search-form-close
La contestation continue, le pouvoir se déchire

La contestation continue, le pouvoir se déchire

22h38. Fin du Direct.

22h30. Les 7 infos à retenir de la journée de ce mercredi 20 mars (Lire)

20h42. Un avion officiel algérien a atterri à 19H52 à l’aéroport de Genève en Suisse, selon GVA Dictator Alert.

Selon nos informations, l’avion transportait la délégation algérienne conduite par Ramtane Lamamra qui va prendre part aux négociations sur le Sahara occidental à Genève.

20h08. Jean-Yves Le Drian « clarifie » la position de Paris sur la situation en Algérie (Lire)

19h11. Après Belmadi, Zetchi soutient le mouvement populaire (Lire)

19h00. Ils soutiennent la rue sans lâcher le président : la gymnastique improbable du FLN et du RND (Lire)

18h40. Lakhdar Brahimi a quitté Alger (Lire)

18h30. Abderrazak Makri critique Macron : « C’est honteux » (Lire)

18h12. CONTRIBUTION : Lettre à Monsieur le président (Lire)

18h08. Vingt membres du Conseil national du RND demandent le départ d’Ouyahia.

17h54. Les sections syndicales UGTA d’Air Algérie apportent leur soutien au mouvement populaire

17h34. Jusqu’au bout, l’homme du sale boulot (Lire)

16h50. FLN : dépôt d’une requête du Conseil d’État contre Bouchareb (Lire)

16h22. Sur le marché parallèle, l’euro est à 217 dinars. Le dollar est stable à 185 dinars.

16h15. L’Ordre des avocats d’Alger tiendra, jeudi 21 mars, une conférence de presse sur la situation politique.

16h12. Depuis Berlin, Ramtane Lamamra persiste et signe : Bouteflika va rester au pouvoir jusqu’à l’adoption d’une nouvelle Constitution et l’élection d’un nouveau président de la République. Il ne s’engage toujours pas sur un délai pour l’aboutissement de la transition. (Lire)

16h05. Le Conseil de l’ordre du Barreau d’Alger organise demain jeudi une conférence de presse à partir de 10h00 au siège de l’organisation, rue Abane Ramdane. Au menu : « L’évolution de la situation politique actuelle de notre pays ».

16h02. Le Conseil islamique supérieur soutient le mouvement populaire et appelle à la sagesse et a un dialogue inclusif.

15h50. La permanence de campagne de Bouteflika, située à Hydra, sera définitivement fermée à partir de ce mercredi.

15h35. VIDÉO. Entretien avec Abderrazak Makri, président du MSP (Réécouter)

15h18. La mobilisation citoyenne pour le changement se poursuit. Après le RND, le FLN a décidé de rejoindre le mouvement populaire. L’Alliance présidentielle a volé en éclat et les clans au pouvoir s’entre-déchirent

15h15. Les avocats vont organiser une marche vers le conseil constitutionnel samedi 23 mars à partir de 10h00

15h02. Lamamra à Berlin : « le peuple et l’État algérien ne veulent pas de l’ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays ». « Nous suivons avec beaucoup d’attention ce que font les citoyens et les citoyennes algériens ces dernières semaines ».

Il plaide pour la participation de toutes les franges de la société algérienne pour l’établissement de la nouvelle constitution.

15h02. Le Consulat de France à Alger réagit aux rumeurs sur la suspension de délivrance des visas aux algériens (Lire)

14h47. Hassane Khelifatif, PDG d’Alliance assurances, dénonce dans une déclaration exclusive à TSA, des représailles de la part du wali de Blida, en raison de son soutien au mouvement populaire. (Lire).

