains offrent le couscous aux manifestants

(Photo TSA)


 

12H10. Des juges menacés de représailles pour avoir participé au mouvement populaire, dénonce la Ligue des droits de l’Homme. « La LADDH apprend que des juges près de la Cour de Tipaza sont sous la menace de mesures conservatoires de la part de la présidente de la Cour, des suspensions et mutations seraient en préparation. Cette dernière reproche aux juges leur ralliement àla cause du peuple et d’avoir tenu un rassemblement pacifique devant la Cour le dimanche 17 mars 2019 », écrit la LADDH dans un communiqué. « La LADDH dénonce cette approche autoritaire qui porte le sceau de l’abus et du non sens », ajoute le communiqué.

12h12. Le portrait de Zeroual brandit par de nombreux manifestants à Alger centre

12h08. Alger : début de la marche de la Grande Poste, vers Place Audin. Des milliers de manifestants sont présents
Tout se déroule dans une ambiance de fête et au son des vuvuzela. La mobilisation de ce vendredi à la même heure est plus importante que celle de vendredi dernier

12h06. Alger-centre, Place du 1er mai, le couscous est déjà servi aux manifestants, nombreux malgré la pluie (Crédit : Amina Boumaza)

12h01. Alger : une banderole en hommage aux policiers (photo Khaled Drareni)

12h00. Alger : malgré la pluie, des milliers de manifestants sont déjà dans le centre ville de nombreux manifestants sont venus des autres wilayas les forces de l’ordre sont moins présentes que vendredi dernier. La mobilisation de ce vendredi s’annonce aussi importante que vendredi passé

11h56. Alger-centre : la place de la Grande Poste peu avant midi (Photo El Bilad)

(Photo : El Bilad)


 

11h48. Alger : les vendeurs de drapeaux et d’écharpes bien installés


11h45. Alger : ce vendredi, de nombreux manifestants sont venus des autres wilayas pour manifester dans la capitale

 

11h43. Via le live tweet de Dilem

11h41. Les messages des manifestants aux autres manifestants. Ouyahia en prend pour son grade et ils demandent au système de dégager

11h37. Alger : un manifestant interpellé à cause d’une pancarte. c’est un retraité de l’ANP.

11h36. Alger, place du 1er mai, des groupes de manifestants sont déjà là.

DR


 

11h34. Alger-centre : de nombreux manifestants critiquent Ramtane Lamamra sur sa tournée à l’étranger. Pour le soutien des russes, des allemands ne leur servira à rien. Ils critiquent aussi la position de la France.
Sur Bouchareb, ils disent qu’on « ne veut pas de traîtres parmi nous »

11h33. Alger :un manifestant répond à Bouchareb et Ouyahia

 

11h32. Alger centre : des groupes de manifestants arrivent de la rue Didouche et se dirigent à la Grande Poste

11h30. Bouira ; Les premiers groupes de manifestants commencent à se rassembler au niveau de la Place publique de la ville sous une pluie battante.

11h27. Alger: les manifestants commencent à se rassembler à Place Audin

11h21. Alger, rue Hassiba, malgré une première averse, les manifestants continuent d’affluer

(Photo TSA)


 

11h08. Comme chaque vendredi, des vendeurs à la sauvette proposent des drapeaux, des trompettes, des écharpes et des casquettes aux couleurs nationales

11h06. Le rassemblement des manifestants devant la Grande Poste prend de l’ampleur, malgré les chutes de pluies. De nouveaux slogans font leur apparition, notamment contre les voleurs. De nombreux manifestants sont venus des autres wilayas.

11H05. Le report de la présidentielle algérienne impacte les exportations françaises. L’activité du secteur privé en France est repartie à la baisse en mars, en raison notamment d’une forte contraction du volume des nouvelles affaires à l’export, selon un indice provisoire publié vendredi par le cabinet IHS Markit, cité par l’agence AFP.
Selon Markit, la contraction a ainsi atteint son plus fort niveau depuis trois ans dans le secteur l’export — une tendance que certains chefs d’entreprise attribuent aux manifestations des « gilets jaunes » ou au report de l’élection présidentielle en Algérie, selon la même source.

11h01. Alger, début de la manifestation contre le prolongement du 4e mandat de Bouteflika. « Dégage FLN, dégage Bouchareb »

10h56. Les manifestations populaires ont déjà commencé à Alger

10H52. Alger : ce matin à Place Audin

(Photo : TSA)


 

10h45. Des centaines de bus ont été mobilisés depuis les communes de Bouira vers Alger. La circulation sur l’autoroute est-ouest est fluide. Il n’y pas de barrages de gendarmerie nationale, comme vendredi dernier.

