search-form-close
  • Brent: $63,16+0,81%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

La passation de pouvoir aura lieu mercredi : quel gouvernement pour Ouyahia ?

La passation de pouvoir entre Abdelmadjid Tebboune et Ahmed Ouyahia aura lieu demain mercredi 16 août, a appris TSA de source sûre. Rentré hier soir de vacances, Tebboune a appris son limogeage ce mardi matin. Il profitera des heures qui nous séparent de la passation de pouvoir pour faire ses cartons et ses adieux à ses équipes.

| LIRE AUSSI : Portrait : qui est Ahmed Ouyahia, nouveau premier ministre de Bouteflika ?

Après la passation de pouvoir, Ahmed Ouyahia devra former son gouvernement. Il semble peu probable que le nouveau Premier ministre conserve la totalité de l’équipe actuelle. Certains ministres sont connus pour leur grande proximité avec le Premier ministre sortant. D’autres ont été très impliqués dans la gestion de dossiers aujourd’hui controversés. D’autres encore n’ont pas donné satisfaction durant les deux mois et demi-mois qu’ils ont passés au gouvernement.

Mais, cette fois, le nouveau Premier ministre devrait prendre son temps pour former son gouvernement. L’épisode du ministre du Tourisme Messaoud Benagoune limogé 24 heures après sa nomination est toujours dans les esprits. À l’époque, plusieurs sources avaient évoqué un dysfonctionnement dans le processus d’enquête d’habilitation.

L’arrivée de nouvelles têtes au sein du gouvernement devrait, cette fois, se faire sans précipitation. Contrairement à l’équipe Tebboune, la formation du nouvel exécutif pourrait donc prendre quelques jours.

Reste à savoir quelle marge de manœuvre aura Ouyahia dans la composition de son équipe. Le chef du RND ne jouit pas d’une confiance totale de la part de l’entourage du président. Il est donc peu probable qu’il obtienne carte blanche pour la formation de son gouvernement. Les principaux ministères devraient être confiés à des hommes réputés proches de l’entourage du président. Ils seront donc directement désignés par la présidence. En échange, Ouyahia pourrait obtenir en lot de consolation des postes supplémentaires pour son parti au sein du RND.

close
close