14h13. VIDÉO. Crise politique : Bouchareb tente de dédouaner le FLN (Lire)

13h41. FLN : anarchie et accrochages à la réunion de Bouchareb avec les mouhafeds

13h35. Le RND se démarque des propos de Seddik Chiheb (Lire)

13h28. RND : Belkacem Mellah accuse Ahmed Ouyahia (Lire)

13H05. Le RND corrige Seddik Chihab

12h43. Mouad Bouchareb annonce le soutien du FLN au mouvement populaire. Après le RND, le FLN soutient le mouvement populaire

12H42. En France, Jean-Yves Le Drian sera auditionné ce mercredi par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale autour de la situation en Algérie.

12h17. Mouad Bouchareb aux mahafedhs : »l’occasion est venue pour reconstruire le parti (…) Il y a des harkis au sein du parti »

12h15. Mouad Bouchared aux mouhafedhs « depuis la mort de Boumedienne, nous n’avons pas réussi à trouver du consensus ». Le chef du FLN s’exprime actuellement lors d’une réunion à huis clos avec les mouhafedhs

11h58. Bouchareb : » nous sommes avec la souveraineté populaire »

11h50. VIDÉO. Entretien avec Belkacem Mellah, Membre fondateur du RND et ancien ministre (Réécouter)

11h45. Les clans du pouvoir s’entredéchirent : l’heure du grand déballage (Lire)

11h46. Belkacem Mellah sur TSA Direct demande à Ouyahia de convoquer un congrès extraordinaire du RND.
Mellah est membre fondateur du RND

10h14. FLN : Réunion sous haute tension de Bouchareb avec les mouhafedhs du parti à Alger

09h31. Réécouter l’intégralité de l’interview de Chihab Seddik à El Bilad TV. Le bras droit d’Ouyahia a lâché une bombe en affirmant que « l’Algérie a été dirigée par des forces non constitutionnelles » et que la candidature de Bouteflika pour un 5e mandat était une « erreur »

09h30. L’Algérie « fournit-elle du gaz gratuitement » à la France ? La réponse de Benflis :

08H55. Nouvelle déclaration d’un responsable français. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat français, auprès du ministre des affaires étrangères, évoque ce mercredi la santé du président Bouteflika. « Les images que nous avons vues montre quelqu’un qui est diminué physiquement mais qui a toutes ses facultés intellectuelles » a-t-il indiqué, selon la radio publique France Bleu. « Nous Français devons poser au trébuchet nos mots parce que tout est parfois amplifié et déformé (…) Notre relation est dense et complexe. Nous serons aux côtés du peuple Algérien aujourd’hui comme demain quels que soient les choix qu’il fait », a-t-il ajouté.

07h52. Lamamra en Allemagne pour défendre un pouvoir fragilisé par les déclarations de Chihab Seddik (Lire)

07h17. Manifestations populaires : le message de Laid Benamor aux jeunes Algériens (Lire)

06h50. EN : appels au boycott du match face à la Gambie (Lire)

À deux jours du cinquième vendredi de grandes manifestations, le pouvoir se déchire. Mardi soir, Chihab Seddik, porte-parole du RND et homme de confiance d’Ahmed Ouyahia, a fait des déclarations fracassantes sur le pouvoir de l’ombre. Il a accusé des « forces non-constitutionnelles » de gérer l’Algérie à la place du président Bouteflika.

"Il y a des forces qui sont gênées par les partis. Il s’agit de forces non structurées. Des forces non-constitutionnelles, non organisées, etc. Elles sont partout. L’Algérie a été dirigée par ces forces durant au moins ces cinq, six ou sept dernières années », a affirmé Chihab Seddik sur la chaîne El Bilad TV.

Chihab Seddik n’a pas cité de noms mais tout le monde comprendra qu’il cible la famille du président et son entourage notamment les frères Kouninef. Désormais, en plus de devoir justifier le maintien d’un président malade au-delà de son mandat actuel, le pouvoir devra s’expliquer sur ces accusations sans précédent dans l’histoire du pays.

Dans ce contexte, la mobilisation contre le pouvoir se poursuit à travers le pays. Hier, de nouvelles marches d’étudiants, de médecins, de fonctionnaires et même de pompiers ont eu lieu à travers le pays.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close