10h42. Aujourd’hui, la mobilisation citoyenne semble intacte, et pourrait être aussi importante que celle du vendredi 15 mars.

10h41. En direct de la Grande Poste où se déroule des manifestations contre le prolongement du mandat de Bouteflika

10h23. VIDÉO. Début de la manifestation à la Grande Poste d’Alger.

10H15. Début du rassemblement à la Grande Poste d’Alger. Comme vendredi passé, plusieurs centaines de manifestants commencent à manifester. Parmi eux, des manifestants venus de wilayas limitrophes.

(Photo : TSA)


 

09h30. La France exprime son admiration pour les manifestations pacifiques en Algérie (Lire)

09h29. Alger-centre : même dispositif policier et même ambiance que vendredi passé. Des familles sont déjà dans la rue, avec des drapeaux (Crédit photo : Telemly à 9h, Ryad Girod).

(Photo : Ryad Girod)


 

09h28. Report de la présidentielle : un décret qui suscite des interrogations (Lire)

09h01. Jean-Yves Le Drian s’est une nouvelle fois exprimé ce vendredi sur la situation en Algérie : »L’Algérie traverse un moment important, Il y a un mouvement significatif de la population, un mouvement profond qui aspire à un dialogue démocratique ».

(à partir de 13’05) M. Le Drian qui s’exprimait ce matin sur BFMTV a assuré que la France « n’est pas dans la politique intérieure algérienne ».

« C’est un pays souverain. Nous venons de fêter l’anniversaire des accords d’Evian. Ce pays souverain assume ses responsabilités et la France ne s’ingérera pas. Simplement, la France regarde avec beaucoup d’attention l’ampleur de ces manifestations »

Pour Le Drian, l’Algérie est « dirigée pour l’instant » par Bouteflika « Nous regardons avec attention tout ce qui se passe. La force de ce mouvement démocratique et puis et surtout le civisme de ces manifestations, avec un peu d’admiration »

Le Drian : « je trouve que les Algériens font preuve d’une grande dignité »

« La France sera aux côtés de l’Algérie, mais l’Algérie qui décide de son avenir et ce n’est pas la France », a-t-il assuré.

08h47. Le message de Me Mustapha Bouchachi aux jeunes et au peuple algérien

08H45. L’alerte météo a été levée sur les wilayas de l’Est du pays. Au Centre, elle prend fin à midi, selon Météo Algérie.

08H20. Le match Algerie-Gambie, ce soir au stade de Blida, a été boycotté par les supporters de l’équipe nationale. Seuls 150 billets ont été vendus sur 22.000 mis en vente, selon la radio Chaîne III. Les supporters ont répondu à un moment d’ordre de boycott lancé sur les réseaux sociaux.

08h00. Rencontre avec Bouteflika, pressions sur les magistrats : M. Selini nous dit tout (Lire)

07h00. L’amour au temps de la « Protesta » (Lire)

Les manifestations populaires pour exiger le départ de Bouteflika et du système actuel vont boucler ce vendredi 22 mars leur premier mois, avec de nouvelles manifestations prévues à travers tout le pays.

Ce vendredi, exceptionnellement, la mobilisation ne sera pas un enjeu majeur, au regard des conditions météorologiques. Des intempéries touchent en effet les régions centre et nord-est du pays, avec des pluies diluviennes et des chutes de neige dans certaines wilayas de l’est.

Les marches de ce vendredi viendront clore une nouvelle semaine marquée par la poursuite de la mobilisation des différentes corporations, particulièrement la justice. Les juges et les avocats sont revenus à la charge samedi, les médecins et autres personnels de la santé ont marché mardi. Les travailleurs de Sonatrach sont entrés en grève et même les pompiers ont sortis dans la rue à Béjaïa en tenue réglementaire.

Les Algériens attendent maintenant des réponses claires du pouvoir. Ce dernier n’a pas formulé de nouvelle offre cette semaine. Une lettre de Bouteflika, diffusée lundi 18 mars, a réitéré les propositions initiales : prolongation du mandat présidentiel, mise en place d’une conférence nationale, révision de la constitution…

Suivre en Direct sur TSA les principaux événements de cette nouvelle journée de mobilisation.

Pour recevoir nos alertes info en temps réel, vous pouvez télécharger nos applications mobiles sur Android et iOS.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close